03/04/2020 16:07

Coronavirus - Après ses propos sur les personnes en réanimation le Préfet de Police de Paris s'exprime: "Je regrette, c'est une erreur et je présente mes excuses à ceux que j'ai pu heurter."

16h02: Le préfet de police de Paris Didier Lallement s'exprime lors d'un point presse: "Sur le fond, cela est faux. Mais au-delà de l'inexactitude, c'est une erreur et je la regrette à plusieurs titres."
Je sais avoir heurté de nombreuses personnes qui ont des proches en réanimation , ou qui ont perdu récemment un des leurs.

"Nul ne devrait se sentir coupable de vivre une telle situation, un tel drame, et je n'avais pas l'intention de rajouter de la culpabilité à leur peine"

"Je regrette d'avoir tenu ces propos. Je présente mes excuses à ceux que j'ai pu heurter."

"J'ai pu donner le sentiment que j'étais pas conscient que nombre de nos concitoyens sont encore exposés à la maladie en raison de l'engagement professionnel. Je pense à la communauté de soignants, aux policiers, aux pompiers et aux gendarmes et à tous les services publics. Je veux leur dire à tous et à toutes mon profond respect pour leur engagement".

Et de conclure: "Cette action à leur tête [de la police], je vais la continuer".

13H53: C'est une phrase qui fait polémique depuis plusieurs heures. Ce matin, le préfet de police de Paris Didier Lallement était en déplacement porte d'Orléans à Paris dans le cadre d'une opération de police visant à empêcher les départs à quelques heures du début des vacances.

"Pas besoin d'être sanctionné pour comprendre que ceux qui sont aujourd'hui hospitalisés, ceux qu'on trouve dans les réanimations, sont ceux qui au début du confinement ne l'ont pas respecté. Il y a une corrélation très simple", a-t-il déclaré.

Et d'ajouter : "Vous ne respectez pas le confinement, vous êtes verbalisé et vous vous mettez en danger car on risque de vous retrouver en réanimation. On risque de retrouver vos proches en réanimation. Donc ce n'est pas un jeu vidéo".

Très vite, plusieurs spécialistes ont réagi vivement aux propos polémiques. Interrogé par Le Parisien, Jean-Daniel Lelièvre, épidémiologiste à l'Institut Mondor de recherche biomédicale, les juge "inadmissible".

De son côté, Stéphane Gayet, infectiologue et hygiéniste au CHRU de Strasbourg, déclare que "les modes de contamination sont suffisamment variés et complexes pour qu'on ne puisse pas dire cela. Pour l'affirmer, il faudrait, a minima, une enquête. Là, c'est dur à entendre car cela ne repose que sur des probabilités".

L'entourage du ministre de l'Intérieur Christophe Castaner explique à nos confrères que "ce propos du préfet de police est inexact".

Face à la polémique, ce midi, Didier Lallement s'est exprimé dans un communiqué pour les "rectifier":

"Son intention n'était pas d'établir un lien direct entre le non-respect des consignes sanitaires et la présence de malades en réanimation", ajoute la préfecture de police de Paris en précisant qu'il s'agissait "de rappeler la nécessité d'une stricte application du confinement dans cette période, pour la protection de la santé de chacun".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Ledoc
4/avril/2020 - 02h08

Honte à lui comme dirait Sarko casse toi pauvre C.N

 

Portrait de Pulpomixx
3/avril/2020 - 21h49

Pauvre misérable que tu es, mon père y a laissé sa vie et a été incinéré aujourd'hui à Mulhouse sans même que l'un d'entre nous ait pu allé le voir et l'accompagner, il a été seul, abandonné par les médecins qui n'ont pas voulu l'intuber par choix du régulateur. Je suis en Colombie, à Bogota, simple spectateur et impuissant face à tout cela, l'humilité est une valeur qu'apparemment cette personne ne connaît pas. Mon papa n'est jamais sorti pour se promener ou autre, il avait une toux persistante avec des poussées de fièvre, 76 ans à peine, sportif, non fumeur, il a juste attrapé le Covid-19, donc les leçons, ils peut juste se les mettre sous son énorme casquette pour cacher son gros melon. Beaucoup devraient dégager de ce gouvernement et de ces donneurs de leçons qui ne maîtrisent absolument rien, vous me faites vraiment trop honte, ôsez démissionner au moins pour vos propos insensés!

Portrait de LOL
3/avril/2020 - 21h31

ceux qui sont en réanimation sont peut-être juste allé voter...

Portrait de LaLouise
3/avril/2020 - 21h09

On peut pas prévoir une petite formation pour lui et Si Bête N'Dit Aïe ?

Portrait de jeanmarc93
3/avril/2020 - 21h09

C est ce  gars qui a autorisé le rassemblement des supporters du PSG autour du parc des princes pour le match PSG -DORTMUND...il faut qu il enlève sa casquette pour libérer son intelligence ...

Portrait de censure64
3/avril/2020 - 20h56

Les policiers malades ont dû être contents de l'entendre ! Lui qui ne leur a même pas fourni un masque.  Minable va !

Portrait de COLIN33
3/avril/2020 - 19h05 - depuis l'application mobile

Ces propos que je viens d'entendre dans C a vous sont insupportables, le ton, les mots cet homme imbus de sa personne, tout est requis, vu la situation actuelle, pour que nous demandions sa demission.....

Portrait de Harriet
3/avril/2020 - 18h07
Sorj a écrit :

Même pas besoin d’être en première ligne pour se retrouver en réanimation.

Les gens qui font une forme bénigne sont renvoyés chez eux, sans masque, où ils peuvent donc contaminer leurs proches qui eux, peuvent très bien développer une forme grave.

Théoriquement, il y a donc une possibilité de se retrouver en réanimation sans être sorti de chez soi.

Exact !!!!!

(En plus !!!! smiley )

Portrait de Sorj
3/avril/2020 - 17h58
Harriet a écrit :

Bêtise crasse ... doublée d'une insulte à ceux qui n'ont pas le choix et sont en première ligne ... médecins, personnels soignants, caissières etc ... bref, tous ceux qui font "tourner" le pays et ne peuvent se confiner/protéger ....

Bien sûr, il faut absolument respecter le confinement , mais il y avait une autre façon de le dire ! 

Même pas besoin d’être en première ligne pour se retrouver en réanimation.

Les gens qui font une forme bénigne sont renvoyés chez eux, sans masque, où ils peuvent donc contaminer leurs proches qui eux, peuvent très bien développer une forme grave.

Théoriquement, il y a donc une possibilité de se retrouver en réanimation sans être sorti de chez soi.

Portrait de COLIN33
3/avril/2020 - 17h51 - depuis l'application mobile

C pas lui qui a réprimé, gaz
.... etc le personnel des hôpitaux ? Il continue quand même......

Portrait de B612
3/avril/2020 - 17h43
Stuzen CZ a écrit :

Tout à fait d'accord.  Ses excuses paraissent aussi sincères que l'accueil d'une porte de prison.

Il n'est pas seulement aveuglé par son autoritarisme mais également par son manque de bon sens certainement perdu lors de ses études à l'E.N.A. 

Oui, également. Le haut fonctionnaire froid et formaté, déconnecté de la réalité de ceux qu'il est censé servir. En ce moment où les gouvernants sont bien obligés de se rendre compte de l'importance de leur peuple sans qui tout s'écroule, et qui sont cibles de pas mal de critiques, il continue à  tenir ce genre de discours méprisant et élitiste dans ce genre de contexte... .

Portrait de nantes55
3/avril/2020 - 17h36

Faut l'envoyer comme aide soignant dans un hopital à paris ou dans l'est ça le calmera

Portrait de yenavraimentmarre
3/avril/2020 - 16h58

Une véritable honte doublée d'une imbécilité sans nom, ce n'est pas des excuses qu'il doit présenter mais sa démission.Ce n'est pas la première fois qu'il dit des conneries aussi grosses que sa débilité, allez ouste, dehors !

Portrait de B612
3/avril/2020 - 16h55

Je doute que ses excuses soient acceptées. Excuses pas sincères pour faire taire une polémique justifiée. Je ne crois pas en son mea culpa. Il devait penser ce qu'il a dit, aveuglé par sa nature autoritariste, et il doit sans doute encore le penser. Mais ça la fout mal quand même pour quelqu'un censé faire respecter l'ordre de mettre autant de bazar en disant n'importe quoi.

Portrait de Climato
3/avril/2020 - 16h35 - depuis l'application mobile

Il aurait dû demissionner plutôt que simplement s'excuser. Ses propos sont une faute grave, même son propre parti s'est desolidarisé.

Portrait de Harriet
3/avril/2020 - 16h34

Ce même préfet qui a autorisé, avec l'aval de la ministre des sports , alors que le match PSG/Dortmund se jouait à huis clos, une "fan zone" où des milliers de supporters se sont massés ... à l'extérieur du stade !!!!

Portrait de COLIN33
3/avril/2020 - 16h28 - depuis l'application mobile

Démission !!!

Portrait de COLIN33
3/avril/2020 - 16h28 - depuis l'application mobile

Ce type à la g... e de l'emploie, il s'est déjà fait remarquer lors de négociations avec les gilets jaunes, et en tant que préfet à Bordeaux il n'a pas fait l'unanimité, à exclure et au plus vite.......

Portrait de mestoutou
3/avril/2020 - 16h10
gros ours a écrit :

Les personnels soignants, policiers, etc.... infectes, apprecierons les paroles de ce grand serviteur de l'etat.

Absolument!

Portrait de gros ours
3/avril/2020 - 16h06

Les personnels soignants, policiers, etc.... infectes, apprecierons les paroles de ce grand serviteur de l'etat.

Portrait de B612
3/avril/2020 - 16h03

Alors que les rassemblements de plus de 1000 personnes étaient interdits depuis plusieurs jours par décret, la Préfecture de Police de Paris qu avait pourtant décidé de la tenue à huis clos du match PSG/Dortmund le 11 mars, autorise dans le même temps un rassemblement de supporters du Collectif Ultra Paris.

Malgré les appels de la Ministre des Sports à la responsabilité des supporters (lol), soulignant que ce pourrait etre un facteur de propagation du virus, des milliers de personnes (environ 4000 selon Le Parisien) se sont massés devant le Parc des Princes, sans etre inquiétées par les forces de l'ordre.

Portrait de Harriet
3/avril/2020 - 16h02

Bêtise crasse ... doublée d'une insulte à ceux qui n'ont pas le choix et sont en première ligne ... médecins, personnels soignants, caissières etc ... bref, tous ceux qui font "tourner" le pays et ne peuvent se confiner/protéger ....

Bien sûr, il faut absolument respecter le confinement , mais il y avait une autre façon de le dire ! 

Portrait de tchoobidoo
3/avril/2020 - 15h48 - depuis l'application mobile

Il as tellement raison ! Les français n’aime pas la vérité !

Portrait de Climato
3/avril/2020 - 15h47 - depuis l'application mobile

dit-il avec froideur. lallement demission.

Portrait de Adelinette
3/avril/2020 - 15h03
legaulois2009 a écrit :

je voudrais savoir les prefet il sont choisie par rapport a leur niveau intellectuelle, il est vrai il on le même niveau que macron et sa clique

En tout cas il est certain que Macron, son gouvernement et tous les préfets de France ont un meilleur niveau orthographique que toi. 

Portrait de christophe62
3/avril/2020 - 15h02
endimion34 a écrit :

toi tu es plutot un sans cerveau

je te rappelle que la durée d'incubation est de 15 jours

le confinement date de 15 jours

donc quand il dit que les gens qui entrent aujourd'hui en réa sont ceux qui n'ont pas respecté le confinement, il ne dit QUE la vérité

quand à ta mère, ça fait 3 semaines qu'elle est en réa, donc 5 semaines qu'elle l'a attrapé, donc en quoi ce que le préfet dit, concerne ta mère

et pour finir pour ta conclusion, comment veux tu que le gouvernement empêche le virus de rentrer sur le territoire ????? tu crois qu'il suffit de dire : je ne veux pas du virus chez moi, pour pas qu'on l'ait ?????

que fais tu des millions de touristes étranger qui entrent et sortent chaque année en france (plus de 80 millions), que fais tu de tout les hommes d'affaires qui vont régulièrement en asie pour le travail, ou tout simplement les touristes français qui vont à l'étranger

soit tu es le champion du monde des cotorep, soit tu as autant d'analyse d'une situation qu'un molusque

occupes toi de ta mère, qui a besoin de toi en ce moment, et évite de faire des analyses de bac à sable

pathetique, 

tu  es vraiment qu un mouton

Portrait de christophe62
3/avril/2020 - 15h01

il dit des âneries et il fait un communiquer face au tollé mais même celui ci n est pas clair et sincère 

UNE HONTE DE LA RÉPUBLIQUE smiley

Portrait de endimion34
3/avril/2020 - 14h58
Lax069 a écrit :

Ce fils de pute dira ca a ma mere en rea depuis bientôt 3 semaines malade bien avant le confinement. Si ce gouvernement d’écules et le mot est faible n’avait pas fait rentre le virus sur notre sol depuis 3 mois on en serait pas la. Je sais de quoi je parle je bosse a l’aéroport et aucune mesure de prise. Ah si des flyers. Pathétique

toi tu es plutot un sans cerveau

je te rappelle que la durée d'incubation est de 15 jours

le confinement date de 15 jours

donc quand il dit que les gens qui entrent aujourd'hui en réa sont ceux qui n'ont pas respecté le confinement, il ne dit QUE la vérité

quand à ta mère, ça fait 3 semaines qu'elle est en réa, donc 5 semaines qu'elle l'a attrapé, donc en quoi ce que le préfet dit, concerne ta mère

et pour finir pour ta conclusion, comment veux tu que le gouvernement empêche le virus de rentrer sur le territoire ????? tu crois qu'il suffit de dire : je ne veux pas du virus chez moi, pour pas qu'on l'ait ?????

que fais tu des millions de touristes étranger qui entrent et sortent chaque année en france (plus de 80 millions), que fais tu de tout les hommes d'affaires qui vont régulièrement en asie pour le travail, ou tout simplement les touristes français qui vont à l'étranger

soit tu es le champion du monde des cotorep, soit tu as autant d'analyse d'une situation qu'un molusque

occupes toi de ta mère, qui a besoin de toi en ce moment, et évite de faire des analyses de bac à sable

Portrait de Kevin 29
3/avril/2020 - 14h52
Lax069 a écrit :

Ce fils de pute dira ca a ma mere en rea depuis bientôt 3 semaines malade bien avant le confinement. Si ce gouvernement d’écules et le mot est faible n’avait pas fait rentre le virus sur notre sol depuis 3 mois on en serait pas la. Je sais de quoi je parle je bosse a l’aéroport et aucune mesure de prise. Ah si des flyers. Pathétique

Bon courage.

Portrait de Kevin 29
3/avril/2020 - 14h50

Quel crétin des Alpes. Il y a encore des millions de français qui travaillent et donc qui risquent potentiellement de tomber malade, on peut aussi l'attraper en faisant ses courses, à la pharmacie, rendez-vous médical, etc.