04/07 11:57

Coronavirus - Espagne: La Catalogne confine 200.000 personnes à partir de midi aujourd'hui en raison de la reprise de l'épidémie, annonce son président régional.

11h56: Jusqu'à 16 heures ce samedi, il sera possible de quitter et de rentrer dans la zone. Passé ce délai toute entrée et sortie sera interdite, sauf pour des raisons professionnelles. Les restrictions toucheront également les transports, le commerce et les activités commerciales. La résolution restera en vigueur jusqu'à nouvel ordre.

11h31: Le président de la Catalogne, Quim Torra, a annoncé que le gouvernement catalan allait imposer un confinement de la région du Ségria, qui compte plus de 200 000 habitants, à partir de midi aujourd'hui, indique le quotidien espagnol El Pais. "Les données de ces derniers jours nous font penser que l'incidence du virus dans cette région est beaucoup plus élevée que dans le reste du pays", explique la ministre catalane de la Santé, Alba Verges. à l'instant

11h23: La Catalogne confine quelque 200.000 personnes, annonce son président régional.

L'Espagne a annoncé également qu'elle ne rouvrirait pas ses frontières aux voyageurs venant d'Algérie, du Maroc et de Chine tant que ces pays ne laisseront pas entrer les visiteurs venant d'Espagne. Le décret permettant l'ouverture des frontières aux quinze pays figurant sur la liste publiée par l'Union européenne le 30 juin entrera en vigueur à minuit «dans la nuit de vendredi à samedi», permettant l'entrée effective des résidents de ces États, indique un communiqué du ministère de l'Intérieur.

Mais «dans le cas de la Chine, du Maroc et de l'Algérie, la réouverture des frontières reste conditionnée à une action réciproque de la part de ces pays et à la réouverture de leurs frontières aux résidents en Espagne», précise le ministère. Les frontières restant fermées, la grande migration de millions de Marocains et d'Algériens résidant en Europe qui chaque été traversent l'Espagne pour passer les vacances dans leur pays d'origine n'a pas eu lieu cette année.

En attendant, les postes-frontières terrestres des enclaves espagnoles de Ceuta et Melilla, au Maroc, resteront fermés, indique le communiqué.

Ailleurs sur le web

Vos réactions