11/08 15:01

L'ONG Acted va suspendre temporairement ses activités au Niger après l’attaque meurtrière contre son personnel dimanche

L'ONG Acted va suspendre temporairement ses activités au Niger après l’attaque meurtrière contre son personnel dimanche mais n’a aucune intention de quitter le pays, a déclaré mardi son président.

« Nous avons décidé de suspendre nos activités, nous avons besoin d’entendre nos humanitaires au Niger et dans les pays du Sahel, on a besoin qu’ils se parlent et qu’ils nous parlent et nous allons envoyer une délégation du siège », a indiqué Frédéric de Saint-Sernin sur la radio RFI. « Mais il n’est pas question de quitter le pays, il n’est pas question de quitter la région, nous sommes là pour aider les bénéficiaires », a t-il ajouté. Sept personnes travaillant pour l’ONG - dont six Français - ont été tués dimanche avec leur guide nigérien par des hommes armés, à Kouré, à 60 km au sud-est de Niamey, lors d’une excursion touristique.

Acted (Agence d’aide à la coopération technique et au développement) travaille au Niger, via un réseau de 200 salariés, auprès des populations déplacées notamment à cause du conflit dans la zone dite des Trois Frontières (Mali, Burkina Faso et Niger) et de la crise du lac Tchad.

« Nous nous sentons seuls sur les terrains les plus difficiles », a ajouté M. Saint-Sernin. « Notre plus gros programme se trouve en Syrie dans la région d’Idlib et nous sommes seuls et le jour ou nous quittons avec nos collègues humanitaires la région, le chaos sera encore plus total », a averti M. Saint-Sernin. Acted intervient principalement dans des pays touchés par des conflits ou des catastrophes naturelles.

Ailleurs sur le web

Vos réactions