21/06 10:46

Coronavirus - Revoir l'interview dont tout le monde parle : Le Pr Perronne dans Morandini Live qui porte de lourdes accusations sur la gestion de la crise et sur le Conseil Scientifique

Ce matin, le professeur Christian Perronne était l'invité de Jean-Marc Morandini dans "Morandini Live" sur CNews et Non Stop People. Le chef du service infectiologie de l'hôpital Raymond Poincaré à Garches vient de publier un ouvrage intitulé "Y a-t-il une erreur qu’ILS n’ont pas commise ?" (ed. Albin Michel).

Le professeur a porté de lourdes accusations en direct contre des membres du Conseil Scientifique. "Pas tout le monde, mais certains ont touché beaucoup d'argent de l'industrie pharmaceutique. C'est public, vous allez sur Transparence-Santé. Leur déclaration d'intérêt est publique. Je ne suis pas contre que des gens touchent de l'argent parce que l'industrie a besoin d'experts. Ce qui n'est pas normal, c'est quand quelqu'un touche de l'argent ça s'appelle un lien d'intérêt", a-t-il affirmé.

"Ils ont été achetés ces gens-là ?", a alors demandé Jean-Marc Morandini. "Ca s'appelle comment ? C'est un conflit d’intérêt. Ce n'est pas moi qui l'invente, c'est public (...) Moi, j'ai travaillé un peu pour l'industrie et après j'ai arrêté. Pendant 15 ans, j'ai présidé le comité technique de vaccinations. J'ai eu beaucoup de propositions de fabricants de vaccins. Si j'avais voulu me faire de l'argent, je serais très riche aujourd'hui. Bien entendu, j'ai refusé", a-t-il répondu en rappelant que "dans tous les règlement des agences de la Haute Autorité de Santé Publique, si vous avez un conflit d’intérêt majeur avec l'ordre du jour, vous ne pouvez pas participer à la discussion, vous ne pouvez pas voter".

"Vous dîtes que ces gens-là, pour des raisons financières, ont laissé mourir des patients ?", a alors continué Jean-Marc Morandini. "Ils n'ont pas laissé mourir, mais ils ont pris des décisions qui ont provoqué la mort des patients. C'est la conséquence. J'en suis très triste, c'est pour ça que je suis en colère. Ce n'est pas quelque chose que j'invente comme ça. Normalement, le Ministère aurait dû vérifier quand Olivier Véran a reçu l'avis du Haut Conseil de la Santé publique que la procédure avait été respectée, faite selon les règles normales. Il aurait pu vérifier ! (...) On n'a pas le droit de jouer comme ça avec des décisions de santé publique".

Sur le plateau, Jean-Marc Morandini a demandé à Christian Perronne s'il confirmait bien les propos qu'il a tenus. "Je confirme que ces personnes auraient dû ne pas siéger dans une commission. Après les conséquences ce n'est pas à moi de juger, je pense qu'il y aura des commissions d'enquêtes. Je pense que des décisions ont été prises où des gens n'auraient pas dû participer à la décision", a-t-il conclu.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de preshovich
21/juin/2020 - 11h05

Quand on  voit que Edouard Philippe est de plusen plus apprécié dans les sondages c'est à n'y rien comprendre. 

Portrait de phiphilp44
19/juin/2020 - 15h23

C'est pas nouveau, rappelez-vous de Roselyne Bachelot, cette ancienne pharmacienne, ministre de la santé sous Sarkozy avec ses commandes fermes de 90 millions de vaccins contre le H1N !!!!

Portrait de lysniais
18/juin/2020 - 19h59
michlo75 a écrit :

Encore un qui veut se faire des sous sur le dos des morts. Formidable ce type sort un livre 3 semaines après le déconfinement quand on connait les délais pour l'écriture, la correction, l'impression et la distribution, Chapeau! Maintenant qu'il donne tous les documents prouvant ses alégations à la justice pour qu'elle poursuive. Pauvre monde dans lequel l'appat du gain se fait sur le dos de familles perdues de douleur. 

Heu, si je peux me permettre, il a eu tout le temps du confinement pour prendre ses notes, soit 2 mois. Puisqu'il dénonçait ça depuis fin mars.

Portrait de michlo75
18/juin/2020 - 19h23

Encore un qui veut se faire des sous sur le dos des morts. Formidable ce type sort un livre 3 semaines après le déconfinement quand on connait les délais pour l'écriture, la correction, l'impression et la distribution, Chapeau! Maintenant qu'il donne tous les documents prouvant ses alégations à la justice pour qu'elle poursuive. Pauvre monde dans lequel l'appat du gain se fait sur le dos de familles perdues de douleur. 

Portrait de msc2006
18/juin/2020 - 17h38
Cl a écrit :

On le savait  !!!!   Tous ces Scientifiques même les petits généralistes .... qui venaient sur les plateaux des chaines TV  parlaient du Covid 19  dire au début que le masque ne servait à rien  que la chloroquine était nulle  ce n'est qu'une histoire de gros sous entre Laboratoire : Tout le monde l'a compris !!!!!!! HELAS !!!!!!!!  HONTEUX!!!!!!

C'est pour ça que la France est championne du nombre de décès en France  !!!!!!

Véran  n'a pas vérifier la procédure ....c'est voulu  ... moins de retraites à payer ....;; 

Et on ne sait pas tout !!!! 

 

 

C'est pour ça que la France est championne du nombre de décès en France  !!!!!!  smiley

Portrait de COLIN33
18/juin/2020 - 15h58 - depuis l'application mobile

S'il n'avait que ça !

Portrait de Masculin
18/juin/2020 - 15h26

Le lobby pharmaceutique est probablement le plus puissant de l'hexagone.