10/06 13:01

La première édition du Prix du dessin satirique lancé par Charlie Hebdo couronne ex aequo deux jeunes dessinateurs amateurs, un Allemand et un Français

La première édition du Prix du dessin satirique lancé par Charlie Hebdo a couronné ex aequo deux jeunes dessinateurs amateurs, un Allemand et un Français, a annoncé le journal -. Le journal a reçu 258 dessins sur le thème "vivre sans portable". Ceux de Céèf et Tyll Peters ont été sélectionnés par la rédaction de Charlie Hebdo et seront publiés dans l'édition du journal paraissant mercredi. Céèf, jeune Français diplômé en communication de 24 ans, a dessiné la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye proposant la mise en place d'un "numéro d'urgence" pour vivre sans portable.

Tyll Peters, un lycéen allemand de 18 ans souhaitant devenir illustrateur, a imaginé des hommes des cavernes communiquant en emojis. "Au-delà d'un joli coup de crayon, les lauréats ont aussi la tête bien faite. Le besoin de penser le monde, de s'exprimer, de diffuser leurs idées les pousse à vouloir faire du dessin de presse, de BD ou sur le Web leur futur métier", souligne la journaliste Natacha Devanda dans Charlie. Le "Prix Charlie" du dessin satirique remplace le "Prix littéraire Charlie Hebdo", distribué sur deux éditions à de très jeunes auteurs. Il s'intègre au trophée du dessin "Presse-citron", ouvert aux étudiants français, étrangers, et aux professionnels, et organisé en partenariat avec la Bibliothèque nationale et la mairie du 13e arrondissement de Paris.

Ailleurs sur le web

Vos réactions