06/08 07:46

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin accusé de viol s'exprime : "La victime, c'est moi. C'est moi dont on salit le nom. C'est à moi qu'on prête des comportements que je n'ai jamais eus"

Gérald Darmanin revient sur la plainte dont il fait l'objet pour viol, dans un entretien au Point. "La victime dans cette histoire, c'est moi. C'est moi dont on salit le nom. C'est à moi qu'on prête des comportements que je n'ai jamais eus", affirme le ministre de l'Intérieur. "C'est difficile à vivre. Mais je n'ai pas le droit de me plaindre", ajoute l'ancien ministre des Comptes publics.

Gérald Darmanin a été accusé en 2017 de viol par une femme, Sophie Patterson-Spatz, qui l'avait sollicité en 2009 lorsqu'il était chargé de mission à l'UMP (parti devenu LR) pour faire annuler une condamnation pour chantage et appels malveillants à l'égard d'un ex-compagnon.

Selon ses déclarations, le maire de Tourcoing lui aurait fait miroiter son appui et elle se serait sentie contrainte de "passer à la casserole", comme elle l'a expliqué aux enquêteurs. Gérald Darmanin a reconnu avoir eu une relation sexuelle avec cette femme, mais librement consentie selon lui.

Classée sans suite dans un premier temps, la procédure a été relancée par la Cour d'appel de Paris qui a demandé début juin de nouvelles investigations. "Je suis à la disposition de la justice", répète le ministre dans l'entretien, où il suggère que cette affaire soit un "passage initiatique pour ceux qui dérangent quand on fait de la politique nationale".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Cathodegauche
6/août/2020 - 18h13
Clem...Entine a écrit :

User de sa position pour se taper une femme, ça suffit déjà à discréditer quelqu'un qui prétend à une fonction politique. .

Les faits remontent à 2009, il avait 27 ans et n'était élu à rien, il n'avait aucune fonction d'autorité... arrêtez de salir cet homme !!!

Une victime présumée qui lui envois ensuite des sms énamourés et prends régulièrement de ses nouvelles de sa propre initiative et qui un jour se découvre violée, des années après les faits. Cest bon, on a compris votre haine du masculin. Cette américanisation du féminisme est lassant à la fin... avec ce raisonnement aucun homme n'est à l'abri qu'une ex le poursuive pour une brève étreinte qui remonte à la nuit des temps. 

Portrait de cyriusa
6/août/2020 - 16h54

Rooo, pauv' chou va ! pffff y'a toujours une part de vérité dans des affaires comme ça, alors qu'il arrête de se victimiser

Portrait de Clem...Entine
6/août/2020 - 16h18

User de sa position pour se taper une femme, ça suffit déjà à discréditer quelqu'un qui prétend à une fonction politique. .

Portrait de Cl
6/août/2020 - 10h00

Pourquoi il se justifie  ..... il a fait faire 200 signatures par ses amis politiques ..... 

Qu'il laisse faire la Justice ....  son silence serait bien plus crédible ..... 

Portrait de Kakadu
6/août/2020 - 08h26

S'il est vraiment innocent, en effet c'est la victime dans ce cas. Dans tous les cas, pour le moment ça ne mérite pas de scandale. Il n'est même pas mis en examen. On verra après si c'est le cas dans quelques semaines ou mois. 

Portrait de scorpionne72
6/août/2020 - 08h06

De toute façon, on sait comment ca va finir, il sera blanchi car au gouvernement et basta....

Portrait de nibali
6/août/2020 - 08h04

Alors celle là c'est la meilleur de la journée. On fera pas mieux rideau.