18/05 16:11

Regardez la vidéo surréaliste de cette femme qui annonce par vidéo à 3.700 salariés de Uber qu'ils sont licenciés immédiatement en raison des mauvais résultats de la société

“Aujourd’hui sera votre dernier jour de travail pour Uber". C'est par ces mots qu'une responsable de l'entreprise, Ruffin Chevaleau, a annoncé, via l'application de vidéoconférence Zoom, à 3.700 salariés de la société qu'ils étaient licenciés. Un licenciement qui ne concerne pas les chauffeurs.

Les employés des services clientèle et recrutement ont reçu une annonce pour rejoindre la téléconférence qui n'a duré que trois minutes. "Notre activité de chauffeurs privés s'est effondrée de moitié. Il n'y a donc pas assez de travail pour de nombreux employés du support client", a-t-elle indiqué avant d'ajouter qu'il s'agira de leur "dernier jour de travail". "Je sais que c'est extrêmement dur à entendre. Personne ne veut être dans un appel vidéo comme ça", a-t-elle continué.

Dans son rapport trimestriel, Uber a indiqué avoir perdu près de 3 milliards de dollars et que ses réservations avaient baissé de près de 80% en avril, l’obligeant à licencier 14% de son personnel.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de lilirose45
19/mai/2020 - 15h43
Sally Patou a écrit :
aucune valeur légale. pour les CDI il faut un entretien préalable a licenciement reçu par recommandé et ensuite une signification par recommandé du licenciement. j'invite donc tous ceux concernés a se présenter demain au travail.

Ca c'est pour un licenciement individuel économique ou pas : pour faute grave ou un licenciement à l'amiable ou de moins de 10 personnes

Pour un licenciement économique, c'est le CSE (anciennement comité d'entreprise), les DS et les RS qui se réunissent plusieurs fois avec le Président du CSE (qui est le dirigeant de la boîte ou du site) et éventuellement avec le responsable RH en vous rappelant que le CSE n'a qu'un rôle consultatif.

Après, ils envoient les lettres recommandées avec AR

mais pas d'entretien avec la direction. 

là, c'est un licenciement collectif pour motif économique qui s'applique à partir de 10 personnes

Mais je vous accorde que la pratique de cette dame est franchement immonde et inhumaine

Portrait de th93100
18/mai/2020 - 19h28
À mon humble avis a écrit :
Le CAPITALISME dans toute sa splendeur!!..

Est ce bien ... ou non ? je n'entamerai pas le débat.

La forme est déplorable et choquante à notre échelle Française.

Cependant, quelle société privée peut supporter de telles pertes sans devoir s'adapter ?  Tout le monde n'a pas la garantie de l'emploi...

Portrait de fani122009
18/mai/2020 - 18h09

et c est pas fini

Portrait de mlrprod110750
18/mai/2020 - 17h56
Sally Patou a écrit :
aucune valeur légale. pour les CDI il faut un entretien préalable a licenciement reçu par recommandé et ensuite une signification par recommandé du licenciement. j'invite donc tous ceux concernés a se présenter demain au travail.

Ceci est valable en France mais on voit dans la vidéo que ça se passe au USA

Pas les même règles pour licencier 

Portrait de galileo
18/mai/2020 - 17h37

C'est bientôt la remise des molières ???

Elle en mérite un la dame pour cette interprétation !!! Celui de la meilleure actrice !

Portrait de À mon humble avis

Le CAPITALISME dans toute sa splendeur!!..

Portrait de Parapluie
18/mai/2020 - 17h24

Marty McFly avait eu au moins une confirmation par fax en plus de la visioconférence annonçant son licenciement ! smiley

Portrait de jarod.26
18/mai/2020 - 17h09
RIP uber
Portrait de bengalister
18/mai/2020 - 17h02

Aux USA/Canada ça se passe souvent comme ça surtout dans les périodes difficiles.

Le matin vous arrivez au travail l'agent de sécurité ne vous laisse pas rentrer ou vous laisse rentrer et vous accompagne pour aller récupérer vos affaires dans un carton. Et quand il y a des indemnités c'est 2 semaines.

Là la nouveauté c'est que c'est fait en visio et ça n'est ni plus, ni moins violent. C'est un choix de la société Américaine, vous pouvez être viré sur le champ mais l'embauche est très rapide et changer de travail est beaucoup + fréquent. Dans les périodes difficiles ça fait très mal. Quand l'économie repartira ils seront les premiers à en profiter, alors qu'en France ça repartiera avec du retard et très doucement.

Entre les 2 il y a un juste milieu.

Portrait de bonheur-25
18/mai/2020 - 17h01
Sally Patou a écrit :
aucune valeur légale. pour les CDI il faut un entretien préalable a licenciement reçu par recommandé et ensuite une signification par recommandé du licenciement. j'invite donc tous ceux concernés a se présenter demain au travail.

n'importe quoi ! y a pas d'entretien dans le cadre d'un licenciement économique

 

Portrait de Sally Patou

aucune valeur légale. pour les CDI il faut un entretien préalable a licenciement reçu par recommandé et ensuite une signification par recommandé du licenciement.

j'invite donc tous ceux concernés a se présenter demain au travail.

Portrait de MarkBOS
18/mai/2020 - 16h54

Voici les méthodes de tous ces sites internet. Ca prend un max de blé via des levées de fonds et ca jette les gens à la première secousse. Est-ce cela dont nous voulons, désirons nous devenir des travailleurs pauvres, des consommateurs sans buts. A force de consommer du Uber, airbnd, du H&M et du Zara dites vous qu'en plus de consommer de la merde, le seul que vous enrichissez est le patron, le reste de la chaine sera condamné à bosser comme des dingues, sans reconnaissance, et sans tune. 

Portrait de bonheur-25
18/mai/2020 - 16h53
fani122009 a écrit :

et c est pas fini

Même ma fille de 6 ans fait moins de fautes ( 4 mots - 3 fautes).