07/05/2020 08:28

Coronavirus - Des athlètes Français affirment avoir été contaminés à Wuhan dès octobre lors des Jeux militaires mondiaux - Le Ministère des armées leur interdit de parler - Regardez

Elodie Clouvel, vice-championne olympique de pentathlon moderne, a affirmé avoir contracté une maladie similaire au coronavirus en octobre dernier à Wuhan, lors des Jeux militaires mondiaux. Mais le ministère des Armées assure n’avoir reçu aucun signalement d’athlètes malades lors de cette compétition.

La championne du monde de pentathlon moderne (et vice-championne olympique à Rio en 2016) a affirmé lors d'un entretien fin mars à la chaîne locale Télévision Loire 7, exhumé par Le Parisien, qu'elle pensait avoir été contaminée avec son compagnon Valentin Belaud, pentathlète lui aussi, lors de ces Jeux auxquels ils participaient au sein de la délégation française.

L'AFP a pu consulter en ligne deux versions de cette interview, dont une où la partie en question a été coupée. "Je pense qu'avec Valentin on a déjà eu le coronavirus, enfin le Covid-19, parce qu'on était à Wuhan pour les Jeux mondiaux militaires fin octobre. Et en fait, il s'avère qu'après les Jeux mondiaux militaires on est tous tombés malades avec les mêmes symptômes. Valentin a loupé trois jours d'entraînement. Moi j'ai été malade aussi. J'avais une grosse conjonctivite (…) c'était trop bizarre… j'avais eu des trucs que j'ai pas eus avant."

"On ne s'est pas plus inquiété que ça parce qu'on n'en parlait pas encore, mais c'est vrai qu'on rentrait de Wuhan et c'est à ce moment là que le virus s'est développé et on a commencé à en parler", ajoute Élodie Clouvel. "Il y a beaucoup d'athlètes des Jeux mondiaux militaires notamment qui ont été très malades. On a eu un contact avec le médecin militaire récemment qui nous a dit 'je pense que vous l'avez eu parce qu'il y a beaucoup de gens qui ont été malades de cette délégation'."

Un autre athlète militaire français sous couvert d'anonymat a confirmé à BFM TV être également tombé malade (fièvre, courbatures importantes) et avoir dû être alité pendant trois jours à son retour de Chine. Selon BFM TV, aucun sportif français n'a été testé après Wuhan, et il n'est pas prévu qu'ils le soient à l'avenir. "On nous dit : 'il n'y a pas de risque, vous êtes repartis le 28 octobre et le virus est arrivé le 1er novembre'", précise un autre athlète anonyme au Parisien.

Une communication verrouillée par le ministère des Armées Mais depuis ses déclarations, les athlètes ne peuvent plus s’exprimer publiquement. Le ministère a demandé aux quelque 400 membres de la délégation présente en Chine de garder le silence.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de geneva
7/mai/2020 - 11h19

Sommes-nous encore en démocratie ? Avons-nous encore le droit de tout dire en France ? Poser la question, c'est déjà y répondre !!!

 Il ne faut pas faire de peine aux Chinois !!! smiley
Portrait de hummerH2
7/mai/2020 - 09h57

En Italie aussi il y a eu une vague de "pneumonies étranges" des le mois de Novembre 2019:

"le Dr Giuseppe Remuzzi, directeur de l'Institut de recherche pharmacologique de Milan, prétend qu'une étrange pneumonie sévissait dès novembre 2019 dans le nord de l'Italie, selon des retours que lui feraient aujourd'hui des praticiens généralistes. « Ils (NDLR, les médecins généralistes) se souviennent avoir vu des cas de pneumonie très étranges, très graves, surtout chez des patients âgés, en décembre et même en novembre », précise le médecin transalpin."

Portrait de muzo28
7/mai/2020 - 09h48

Il y eu une épidémie avec détresse respiratoire aigue aux US, attribuée à la cigarette électronique l'été dernier. Je ne fais pas de lien, mais c'est étrange.......

Portrait de bib
7/mai/2020 - 08h40

nouveau record de patient zéro smiley

Portrait de Angelussauron
7/mai/2020 - 08h36

Après c'est difficile de faire des suppositions, car l'armée interdit toujours de parler c'est la "grande muette".

 

Portrait de carino
7/mai/2020 - 08h13

Omertà ? ici pas de droit de parler  !   En Belgique un journaliste ennuyant ecarté .... 

Après le covid 19 , faudra prendre notre destin en main .... 

Si on a fait très majoritairement preuve d’obéissance et de sens civique, d'autres vont devoir s'adapter à la colère du peuple intégrant ce besoin de transparence , de sécurité et de pouvoir d'achat minimum .