27/05 19:13

Coronavirus - 66 décès en 24 heures en France portant le total à 28.596 victimes - La baisse se poursuit en réanimation

271 nouvelles admissions ont été enregistrées en 24 heures dans les hôpitaux français, faisant passer le total à 15.680 personnes. Parmi eux, 1501 malades sont hospitalisés en réanimation. C'est 32 de plus en 24 heures. Le solde reste donc "négatif", comme le précise la DGS dans un communiqué, avec 54 malades en moins par rapport à hier.

Concernant la mortalité, 66 décès ont été enregistrés en 24 heures, portant le total à 28.596 victimes du coronavirus, dont 18.260 en établissements hospitaliers, précise la Direction générale de la Santé. Les données des Ehpad n'ont quant à elle pas encore été mises à jour. Santé publique France actualisera ces chiffres uniquement ce vendredi.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de LesRipoublicains
28/mai/2020 - 22h37

"I only believe in statistics that I doctored myself" - Sir W. Churchill

(Je crois uniquement aux statistiques que j'ai moi même falsifiées)

Devise mise en œuvre depuis 3 ans par nos élites LREM

youtube.com/watch?v=IJRrEcoM2dI

= = = = =

Super, c'est la fête du string !

Ceci étant, sans vouloir être rabat joie, c'est quoi ces ... 3325 cas nouveaux déclarés en une seule journée alors que l'on plafonnait à 250 par jour ?

Encore une erreur de retranscription, un rattrapage tardif, un dépistage massif de la population, ou les résultats du déconfinement abordé il y a 15 jours qui se concrétise de cette façon ?

Et bien évidemment, personne n'en parle ... enfin si, "France24".

La direction de la Santé précise qu'il n'y a pas plus de cas qu'avant (ben voyons, ce sont des chiffres fantômes alors), mais c'est parce qu'ils ont "mis en place un meilleur suivi".

Moralité, qu'ils arrêtent de nous suivre et ils auront de meilleurs résultats.

Portrait de Kratus
27/mai/2020 - 22h47

Quand on voit ces chiffres on peut vraiment se demander si le confinement a vraiment servi à quelque chose ou que le resutat aura été le meme avec une durée divisée par 3...et un impact économique divisé par 10...

Il aurait été interessant qu'une étude soit faite sur les cas dans les commerces de premiere necessité restés ouvert 

Dans mon ancien hypermaché en zone rouge sur 250 salariés 3 cas non graves