27/06 14:31

La romancière Marion Brunet a remporté le prix SNCF du polar pour "L'été circulaire", le premier roman pour adultes d'une autrice connue pour ses romans jeunesse

La romancière Marion Brunet a remporté le prix SNCF du polar pour "L'été circulaire" le premier roman pour adultes d'une autrice connue pour ses romans jeunesse. Publié au Livre de Poche, "L'été circulaire" avait déjà été récompensé lors de sa sortie, en 2018 (chez Albin Michel), par le Grand prix de littérature policière.

Roman à l'écriture âpre et aux mots souvent crus, "L'été circulaire" décrit le quotidien banal à pleurer de deux soeurs adolescentes, Céline et Jo, vivant dans un quartier pavillonnaire du Luberon entre un père alcoolique et une mère indifférente. Lorsque Céline tombe enceinte, la famille éclate jusqu'à la tragédie...

Âgée de 44 ans, l'autrice est une romancière multi-primée pour ses livres "Young Adult". En novembre, elle a ainsi remporté la Pépite d'or du Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil pour son western pour ados "Sans foi ni loi" (PKJ). La Pépite d'or est censée récompenser le meilleur ouvrage de littérature jeunesse de l'année. Dans la catégorie BD, le prix SNCF du polar a été décerné à Cyril Liéron et Benoît Dahan pour leur album "Dans la tête de Sherlock Holmes" (Ankama). Le prix SNCF du polar dans la catégorie court-métrage a été attribué (pour la deuxième année consécutive) au réalisateur Martin Darondeau pour "Troc Mort".

L'an dernier, le prix SNCF du polar avait été attribué à la romancière canadienne Andrée A. Michaud pour "Bondrée" (Rivages/Noir).

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Alexdelouest
27/juin/2020 - 15h49

Une auteure*Merci de corriger.