03/07 20:33

Jean Castex au 20h de TF1 : "Je ne suis pas ici pour chercher la lumière mais pour chercher les résultats. Je ne peux pas accepter certains communautarismes, mes valeurs c'est la laïcité" - Les images de la passation de pouvoir - Vidéo

20h12: Jean Castex, le nouveau Premier Ministre est ce soir invité au 20h de TF1 pour sa première grande interview: "Nous sommes dans un contexte nouveau. la crise sanitaire est prolongée par une crise sanitaire et sociale. Je ne suis pas ici pour chercher la lumière mais pour chercher les résultats. Je crois tirer les conséquences de cette crise avec toutes les faiblesses structurelles qu'elle a éclairées pour en sortir plus forts et plus solidaires. Je suis désormais Premier ministre, je connais l'ampleur et la lourdeur de cette tâche. Le Premier ministre sous la Ve République est sous l'autorité du président de la République. La seule chose ce soir qui m'intéresse, c'est de travailler le mieux possible pour mon pays, mes concitoyens. Je suis un homme politique de la vie politique locale, proche des gens, je n'étais pas un homme politique d'envergure nationale. Edouard Philippe a beaucoup et bien servi notre pays. Quand j'ai eu cette proposition, je me suis dit que on ne peut pas se dérober quand il s'agit de servir son pays.

On ne peut pas tout attendre de l'Etat. Je suis un gaulliste social. Mes valeurs, c'est la responsabilité, dire qu'on ne peut pas tout attendre de l'Etat, que la société n'est pas systématiquement responsable de ce qui va mal. Je considère que la mission qu'il m'a confiée, ne contrevient pas à mes valeurs. J'assume tout et je ne regrette rien de ce que j'ai fait. Mes valeurs c'est la laïcité, je ne peux pas accepter certains communautarismes et certains replis sur soi. mes valeurs c'est l'autorité.

Ma priorité c'est la reconstruction, le dialogue, la méthode. Quand on est en crise il faut continuer à soutenir l'économie mais il faut faire des choix judicieux mais également le respect de l'environnement. Je souhaite ouvrir des discussions avec les partenaires sociaux pour élaborer un nouveau pacte social. Tout ne peut pas se décider depuis Paris, je crois en la confiance et en la responsabilité des territoires au plus près des citoyens. L'écologie n'est pas une option et c'est au coeur de mes priorités. Nous ferons tout pour désigner un gouvernement avant lundi, il faut aller vite pour être rapidement à pied d'oeuvre. Il y aura la parité dans le gouvernement, ça ne se négocie pas. C'est une force et une évidence.

 

19h35: Regardez le tweet que vient de poster Edouard Philippe après son départ de Matignon

.

18h16: Jean Castex, le nouveau Premier ministre, s'exprime à son tour:

"Cher Edouard, les trois années que vous avez passées à Matignon resteront sans nul doute marquées dans l'histoire de notre pays. Vous avez été le chef du gouvernement qui a dû affronter la plus grave crise sanitaire qui ait affecté l'Europe et le monde depuis des décennies."

Il se trouve que c'est dans ces circonstances que vous avez fait appel à moi pour vous seconder pour la phase de déconfinement. J'ai donc eu l'honneur de travailler sous votre autorité et celle du président. Et je voudrais publiquement témoigner de votre engagement, du souci constant de protéger nos concitoyens, d'expliquer la situation. Vous l'avez fait toujours avec la clarté et la pédagogie qui ont caractérisé chacune de vos interventions."

"Dois-je rappeler, monsieur le Premier ministre, qu'à la fin de l'année dernière, la France présentait l'un des taux de croissance les plus élevées d'Europe ? Que le chômage, toujours trop élevé, était au plus bas depuis dix ans ? Que la progression du pouvoir d'achat était la plus forte ? (...) Tout ceci, ce sont des faits."

"Votre gouvernement a adopté les mesures les plus fortes d'Europe pour éviter que notre économie s'effondre, avec une attention particulière pour les plus faibles et les plus démunis. Tout cela, les Françaises et Français l'ont vu. Je crois même qu'ils ont pu identifier un style 'Edouard Philippe'. Pas comme un article de mode", a-t-il déclaré avec humour.

"Je mesure votre émotion dans la solennité de cet instant, comme chacun imagine la mienne au moment où je prends ces lourdes fonctions."

"Je sais que quelque chose vient atténuer cette situation : le fait que vous allez retrouver votre belle ville du Havre, et ses habitants qui vous ont récemment témoigné leur attachement dans un contexte difficile. Un maire du sud, du monde rural, vient donc remplacer un maire du nord de la Loire, d'une grande ville maritime : ainsi est la France."

Nos styles aussi, assurément, sont différents. Mais je voudrais me permettre de revendiquer avec Edouard Philippe une communauté de valeurs, au premier rang desquelles la conception selon laquelle le service de l'intérêt général et de l'Etat doivent prévaloir sur toute autre considération."

"Aujourd'hui, une nouvelle étape du quinquennat s'ouvre. Elle est très largement dictée par un contexte nouveau. Un contexte pesant. Un contexte difficile. La crise sanitaire n'est malheureusement pas terminée. Les regards que nous pouvons porter sur les pays qui nous entourent le démontrent. La crise économique et sociale, qui est déjà là."

"Nul ne doute ici que vos immenses talents resteront au service de la France."

18h09: Edouard Philippe: "Cher Jean Castex, je suis très heureux de vous passer le flambeau. (...) C'est un honneur immense et une charge assez lourde. Mais connaissant votre attachement à l'Etat (...), et votre rigueur intellectuelle, je n'ai aucun doute sur le fait que vous saurez prendre de bonnes décisions."

"Notre pays a besoin d'un esprit ouvert et d'une main ferme. Permettez-moi de formuler quelques remerciements : à l'attention du président de la République, avec qui j'ai eu la très grande chance de travailler en confiance. Ces trois années resteront d'une incroyable richesse."

"Aux ministres, je veux dire mon sentiment de reconnaissance. Je veux remercier les parlementaires, et d'abord ceux de la majorité qui m'ont soutenu. Ils étaient, et seront, exigeants."

"Être à Matignon, c'est avoir la chance de faire des rencontres avec des hommes et des femmes qui cherchent à faire avancer leurs convictions, leurs dossiers. De belles rencontres, j'en ai eu beaucoup pendant ces trois ans. Ils sont parfois élus, maires, comme vous l'êtes et je vais le redevenir ; ils sont parfois responsables syndicaux ; parfois simples citoyens : mille visages me viennent ainsi à l'esprit, à commencer par les forces politiques de la Nouvelle-Calédonie."

"Je voudrais remercier tous ceux qui m'ont accompagné ici à Matignon. Des équipes, un cabinet remarquablement dirigé, des femmes et des hommes qui parfois, ont été choisis par d'autres que moi, mais qui ont démontré chaque jour un sens de l'Etat, du service public, un attachement à la France qui me donne une confiance absolue dans notre capacité à relever les plus grands défis."

"A tous les agents de l'Etat, et à tous nos concitoyens qui ont ancré la conviction que le civisme est le ciment des grandes nations, je veux dire un merci très sincère."

"Je suis un peu ému en vous disant cela, mais soyez bon ! Et comme on dit chez moi : bon vent !"

18h08: Après plus de 35 minutes d'entretien, Edouard Philippe et Jean Castex prennent la parole

17h31: Jean Castex vient d'arriver à Matignon, accueilli par Edouard Philippe

17h04: Edouard Philippe a accepté d'"aider" Emmanuel Macron sur le plan politique en travaillant à la "consolidation de la majorité" dans la perspective des élections de 2022. Une source a précisé à l'AFP que l'ex-Premier ministre avait "accepté, tout en occupant ses fonctions de maire du Havre, d'aider le président" à "consolider la majorité". "C'est un travail politique", a-t-elle ajouté.

15h53: Jean Castex a appelé Nicolas Sarkozy juste après sa nomination, révèle CNews

15h47: Pour son départ, Edouard Philippe a réuni ses collaborateurs dans les jardins de Matignon. Comme le montre une photo de Thierry Solère sur Twitter, il est apparu en chemise avec des boutons de manchette à la forme de ... tongs roses!

15h20: Dans un court communiqué, Jean Castex, maire de Prades, explique qu'il a accepté de succéder à Edouard Philippe, "compte tenu des circonstances exceptionnelles, dans lesquelles se trouve notre pays". "Je mesure l'immensité de la tâche qui m'attend", écrit-il. Puis de saluer les Pradéens en ces termes : "Pour la remplir, je serai puissamment aidé par l’expérience acquise à votre côté en tant que maire et par le fort soutien démocratique que vous m’avez depuis longtemps manifesté." 

Et d'ajouter que sa nomination ne lui "permettra plus d’exercer la charge de maire, je resterai membre du conseil municipal. Le premier adjoint, Yves Delcor, assurera l’intérim".

15h11: Selon les informations du Point, Emmanuel Macron aurait confié à Édouard Philippe la mission de reconstruire la majorité dans la perspective de 2022.

15h09: L'ancienne ministre de la Santé salue l'action d'Édouard Philippe sur Twitter. "Vous avez été un Premier ministre exceptionnel, par temps calme comme dans la tempête. C'est à cela que l'on reconnaît un homme d'État. Ce fut un honneur de servir la France dans votre gouvernement."

13h41: Emmanuel Macron a nommé Jean Castex au poste de Premier ministre, en remplacement d'Edouard Philippe, et l'a chargé de former un nouveau gouvernement, a annoncé vendredi l'Elysée.

Ex-collaborateur de Nicolas Sarkozy, Jean Castex, 55 ans, maire LR de Prades (Pyrénées orientales), est depuis avril le délégué interministériel chargé du déconfinement.

"Il est un haut fonctionnaire complet et polyvalent qui aura à coeur de réformer l'Etat et de conduire un dialogue apaisé avec les territoires", a expliqué l'Elysée.

"Il est l'homme de la situation" car, "connu pour travailler par le dialogue et dans un esprit de rassemblement", il "saura mettre en oeuvre les reconstructions évoquées par le chef de l'Etat dans ses dernières expressions dans le cadre du nouveau chemin" du quinquennat.

La présidence présente Jean Castex comme "l'homme du déconfinement réussi" qui "est appelé à un moment critique de la crise sanitaire".

Sa nomination "est un choix macronien, conforme à l'esprit de dépassement porté par le président depuis trois ans", souligne-t-on de même source. Cet homme, qui "a travaillé avec Xavier Bertrand, Nicolas Sarkozy et Edouard Philippe", "vient de la droite mais c'est un gaulliste social".

Il est "parfaitement rompu aux arcanes parisiennes et fin connaisseur des réalités locales et territoriales", "qui conjugue expérience de la haute fonction publique -il est membre de la Cour des Comptes- et des mandats locaux: à la fois maire, président d'une communauté de communes et conseiller départemental", selon l'Elysée. "Paris et Prades, c'est un contraste important dans la période de reconstruction plurielle qui s'ouvre".

13h33: Ce soir, le Premier ministre Jean CASTEX sera l'invité exceptionnel du JT de 20H en plateau. C'est la première interview du Premier ministre nommé ce jour par le président de la République. Jean CASTEX répondra en direct aux questions d'Anne-Claire COUDRAY. 

12h51: Le président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand rend hommage à Edouard Philippe, chef du gouvernement pendant trois ans:

"Le Premier ministre Edouard Philippe a servi la République et l’État avec sincérité, loyauté et efficacité. Sa personnalité inspire un profond respect et mes sentiments très amicaux. Il quitte Matignon, nous savons pouvoir compter sur lui avec Emmanuel Macron.", écrit-il sur Twitter.

12h38: Jean Castex, le "monsieur déconfinement", nommé Premier ministre en remplacement d'Edouard Philippe

11h35: Dans la cour de Matignon, on se prépare à la passation de pouvoirs, indique un journaliste de l'AFP

11h17: L'Elysée annonce la nomination d'un nouveau premier ministre "dans les prochaines heures"

11h13: Des sources au sein de l'exécutif assurent à franceinfo que le prochain Premier ministre ne sera pas Edouard Philippe, rapporte France Info.

11h01: La composition du nouveau gouvernement devrait être connue avant mercredi, date prévue du prochain conseil des ministres, selon l'entourage du président à l'AFP.

10h40: Gilles Boyer, ancien conseiller d'Édouard Philippe, rend hommage à son passage à Matignon:

10h30: Le désormais ex-Premier ministre Edouard Philippe est toujours présent à Matignon ce vendredi matin, selon BFM TV, après la démission de son gouvernement.

10h20: "Nous venons d'apprendre que le président de la République avait accepté la démission du gouvernement, présentée par le Premier ministre.", en plein examen, Hugues Renson lève la séance car plus aucun ministre ne peut dès lors siéger au banc.

10h16: Au cours d'un entretien jeudi, "le président de la République et le Premier ministre ont établi un constat partagé quant à la nécessité d'un nouveau gouvernement pour incarner une nouvelle étape du quinquennat, un nouveau chemin", a annoncé l'Elysée.

10h14: Des dizaines de cartons sont en train d'arriver à Matignon après l'annonce de la démission d'Edouard Philippe

09h58: "Un nouveau Premier ministre sera nommé dans les prochaines heures", annonce l'Elysée à l'AFP.

09h53: A la suite de l'annonce de la démission d'Edouard Philippe, l'Assemblée nationale a suspendu ses travaux en hémicycle. 

09h44: Edouard Philippe va assurer, avec les membres du gouvernement, "le traitement des affaires courantes jusqu’à la nomination du nouveau gouvernement", précise le communiqué.

09h38: Le conseil des ministres, qui devait se tenir ce matin, est annulé, a annoncé l'Elysée dans un communiqué.

09h33:  L'Elysée annonce que Edouard Philippe a remis sa démission, qu'Emmanuel Macron a acceptée. "Il assure, avec les membres du Gouvernement, le traitement des affaires courantes jusqu’à la nomination du nouveau Gouvernement", précise l'Elysée.



Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Adelinette
3/juillet/2020 - 21h25

Le mec il a pas encore commencé que déjà tous les vieux de la vieille, les gueux et les ploucs de ce blog le descendent. Achetez-vous une vie sérieux c'est grave.

Portrait de Harriet
3/juillet/2020 - 20h51
harfang a écrit :

J'ai toujours confondu Durex et Duralex!! Un rapport avec le fait que je suis l’heureux père de quarante douze enfants ? ?:bigsmile:

A la santé de votre progéniture ... je lève mon Duralex !!!! smiley smiley

 

Portrait de harfang
3/juillet/2020 - 20h44
Harriet a écrit :

Moins grave que de ne pas connaître ... Durex ... :bigsmile:

(Ok, :arrow: )

J'ai toujours confondu Durex et Duralex!! Un rapport avec le fait que je suis l’heureux père de quarante douze enfants ? ?smiley

Portrait de 550 Stuzen CZ
3/juillet/2020 - 18h53
Wouhpinaise a écrit :

Je ne connais pas ce Castex. On verra à l'usage. Mais j'attends de voir quels ministres vont sauter.

Mon tiercé dans l'ordre:

Castaner, Sibêêêth, Beloubet, 

Portrait de Harriet
3/juillet/2020 - 18h28
galileo a écrit :

Je connaissais Contrex, Kleenex, Pyrex, Solex, Demodex, Rumex, et même Raymond Souplex !!! j'habite pourtant un duplex, j'en ai parlé à mon ex, mais elle non plus ne connaissait pas Castex !:party:

Moins grave que de ne pas connaître ... Durex ... smiley

(Ok, smiley )

Portrait de Mamie Quenelle°
3/juillet/2020 - 17h28

Le petit conseil de Mamie Quenelle...rendez-vous ce soir chez Dieudo pour une série de Quenelles,rire et bonne humeur garanti !

Portrait de HO l'Andouille
3/juillet/2020 - 17h06

A les écouter Toutes & Tous ; -" Voilà le Sauveur de la France !"

Portrait de HO l'Andouille
3/juillet/2020 - 17h04

hey bin ... çà y est ; Toutes les Grosses Langues sont de sortie sur les Chaines Info ... ; çà y va = çà lèche , çà lèche , çà lèche .... ; Tous des Nazes ces Journaleux Speakring de L'Info ...

Quelle Bande de faux Culs ...

on va en Bouffer du CASTEX !!! c'est partit !!!!

Portrait de nantes55
3/juillet/2020 - 16h38
Raspoutine from South a écrit :

D'abord un juppéiste, maintenant un sarkozyste, en 2022 s'il est réélu il va finir par prendre un RN. Quel sacré gauchiste ce Macron. 0:)

+1 000 000 000 000 000 000 000

Portrait de Raspoutine from South
3/juillet/2020 - 15h50

D'abord un juppéiste, maintenant un sarkozyste, en 2022 s'il est réélu il va finir par prendre un RN. Quel sacré gauchiste ce Macron. smiley

Portrait de jarod.26
3/juillet/2020 - 13h38
castex se retrouve dans une belle galère
Portrait de Sorj
3/juillet/2020 - 13h35

Qu’est ce qu’on s’ennuie. C’est mortel.

Portrait de Monsieur Zerotrois
3/juillet/2020 - 13h07
hummerH2 a écrit :

Jean Castex nouveau 1er ministre .

 

Une petite pensée pour les fouille-merde qui viennent de se mettre immédiatement au boulot à la recherche de sa 1ere casserole !!! :)

sans "fouille-merde" pas de macron

Portrait de 550 Stuzen CZ
3/juillet/2020 - 12h57
Alhekine a écrit :

Marie-Ségolène s'est positionnée hier.

Elle gratte à la porte depuis le début de Macron. J 'ai même entendu dire que la sécurité de l'Elysée la chopée la tête coincée dans la chatière… smiley

Portrait de hummerH2
3/juillet/2020 - 12h45

Jean Castex nouveau 1er ministre .

 

Une petite pensée pour les fouille-merde qui viennent de se mettre immédiatement au boulot à la recherche de sa 1ere casserole !!! smiley

Portrait de Gregeagle
3/juillet/2020 - 12h44
7440 a écrit :

PPPPFFF!!!!!
Quelle mascarade, on va prendre les mêmes ou leurs semblabes et rien ne changera, vivement 2022 qu'on dégage ce macron, enfin si les Français l'osent....

Le gros problème en France c'est les français. 

Ils ont pas de mémoire. 

Portrait de Angelussauron
3/juillet/2020 - 12h26
mestoutou a écrit :

Si madame Parly accède au poste de 1er ministre c'est la fin des haricots:tired:

Souvenons-nous de madame Cresson et son fiasco à ce poste!:tired::tired:

Je ne connais pas cette politicienne donc je vais lui laisser le bénéfice du doute du moins le temps qu'elle fasse son boulot.

On verra d'ici quelques semaines ou mois.

Il est vrai que les femmes politiques il y en a eu très peu qui ont fait du bon boulot... Mais bon on verra bien.

 

On va pas dire la phrase bateau "ça ne pourra pas être pire que son prédécesseur" car ça peut toujours être pire quand on dit ça.  smiley

 

Sinon on sait toujours pas pour quelle heure sera la fumée blanche? smiley

Portrait de Jiben79
3/juillet/2020 - 12h04

Macron a décidé de faire palper un max tous ces potes....

Portrait de 550 Stuzen CZ
3/juillet/2020 - 11h51
mestoutou a écrit :

Si madame Parly accède au poste de 1er ministre c'est la fin des haricots:tired:

Souvenons-nous de madame Cresson et son fiasco à ce poste!:tired::tired:

Le nom circule sur tous les plateaux depuis l'annonce et je partage votre avis.  

Portrait de 7440
3/juillet/2020 - 11h49

PPPPFFF!!!!! Quelle mascarade, on va prendre les mêmes ou leurs semblabes et rien ne changera, vivement 2022 qu'on dégage ce macron, enfin si les Français l'osent....

Portrait de mestoutou
3/juillet/2020 - 10h50

Si madame Parly accède au poste de 1er ministre c'est la fin des haricotssmiley

Souvenons-nous de madame Cresson et son fiasco à ce poste!smileysmiley

Portrait de Colinet
3/juillet/2020 - 10h13

Ma tante Berthe m'a dit que ça change rien,c'est pour donner l'impression de changement

Portrait de jarod.26
3/juillet/2020 - 10h13
aucune surprise en faite
Portrait de Cl
3/juillet/2020 - 10h05
Aubry.Isab a écrit :
Vu que son niveau de confiance est plus haut que le président, on comprend mieux pourquoi il a accepté sa démission ! Il ne faudrait pas que le 1er ministre lui fasse de l’ombre !

C'est ça !!!!

Portrait de preshovich
3/juillet/2020 - 09h45

Décidément ca tourne au fiasco ce quinquennat. 

Portrait de The dream
3/juillet/2020 - 09h45

Votre titre est volontairement ou non totalement trompeur, Edouard Philippe a présenté à Emmanuel Macron la démission de son gouvernement, démarche classique et indispensable avant un remaniement en profondeur. Cela n'empêchera en aucun cas que le président de la république le reconduise dans ses fonctions au sein du prochain gouvernement s'il le souhaite.

Portrait de 550 Stuzen CZ
3/juillet/2020 - 09h43

Quelle surprise ! smiley

Portrait de Angelussauron
3/juillet/2020 - 09h39
Alhekine a écrit :

Je vous présente le candidat LR de 2022. Beau timing pour se préparer.

 

Sincèrement il y a quelques semaines j'aurais dis oui maintenant je pense pas. En tout cas les LR l'espèrent fortement mais lui un peu moins.

Portrait de Angelussauron
3/juillet/2020 - 09h38

Vous avez oublié de dire que Macron a accepté sa démission (c'est important).

 

Ok c’était juste la course pour mettre l'article vous l'avez rectifié.