25/06 12:01

L’auteur du tag sur la statue de Colbert devant l'Assemblée nationale sera jugé le 14 août prochain devant le tribunal correctionnel de Paris

Plusieurs responsables politiques ont dénoncé mercredi une tentative de "censurer" l'Histoire ou de "culpabilisation" au lendemain de la dégradation de la statue de Colbert devant l'Assemblée nationale, dont l'auteur sera jugé le 14 août devant le tribunal correctionnel de Paris pour "inscription, signe ou dessin réalisés sur une façade, une voie publique ou du mobilier urbain", a indiqué le parquet de Paris.

La statue du ministre de Louis XIV, ciblé pour son rôle dans la pratique de l'esclavage, avait été recouverte mardi soir de peinture rouge au torse et aux jambes, tandis qu'un graffiti "Négrophobie d'Etat" était inscrit de la même couleur sur le socle. Elle a été nettoyée dans la nuit. Une vidéo postée sur Twitter par la "Brigade antinégrophobie" montre l'interpellation de l'auteur du tag, qui se justifie: "Ce qui est interdit, c'est le racisme. Cet homme-là (Colbert, ndlr) fait l'apologie de la négrophobie".

L'épisode s'inscrit dans le sillage des manifestations antiracistes qui ont eu lieu dans le monde après la mort de George Floyd, un homme noir, au cours d'une violente arrestation policière aux États-Unis. Depuis, les monuments et statues liés à l'histoire coloniale française ou à la traite négrière sont au centre d'une polémique mémorielle.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Jordivela
25/juin/2020 - 13h37

J'espere qu'il va prendre cher 

Portrait de Sorj
25/juin/2020 - 13h32
Batori a écrit :

Sera relaxé le 14 août prochain...merci de rectifier votre news.

Normal, il va plaider la reconquête de l’estime de soi pour expliquer son vandalisme.

C’est avec ce genre d’arguments fallacieux qu´ils enfument tout le monde actuellement.

Ils sont communautaristes parce qu’ils osent enfin s’aimer à nouveau.

Nous, par contre...avant de faire avaler un truc pareil, on peut se brosser.

Le Blanc qui s’aime, c’est totalement caca.

 

Portrait de hummerH2
25/juin/2020 - 12h56

l'auteur du tag, qui se justifie: "Ce qui est interdit, c'est le racisme. Cet homme-là (Colbert, ndlr) fait l'apologie de la négrophobie".

 

Faudra lui apprendre durant le procès que Colbert est décédé depuis belle lurette !!!