18/05 12:31

Coronavirus - Le Qatar prend des mesures très strictes pour imposer le port du masque: Jusqu'à 50 000 € d'amende et 3 ans de prison!

Le Qatar a commencé dimanche à appliquer les sanctions les plus sévères au monde contre les personnes ne portant pas de masque en public, pouvant aller jusqu'à trois ans de prison, pour endiguer l'épidémie de coronavirus qui progresse rapidement dans le pays.

Le gouvernement a rendu obligatoire le port du masque en public et indiqué que sa décision s'appliquerait à partir de dimanche, et ce "jusqu'à nouvel ordre". Les peines mises en place sont très lourdes pour les contrevenants: jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 200.000 rials (environ 50.900 euros) d'amende.

Les personnes seules dans leurs voitures ne sont pas soumises au port obligatoire du masque, mais la police a arrêté des conducteurs pour les informer de l'entrée en vigueur de la mesure, selon les témoignages de plusieurs expatriés à l'AFP.

Dans la soirée, la police a érigé des checkpoints pour contrôler les voitures avec plusieurs passagers.

La plupart des personnes qui se trouvaient dans la rue des Banques à Doha portaient un masque, a constaté un journaliste de l'AFP.

"A partir d'aujourd'hui, c'est très strict", a témoigné Majid, un chauffeur de taxi, le visage à moitié couvert par un masque noir. Heloïsa, une résidente expatriée, affirme elle que c'est "une tactique d'intimidation".

Plus de 32.000 contaminations au nouveau coronavirus ont été recensées dans ce petit pays du Golfe, soit 1,2 % de l'ensemble de la population de 2,75 millions d'âmes. Le virus a également fait 15 morts.

Seuls les micro-états de Saint-Marin et du Vatican ont enregistré des taux d'infection par habitant plus élevés, selon le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies.

Le port du masque est actuellement obligatoire dans une cinquantaine de pays.

Au Tchad, les autorités ont érigé en infraction le fait de ne pas porter de masque en public. Une peine d'emprisonnement allant jusqu'à 15 jours est prévue pour les contrevenants. Au Maroc, la peine peut aller jusqu'à trois mois de prison et 1.300 dirhams (120 euros) d'amende.

Selon les autorités du Qatar, les rassemblements familiaux pendant le mois de jeûne musulman du ramadan pourraient avoir favorisé la progression du virus.

Les restaurants, cinémas, écoles, centres commerciaux et mosquées ont été fermés mais les chantiers de construction -notamment ceux liés à la Coupe du monde de football 2022- ont été maintenus avec la mise en place de règles de distanciation physique et port obligatoire du masque depuis le 26 avril.

Dimanche, une équipe de 12 ouvriers masqués travaillait, à distance les uns des autres, sous un soleil de plomb dans le quartier populaire de Mcheireb, à Doha, a constaté un journaliste de l'AFP.

Des dizaines de milliers de travailleurs immigrés ont été mis en quarantaine dans la zone industrielle de Doha après qu'un certain nombre d'infections y ont été enregistrées à la mi-mars, mais les autorités ont commencé à assouplir les restrictions.

D'après Abdullatif al-Khal, co-président du Comité national de prévention de la pandémie, la plupart des nouvelles infections touchent des travailleurs immigrés bien qu'il y ait eu une hausse des contaminations parmi les Qataris.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de À mon humble avis

Les niveaux de salaires ne sont justes pas les mêmes, plus de la moitié des français ne dépassent pas les 2000€ par mois.. un pourboire au Qatar!;-))

Portrait de lilirose45
18/mai/2020 - 15h25

Certes c'est exagéré mais à contrario, en France avec leur 135 € tout le monde s'en fout 

1500 euros par personne seraient déjà plus dissuasif 

Portrait de jarod.26
18/mai/2020 - 13h55
wow c'est carrément exagéré
Portrait de colin33
18/mai/2020 - 13h46 - depuis l'application mobile

En France on devrait s'inspirer de ces mesures en plus Light ! Pour calmer tous ces voyous qui ne respectent rien...

Portrait de Sorj
18/mai/2020 - 13h31
M. Gentil a écrit :

Je valide

Moi, non. Ça reste quatarien malgré tout.

De toute façon ils pratiquent naturellement la distanciation sociale toute l'année avec leurs délires misogynes.

Portrait de bengalister
18/mai/2020 - 13h12

Les médecins généralistes alertent que les Français baissent la garde trop tôt.Et bien je suis bien d'accord après ce que j'ai vu ce week-end dans ma ville. C'est désespérant.

Trop de gens qui ne respectent pas la distanciation sociale et qui se parlent à 20cm (et je parle de gens qui se rencontrent pas qui vivent ensemble), très peu de personnes qui portent un masque alors que les études montrent son efficacité pour limiter la propagation du virus et cerise sur le gâteau j'ai même vu des gens se faire la bise et se serrer la main.

A croire que les Français ne comprennent que le rapport de force, incapables d'être responsable et d'agir par eux-mêmes.

Portrait de hummerH2
18/mai/2020 - 13h08
vévert1416 a écrit :

Un peu plus de sévérité ne nous ferait pas de mal.

Ben oui smiley , mais !!!  totalement englués après avoir honteusement menti aux Français à propos de l'utilité du port du masque, comment voulez vous que les mêmes osent maintenant rendre son port obligatoire dans l'espace public ???

Même si la marque de fabrique de LREM et des membres de ce gouvernement est l'arrogance frôlant parfois le ridicule, difficile pour eux de se ridiculiser à ce point la !!!

Alors ils préfèrent tourner autour du pot et louvoyer en "encourageant", en "conseillant fortement" le port du masque.

Portrait de M. Gentil
18/mai/2020 - 13h02

Je valide

Portrait de vévert1416
18/mai/2020 - 12h49

Un peu plus de sévérité ne nous ferait pas de mal.

Portrait de Parapluie
18/mai/2020 - 12h45

C'est un peu extrême mais quand on voit qu'en France des gens prennent les transports en commun sans masque, d'autres qui pique-nique dans les parcs, certains qui râlent car ils doivent le porter dans des magasins qui l'obligent... Aucune discipline de la part de ceux-là qui ne se rendent même pas compte qu'ils sont un danger pour eux même, leur enfants, leur parents mais aussi n'importe quel quidam qu'ils peuvent rencontrer. L'égoïsme à l'état pur au nom de leur "liberté"...