16/06/2020 18:37

Manifestations du personnel soignant: De vives tensions ont éclaté en marge du rassemblement - Les forces de l'ordre ont fait usage de gaz lacrymogènes - 250 à 300 individus violents "ultra-jaunes" ont attaqué les policiers

18h36: A 18h30, la préfecture de police indique avoir  procédé à 32 interpellations.

18h24: La journaliste Stéphanie Roy, de l'agence Line Presse, a été très sérieusement blessée lors de la manifestation des soignants lorsqu'en train de filmer elle reçoit une grenade de police qui lui explose entre les jambes.

17h42: Sur Twitter, la préfecture de Police indique: "Manifestation déclarée et autorisée par la préfecture de Police, gâchée par les exactions commises par des casseurs qui n’ont rien à voir avec les soignants. La préfecture de Police dénonce ces comportements violents."

17h33: 18.000 manifestants ont été recensés, selon la Préfecture de Police de Paris. Et les autorités d'annoncer 4.000 manifestants à Bordeaux et 3.500 à Marseille , 2.600 à Montpellier, 1.500 à Caen, 1.300 à Rennes, mais aussi 800 à Gap, 1.200 à Chambéry, 1.300 à Ajaccio, 2.400 à Tours, 5.500 à Nantes et 6.000 à Lyon.

17h19: La préfecture indique qu'à 17h , 24 interpellations ont été réalisées par les force de l'ordre

16h56: Alors que les soignants se sont dispersés, un black bloc s'est constitué et "prend violemment à partie les forces de l'ordre", indique la préfecture de police.

16h41: Le comité Traoré est présent à la manifestation, selon des photos publiées sur Twitter.

16h34: "Les soignants ne sont pas responsables des exactions commises place des Invalides." Interrogé sur BFMTV, l'urgentiste Patrick Pelloux, présent à la manifestation des soignants de Paris dénoncent "des casseurs" qui "ont voulu manipuler la manifestation".

16h21: La manifestation dégénère également à Nantes (Loire-Atlantique), rapporte franceinfo. "Un groupe violent a jeté des projectiles sur les forces de l'ordre" indique par ailleurs la police nationale de Loire-Atlantique sur son compte Twitter. Ce groupe "tente de faire dégénérer le rassemblement pacifique".

16h07: La préfecture de police annonce qu'à 16h, 16 personnes ont été interpellées :

15h45: Un car de touristes a été attaqué par des individus violents - Le chauffeur a reçu des projectiles:

15h40: 250 à 300 "individus violents", des "ultra-jaunes" font actuellement face aux forces de l'ordre à Paris, selon une source policière à BFM TV - Une bâche en plastique d'un chantier actuellement en feu

15h39: Une voiture a été renversée et utilisée comme projectile par des individus:

15h28: Vives tensions à Paris cet après-midi en marge du rassemblement. Plusieurs dizaines d'individus vêtus en noir lancent des projectiles vers les forces de l'ordre présentes sur place.

Les forces de l'ordre font usage de gaz lacrymogènes.

 

 

10h16: De Paris à Montpellier en passant par Metz, Dunkerque et Bobigny, plus de 220 rassemblements sont prévus dans le cadre de cette journée d'action nationale, organisée à l'appel d'une dizaine de syndicats et collectifs de soignants (CGT, FO, Unsa, Sud, Collectif Inter-Hôpitaux...). Objectif: mettre à profit le soutien engrangé auprès de la population pendant la crise sanitaire afin d'obtenir des avancées pour les salariés des hôpitaux et des Ehpad, salués comme des «héros en blouse blanche» par le chef de l'État au début de l'épidémie.

«Les discours lénifiants du gouvernement, les médailles en chocolat et les promesses de primes aléatoires et hypothétiques ne suffiront pas. Désormais il faut de véritables moyens humains et budgétaires pour la santé publique», a prévenu la CGT dans un communiqué.

A Paris, une manifestation est prévue à 13H00 devant le ministère de la Santé, en présence de plusieurs leaders syndicaux, dont Philippe Martinez (CGT) et Yves Veyrier (FO). «On nous dit qu'on va faire un diagnostic de la réalité de l'hôpital» lors du Ségur de la santé, «le diagnostic, il est fait. C'est des réponses qu'attendent les soignants», a souligné M. Martinez vendredi matin sur France Info, citant «le problème du manque de personnels, le problème de la reconnaissance des diplômes et des qualifications, les fermetures de lits».

Sur Public Sénat, Yves Veyrier a réclamé une hausse de salaire de «300 euros pour l'ensemble des personnels» et appelé plus généralement à «réviser ces politiques qui étaient essentiellement conduites sous l'angle de l'économie budgétaire». Le rassemblement sera suivi d'un cortège en direction de l'Assemblée nationale et des Invalides.

Ailleurs, la plupart des autres manifestations se tiendront devant des hôpitaux et des établissements médicaux-sociaux, où la CFDT elle aussi a déposé un préavis de grève. Des aides à domicile et associations de retraités ont également prévu de se joindre aux mouvements.

Les soignants, en première ligne face au covid-19, réclament un «plan de recrutement» et une «revalorisation générale des salaires», de l'ordre de 300 à 400 euros selon les syndicats. Ils souhaitent «l'arrêt de toutes les fermetures d'établissements, de services et de lits».

«Après 14 mois de mobilisation et une crise sanitaire, un retour à +l'anormal+ est inenvisageable. Pour les usagers, ce n'est plus le temps d'applaudir les soignants mais de soutenir nos revendications», insiste le Collectif Inter-Hôpitaux, fer de lance d'un mouvement engagé voilà un an.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Parapluie
17/juin/2020 - 16h00
Calla a écrit :

Pourquoi les policiers ne les arrêtent pas !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! ils savent bien violenter  une femme  infirmière   !!!! 

 

Moi non plus je ne comprend pas pourquoi cet extrême-gauche a un laissé passé !

Portrait de geneva
17/juin/2020 - 07h52

Et combien de ces activistes d'extrême-gauche ont été arrêtés ?

 
Portrait de 550 Stuzen CZ
16/juin/2020 - 20h29

Ce soir une personne handicapée n'a plus de voiture parce que les gauchistes l'ont pris comme bouclier. 

No comment. smiley

Portrait de 550 Stuzen CZ
16/juin/2020 - 20h26
Voltaire . a écrit :

smileybigsmile:smiley Trop drole , BFM non stop cet après-midi sur les black blocks et les violences en marge de la manif des soignants , Marine le Pen parle et dit que Paris est à feu et à sang ( ce qui est effectivement un peu exagéré ) et immédiatement BFM arrête les images des violences et parle de tout petit énervement .... virage à 180 degrés , pour ne surtout pas lui donner raison ....

MLP c'est le diable ! Nosferatu ! Les cavaliers de l'apocalypse.  Dante aux enfers.  Le fantôme de l'Opéra etc etc..  Non mais y a un moment, même si on approuve pas la personne, ce n'est pas parce que MLP dit que le ciel est bleu qu'il est jaune. 

Portrait de B612
16/juin/2020 - 20h14
Voltaire . a écrit :

smileybigsmile:smiley Trop drole , BFM non stop cet après-midi sur les black blocks et les violences en marge de la manif des soignants , Marine le Pen parle et dit que Paris est à feu et à sang ( ce qui est effectivement un peu exagéré ) et immédiatement BFM arrête les images des violences et parle de tout petit énervement .... virage à 180 degrés , pour ne surtout pas lui donner raison ....

D'ailleurs j'ai fait un petit tour sur cette chaîne, et dans l'émission de Elkrief, ils ont été en boucle sur les casseurs et les violences et sur Dijon. Après avoir fait leur petite séquence "20h on applaudit" pendant le confinement, aujourd'hui, jour de la première manifestation d'ampleur de soignants post-confinement, le grand sujet c'est la violence pendant les manifs. Pauvres soignants.

Portrait de ΙΧΘΥΣ
16/juin/2020 - 18h57
twilight zone a écrit :

les soignants qui posent en photo avec assa traoré....ils savent que c'est une famille de délinquants.....??des fois,je me demande si certains ont quelques choses dans la tete....

Patrick Pelloux accuse deux personnes qui arboraient le tee shirt de soutien aux Traoré d’avoir mis le feu à deux voitures.

Portrait de 550 Stuzen CZ
16/juin/2020 - 18h22
Alhekine a écrit :

Chouette on va avoir un roi, ça ne nous coûtera pas plus cher que 4 présidents.

Et avec un peu de chance, certains'entre nous seront anoblis.

Faut que je me positionne.

Et pourquoi pas .  Comme en Angleterre.  Déjà ça coûte moin cher par habitant. 

Portrait de C'est Mon Avis
16/juin/2020 - 18h03
Angelussauron a écrit :

 

C'est plus compliqué que ça pour la responsabilité. Je le veux bien pour la manif des Traoré, ainsi que certaines manifestations GJ (notamment avec Drouet, Nicolle et compagnie) car ils sont dans une logique de manifestation de chaos et de haine.

Mais là ce n'est pas le cas le ou les responsables de la manifestation ne sont pas du tout dans cette logique et c'est eux les 1ers qui sont pris au piège par ces ultras.

Donc si on fait ça on interdit toutes les manifestations et là forcément ça va se radicaliser encore plus.

C'est pour cette raison que ça m'arrache le coeur de le dire. Si je ne l'avais pas écrit, on m'aurait reproché de ne pas être impartial... smiley

Je sais que leur logique c'est de se faire entendre par ce gouvernement qui les applaudissait encore il y a quelques jours et de ne pas faire de casse. Car eux respectent le travail des autres  !

Portrait de 550 Stuzen CZ
16/juin/2020 - 17h38
ΙΧΘΥΣ a écrit :

L’ennemi ne sait pas lire.

En parlant d’épée, j’ai fait un petit tour dans la nébuleuse de ces identitaires.

Beaucoup de noms à particules, surtout chez les femmes.

Les jeunes héritiers de la vielle noblesse française paraissent déterminés à en découdre.

C’est nouveau, et pas anodin.

Nébuleuse nébuleuse…. Si elle était si nébuleuse on ne trouverait traces sur le net.   Par contre la nébuleuse des all in black anarchistes... faut être sur le darknet pour les trouver. 

Au fait ? Black-bloks, darknet c'est pas un peu raciste toucatouca ?  smiley  

Sur ce je vais me prendre un petit blanc bien français en allumant le BBQ au charbon noir. 

Portrait de 550 Stuzen CZ
16/juin/2020 - 17h30

Il est quand même jouissif de voir la gauche polluer les revendications légitimes des travailleurs de l'ombre juste par idéologie du chaos.  

Portrait de ΙΧΘΥΣ
16/juin/2020 - 17h26
Alhekine a écrit :

Et pourtant, la plume serait plus puissante que l'épée smiley

L’ennemi ne sait pas lire.

En parlant d’épée, j’ai fait un petit tour dans la nébuleuse de ces identitaires.

Beaucoup de noms à particules, surtout chez les femmes.

Les jeunes héritiers de la vielle noblesse française paraissent déterminés à en découdre.

C’est nouveau, et pas anodin.

Portrait de nina83
16/juin/2020 - 17h25

C'est bien le même personnel soignant qui nous dit encore aujourd'hui de respecter les gestes barrières, la distanciation etc ????? effectivement, ils donnent bien l'exemple en ce moment ! 

Portrait de 550 Stuzen CZ
16/juin/2020 - 17h05
moije a écrit :

J'ai jamais vu une banderole balancer des pavés ni casser des voitures !

Moi aussi c'est du second degré 

Portrait de Angelussauron
16/juin/2020 - 16h54
moije a écrit :

Si vous ne savez pas reconnaître le second degré , c'est grave ! Vous semblez découvrir que c'est des VRAIS casseurs !

Si c'est du second degré tant mieux donc.

Portrait de Angelussauron
16/juin/2020 - 16h52
C'est Mon Avis a écrit :

La police et le personnel hospitalier devrait défiler main dans la main ! Ils ont été ensemble en première ligne pendant cette crise sanitaire !

Mais à quel moment le gouvernement français fera ce qu'il faut pour que le personnel hospitalier puisse travailler dans des conditions décentes, avec du matériel décent, et surtout avec un salaire décent ! C'est quand même pour notre santé !

Ce n'est pas pour rien que beaucoup d'infirmières partent dans le libéral, pour pouvoir gagner leur vie correctement...

Je l'ai dit pour les Gilets jaunes, pour la famille Traoré, et je le dis également pour le personnel hospitalier (même si ça me fait mal au coeur), mais les organisateurs des manifestations sont responsables des dégâts occasionnés lors de ces mêmes manifestations !

Ce n'est qu'en les responsabilisant que les manifestations seront mieux encadrées... Du moins, c'est mon avis !

 

C'est plus compliqué que ça pour la responsabilité. Je le veux bien pour la manif des Traoré, ainsi que certaines manifestations GJ (notamment avec Drouet, Nicolle et compagnie) car ils sont dans une logique de manifestation de chaos et de haine.

Mais là ce n'est pas le cas le ou les responsables de la manifestation ne sont pas du tout dans cette logique et c'est eux les 1ers qui sont pris au piège par ces ultras.

Donc si on fait ça on interdit toutes les manifestations et là forcément ça va se radicaliser encore plus.

Portrait de yannific
16/juin/2020 - 16h31

Bien sûr, si cette bande de dégénérés est présente pour semer le désordre, ça veut dire qu'ils ne bossent pas pour la plupart. Ils profitent largement de l'assistanat à outrance que ce pays qu'ils détestent tant, leur donne généreusement.

Portrait de 550 Stuzen CZ
16/juin/2020 - 16h29
moije a écrit :

On voit très bien que c'est des personnels hospitaliers ... qui sont en noir !

Quand le gouvernement va-t-il enfin nous débarrasser de ces crapules anarchistes !

Pourquoi s'en débarrasser alors que tout le monde sait que le danger c'est les banderoles de Génération identitaire. 

Portrait de mestoutou
16/juin/2020 - 16h19
geneva a écrit :

Et qu'en pense le Mélenchon de l'extrême-gauche qui voulait désarmer les policiers ? Pour qu'ils puissent en prendre un max face à ses potes...

  

C'est exactement ce que je pense, le "mélenchon-hyper-récupérateur" qu'en pense-t-il?

Portrait de geneva
16/juin/2020 - 16h09

Et qu'en pense le Mélenchon de l'extrême-gauche qui voulait désarmer les policiers ? Pour qu'ils puissent en prendre un max face à ses potes...

  
Portrait de C'est Mon Avis
16/juin/2020 - 16h08

La police et le personnel hospitalier devrait défiler main dans la main ! Ils ont été ensemble en première ligne pendant cette crise sanitaire !

Mais à quel moment le gouvernement français fera ce qu'il faut pour que le personnel hospitalier puisse travailler dans des conditions décentes, avec du matériel décent, et surtout avec un salaire décent ! C'est quand même pour notre santé !

Ce n'est pas pour rien que beaucoup d'infirmières partent dans le libéral, pour pouvoir gagner leur vie correctement...

Je l'ai dit pour les Gilets jaunes, pour la famille Traoré, et je le dis également pour le personnel hospitalier (même si ça me fait mal au coeur), mais les organisateurs des manifestations sont responsables des dégâts occasionnés lors de ces mêmes manifestations !

Ce n'est qu'en les responsabilisant que les manifestations seront mieux encadrées... Du moins, c'est mon avis !

Portrait de Angelussauron
16/juin/2020 - 16h07
moije a écrit :

On voit très bien que c'est des personnels hospitaliers ... qui sont en noir !

Quand le gouvernement va-t-il enfin nous débarrasser de ces crapules anarchistes !

 

Vous connaissez du monde dedans ? pour dire que c'est du personnel hospitalier qui sont en Black Bloc.

 

Si oui c'est plus pardonnable pour moi vu comment ils ont été traité par le gouvernement mais sincèrement je doute que ça soit du personnel soignant. C'est plutôt des vrais Black Blocs qui s'amusent à taper du flics comme d'habitude.

Portrait de yannific
16/juin/2020 - 16h03

La police ne peut et ne doit rien faire puisqu'il parait qu'ils sont violents et racistes.

Si une de ces sous merde est blessée ou prend deux coups de matraque, on est parti pour une semaine de "la police est violente" . Avec bien sûr un défilé de la bien pensance gaucho parisienne sur tous les plateaux TV.