08/04/2020 10:01

Coronavirus : Mystère dans plusieurs régions des Etats-Unis où le Covid-19 tue de façon disproportionnée les Noirs, selon plusieurs responsables

Dans plusieurs régions des Etats-Unis, le Covid-19 tue de façon disproportionnée les Noirs, selon plusieurs responsables qui réclament la publication de statistiques nationales afin de comprendre l'ampleur du phénomène. Pour l'instant, les statistiques sont publiées de manière disparate, selon les Etats et les villes, et ne permettent pas de comprendre si une inégalité spécifique au Covid-19 est à l'oeuvre, ou si la disproportion ne fait que refléter les inégalités socio-économiques et d'accès aux soins qui affectent les Noirs historiquement dans ce pays.

L'Etat de New York, plus gros foyer américain de l'épidémie, ne publie pas de statistiques par ce que les Américains appellent "race" et ethnicité (Noir, Blanc, Asiatique, Hispanique...), une composante qui fait habituellement partie du paysage statistique aux Etats-Unis pour tous les domaines, de l'économie à l'éducation et la santé, et apparaît sur les formulaires de recensement. Mais d'autres juridictions ont choisi de publier des chiffres qui sont alarmants: dans l'Illinois, les Noirs représentent 14% de la population mais 42% des décès de l'épidémie.

A Chicago, c'est 72% des morts, alors qu'ils représentent moins d'un tiers des habitants: des disparités qui "coupent le souffle", a dit la maire de la ville. A Washington, 13 des 22 morts étaient Noirs. En Caroline du Nord, 31% des morts étaient Noirs, contre 22% de la population. En Louisiane, où se trouve La Nouvelle-Orléans, la disproportion est plus grande encore: 33% des habitants sont Noirs mais 70% des morts l'étaient.

"Nous savons que les Noirs sont plus susceptibles d'avoir du diabète, des maladies du coeur et des poumons", a dit mardi le médecin en chef des Etats-Unis, Jerome Adams. Or ces maladies augmentent le risque de complications du Covid-19; les expériences chinoise et européenne l'ont montré. Lui-même Noir, Jerome Adams a parlé de ses propres problèmes de santé pour illustrer le problème qui affecte sa communauté. "Je l'ai déjà dit, je fais moi-même de l'hypertension. J'ai une maladie du coeur et j'ai déjà passé une semaine en réanimation à cause d'un problème cardiaque. Je fais de l'asthme et je suis pré-diabétique. J'illustre ce que c'est de grandir pauvre et noir en Amérique. Je cours, comme beaucoup d'Américains noirs, un plus grand risque face au Covid".

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Kevin 29
8/avril/2020 - 13h22

Surpoids ça ne veut pas dire gros, à partir du moment où on dépasse 25 d'imc on est en surpoids, 1.80m pour 81kg je suis en surpoids...

Portrait de hummerH2
8/avril/2020 - 12h51
axl59 a écrit :

Visiblement tu n'as pas fait médecine... 

La plupart des gens en réa (2/3) sont aussi des personnes âgées. Le vieillissement s'accompagne d'une diminution du métabolisme basal et d'une augmentation de la sédentarité, ce qui entraîne une prise de poids. Tu nous enverras ta photo à 65 ans... 

 

Merci, j'en ai 60 et pas en surpoids.

Hasard , au moment meme ou je tape ce message, un nouveau reportage parle de cette "surpopulation" de personnes en surpoids en réanimation, et parle également d'une étude anglaise sortie ce matin sur ce sujet précis.

Portrait de hummerH2
8/avril/2020 - 11h35

En lisant l'article je constate qu'on parle de couleur de peau, de diabète, de maladie du cœur, des poumons....

 

Et pas un seul mot concernant le surpoids !

 

Pourtant, hier encore, je voyais un reportage en France dans lequel un docteur réanimateur constatait que 80% des malades du covid19 en réanimation dans son service étaient des personnes en surpoids .