17/05 15:31

Les injures et agressions homophobes ou transphobes ont connu une forte poussée de 36% en France selon le ministère de l'Intérieur

Les injures et agressions homophobes ou transphobes ont de nouveau connu une forte poussée de 36% l'année dernière en France, a annoncé samedi le ministère de l'Intérieur.

En 2019, les forces de police et de gendarmerie «ont recensé 1870 victimes d'infractions à caractère homophobe ou transphobe contre 1380 en 2018», soit une «augmentation de 36% du nombre de victimes d'actes anti-LGBT» (lesbiennes, gays, bi trans), a expliqué le ministère dans un communiqué. Ces données dessinent une hausse continue de ces crimes et délits.

En 2018, les plaintes des personnes LGBT (lesbiennes, gays, bi, tans) victimes d'actes homophobes ou transphobes avaient déjà progressé de 33% par rapport à l'année précédente. «Ces chiffres témoignent de l'ancrage profond de l'homophobie et de la transphobie dans la société» et «s'inscrivent dans un contexte plus large de progression des actes de haine et des extrémismes identitaires», a commenté le ministère dans son communiqué. Ces statistiques sont toutefois chaque année en décalage avec la réalité, les associations de soutien aux personnes LGBT rappelant régulièrement que de nombreuses victimes n'osent pas porter plainte.

En 2019, les injures et les outrages représentent 33% des infractions subies, tandis que les violences (physiques et sexuelles) concernent 28% des plaintes. Les victimes sont majoritairement des hommes (75%), plutôt jeunes: 62% ont moins de 35 ans. «Cette hausse des actes de haine anti-LGBT appelle à une vigilance accrue des pouvoirs publics et à une mobilisation plus forte de toute la société», estime le ministère.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Parapluie
18/mai/2020 - 11h43
À mon humble avis a écrit :
La vielle France, un pays de frustrés, conservateurs, poussiéreux, refoulant tout ce qui ne rentre pas dans les cases dites traditionnelles.. Nous sommes en 2020, et plus dans les années 60.. le monde évolue, en bien ou en mal, il faut savoir s’adapter, mais la mise à jours de certains de nos compatriotes n’a pas eu lieu, et est resté bloqué dans une époque révolue?.. Qu’ils en prennent conscience..Rien ne sera comme le fameux AVANT..

Et que dire de de l'Iran, l'Afghanistan, le Soudan, la Mauritanie, la Somalie, l'Arabie Saoudite, le Nigéria, le Yémen... etc.. etc...

Portrait de lxa75
18/mai/2020 - 11h28

Comment se fait-il qu'on s'en étonne . la plaie de la pensée unique , de la "Bonne pensance" est nuisible à tout point de vue . C'est bien triste mais  ça ne rend pas service du tout  cette communauté

Portrait de djbaxter
18/mai/2020 - 09h13
li li a écrit :

Ce serait trop simple si vous pouviez expliquer l'homophobie en prenant pour appui votre biais cognitif raciste, et encore je suis gentil, parce que "biais cognitif" suppose que vous ayez un cerveau, ce qui reste une question en suspend si on tient compte de vos propos. Mais non, l'homophobie n'a pas de pays, elle n'a pas de couleur de peau, elle n'a pas de religion, elle est partout, dans toutes les tranches de la société, dans la Creuse comme en Ile de france, juif, catho, musulman, athée, c'est un problème sociétale de l'acceptation de la différence de l'autre y compris de votre voisin qui n'a pas la même croyance/couleur/langue/culture que vous.

Ce serait trop simple si vous pouviez expliquer l'homophobie en prenant pour appui votre biais cognitif mondialiste. Les études interdites en France sur l'origine des délinquants sont autorisées en Allemagne, en Suède, en Suisse, au Danemark... et la réalité vous contredit. Vous avez une étude pour montrer qu'un Français de la Creuse a autant de risque d'être homophobe qu'un étranger de Villeurbanne, de Stains ou de Mulhouse ? smiley

Portrait de li li
17/mai/2020 - 20h33
Batori a écrit :
Bien comme en mathématiques, on pose le problème... Sachant que la France connaît une vague d’antisémitisme et d’homophobie et considérant que la presse fait le silence, voici 3 hypothèses à ce problème L’agresseur type est suédois L’agresseur type est danois L’agresseur type est finlandais Attention il peu y avoir un piège, un indice l’agresseur quand il est dépressif peut également égorger...

Ce serait trop simple si vous pouviez expliquer l'homophobie en prenant pour appui votre biais cognitif raciste, et encore je suis gentil, parce que "biais cognitif" suppose que vous ayez un cerveau, ce qui reste une question en suspend si on tient compte de vos propos. Mais non, l'homophobie n'a pas de pays, elle n'a pas de couleur de peau, elle n'a pas de religion, elle est partout, dans toutes les tranches de la société, dans la Creuse comme en Ile de france, juif, catho, musulman, athée, c'est un problème sociétale de l'acceptation de la différence de l'autre y compris de votre voisin qui n'a pas la même croyance/couleur/langue/culture que vous.

Portrait de Batori
17/mai/2020 - 17h13 - depuis l'application mobile

Bien comme en mathématiques, on pose le problème...
Sachant que la France connaît une vague d’antisémitisme et d’homophobie et considérant que la presse fait le silence, voici 3 hypothèses à ce problème
L’agresseur type est suédois
L’agresseur type est danois
L’agresseur type est finlandais

Attention il peu y avoir un piège, un indice l’agresseur quand il est dépressif peut également égorger...

Portrait de jarod.26
17/mai/2020 - 17h12
le covid-19 est presque passé, on revient à la base les injures en augmentation, les pikachous etc
Portrait de KenShiro
17/mai/2020 - 16h24

Pas étonné au vu de l'affaire Mila on sait d'où vient une partie de ces 36%.

Mais chuuuut smiley  Faut rien dire, la preuve on a pas entendu SOS racisme sur ce coup et tant d'autres associations ou non, près à s'indigner si facilement d'habitude. 

Portrait de Sorj
17/mai/2020 - 16h23

Injures proférées et agressions commises par qui ?

C’est bien joli de culpabiliser toute la société mais on souhaiterait en savoir plus sur ces agresseurs.

Pourcentage d’hommes, de femmes, tranches d’âge, origines, sensibilité politique, obédience.

Portrait de À mon humble avis

La vielle France, un pays de frustrés, conservateurs, poussiéreux, refoulant tout ce qui ne rentre pas dans les cases dites traditionnelles.. Nous sommes en 2020, et plus dans les années 60.. le monde évolue, en bien ou en mal, il faut savoir s’adapter, mais la mise à jours de certains de nos compatriotes n’a pas eu lieu, et est resté bloqué dans une époque révolue?.. Qu’ils en prennent conscience..Rien ne sera comme le fameux AVANT..