16/04/2020 14:01

Seine-Maritime: Menacé d'un pistolet et agressé, le maire de Bihorel doit fuir entièrement nu de chez lui - Son agresseur a été placé en garde à vue

Mardi midi, le maire de Bihorel (Seine-Maritime), Pascal Houbron, a eu une mésaventure, comme il l'a raconté à France Bleu. Un de ses administrés s'est rendu chez lui en raison de la fermeture de la mairie pour un document d'urbanisme. Un habitant qu'il connait depuis quinze ans.

"A l'époque, il s'était présenté pour un projet d'urbanisme qui était l'œuvre de sa vie, et que nous n'avions pas réalisé avec lui à cause d'une forte opposition des citoyens. Depuis, il n'a jamais passé outre cet échec", explique-t-il. C'est alors que l'homme, âgé de 57 ans, l'a menacé d'un pistolet. "Il m'a agressé et contraint à me déshabiller avant de me prendre en photo. J'avais peur qu'il me tire dans le dos", continue Pascal Houbron. 

Et d'ajouter : "J'ai réussi à fuir, tout en cassant la clé de ma porte d'entrée. J'ai couru tout nu en criant au secours, jusqu'à chez un voisin". Celui-ci l'a alors accueilli afin qu'il contacte les forces de l'ordre. Le maire "assez choqué" a déposé plainte contre cet administré, qui a été placé en garde à vue.

"Je ne lui veux pas de mal. Il n'est pas admissible de vouloir attenter comme ça à la vie de certains élus", ajoute-t-il. Nos confrères précisent que le pistolet utilisé a été retrouvé après le dépôt de plainte : il s'agit d'un pistolet à billes.

Ailleurs sur le web

Vos réactions