22/06 14:26

L'équipementier télécoms Nokia annonce la suppression en France de 1.233 emplois de sa filiale Alcatel-Lucent, soit un tiers des effectifs de cette entreprise dans l’Hexagone

L'équipementier télécoms finlandais Nokia a annoncé lundi dans un communiqué la suppression en France de 1.233 emplois de sa filiale Alcatel-Lucent, soit un tiers des effectifs de cette entreprise dans l’Hexagone. Le groupe prévoit de supprimer 402 postes à Lannion (Côtes-d’Armor) et 831 à Nozay (Essonne), ont précisé à l’AFP Bernard Trémulot (CFDT) et Frédéric Aussedat (CFE-CGC), à l’issue d’un comité social et économique (CSE) central.

« C’est une catastrophe », a dénoncé M. Trémulot. « Ce sera le quatrième plan de licenciements collectifs depuis que Nokia a racheté Alcatel-Lucent début 2016 », a relevé dans un communiqué l’intersyndicale CFDT, CFE-CGC, CGT et CFTC d’Alcatel-Lucent. Le groupe prévoit un plan de départs volontaires et « des solutions de reclassement », précise-t-il dans son communiqué. Les emplois supprimés vont concerner des postes de recherche et développement (R&D), ainsi que des fonctions support, selon la direction et les syndicats.

Ces suppressions de postes s’inscrivent « dans le cadre d’un plan mondial de réduction des coûts » lancé fin 2018, indique Nokia, qui veut « intensifier ses efforts pour améliorer sa compétitivité et garantir sa performance à long terme », « dans un contexte de marché où la pression sur les coûts demeure très importante ». « L’objectif est d’accroitre l’efficacité opérationnelle, d’améliorer la productivité et de gagner en agilité en matière de R&D, afin de renforcer la position concurrentielle et garantir la performance à long terme du groupe », souligne Nokia.

Trois autres filiales françaises de Nokia, Radio Frequency Systems (RFS), Nokia Bell Labs France (NBLF) et Alcatel Submarine Networks (ASN), « demeurent en dehors du périmètre de ce projet », ajoute la direction.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de bruno.13
22/juin/2020 - 23h59

On croit rêver, ils détruisent des emplois en France et c'est cette entreprise qui va installer la 5G en France! Tout au moins avec Orange

Portrait de dom994
22/juin/2020 - 15h35

Je me souviens du PDG qui disait qu'il fallait qu'Alcatel soit une entreprise sans usine.

Sa stratégie a bien fonctionnée, plus d'usine, plus d'entreprise.

Combien a t-il fallu le payer pour cette si grande idée ?