01/04/2020 10:46

Coronavirus - Face au manque de moyens, les médecins et les hôpitaux sont obligés d'utiliser le système D - VIDEO

Face au manque de masques ou encore de respirateurs, les médecins et les hôpitaux sont obligés d'utiliser le système D. Depuis plusieurs jours, un masque de plongée a fait son apparition au sein des hôpitaux. Il s'agit du Easybreath, mis en vente par Decathlon.

L'idée est née en Italie, le pays le plus endeuillé par la pandémie. Un hôpital a réalisé un prototype équipé d'une valve installée à la place du tuba, au sommet du masque, permettant de faire le lien avec un respirateur et d'alimenter un patient en air sous pression.

Lundi soir, la branche française de Decathlon a « bloqué les ventes » aux particuliers de ce produit qui « fait partie des best-sellers » et dont les ventes s’envolaient ces dernières semaines, pour « mettre gratuitement à disposition des soignants et du personnel de secours » les 30.000 masques actuellement en stock.

Autre idée : l'équipe Mercedes a créé un prototype d'appareil respiratoire, actuellement testé dans un hôpital londonien.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de hummerH2
1/avril/2020 - 16h42
Adelinette a écrit :

Je pense que vous parlez de vous et de 99% des personnes sur ce blog qui sont tous des experts confirmés en virologie non ? 

Non, je parle des ânes bâtés comme vous qui se contentent de régurgiter  les paroles du gouvernement et qui ont en plus l’outrecuidance de donner injonction aux autres de se taire en affirmant qu'eux seul détiennent la vérité !

Portrait de Nasuko
1/avril/2020 - 15h25
hummerH2 a écrit :

Et pourtant, par exemple, certains s'inquiétait du manque de préparation de notre système hospitalier en cas de crise grave, comme le Professeur Salomon ( qui présente chaque soir à la télé vers 19 heures "le bilan des morts du jour".)

En 2016, le Professeur Salomon qui était alors le conseiller « santé » d’Emmanuel Macron lui adressait une note de 5 pages ayant pour titre: «La France n’est pas prête» !!

« La France n’est pas prête », écrivait-il, car elle a été « peu confrontée aux risques majeurs depuis 1945. » « L’organisation du système de réponse a fait l’objet d’une structuration importante (situations sanitaires exceptionnelles) mais demeure complexe et manque de réactivité et de capacités d’adaptation aux situations spécifiques et évolutives ». Il évoquait en particulier « l’accueil en milieu hospitalier, en particulier si l’afflux de victimes est important, supérieur à 300 en urgence absolue. »

Citant en exemple le système de santé israélien, il demandait de « faire subir un crash test à notre dispositif national de réponse, d’évaluer les points critiques et de proposer les adaptations les plus stratégiques du système de gestion ». Il insistait notamment sur la nécessité d’une « anticipation stratégique » et concluait : « Un dysfonctionnement grave aurait des conséquences délétères considérables ».

Vous voyez, certains s'inquiétaient bel et bien du risque de crash auquel nous assistons aujourd'hui !

Une note de 5 pages certes, mais on quand on voit la désinvolture des gouvernements successifs sur le déréglement climatique et la perte de biodiversité malgré le consensus des dizaines de milliers de chercheurs de France, d'Europe, du monde et ce depuis des dizaines d'années avec des centaines de rapports produits. Les décisions ils les prennent seulement lorsque la catastrophe annoncée dans les notes de 5 pages est là.

Portrait de Adelinette
1/avril/2020 - 14h57
hummerH2 a écrit :

Ce n'est malheureusement pas en répétant à l'infini la même chose que vous en ferez une vérité .

La méthode Coué n'est pas un remède efficace contre le coronavirus ! smiley

Je pense que vous parlez de vous et de 99% des personnes sur ce blog qui sont tous des experts confirmés en virologie non ? 

Portrait de muzo28
1/avril/2020 - 14h32
Adelinette a écrit :

Vous avez la mémoire courte. On était prêts pour le H1N1... Et ça a coûté des millions d'euros aux Français ! Pour rien ! On a reproché pendant plus de 10 ans à Roselyne Bachelot d'avoir dépensé de l'argent pour rien... Et maintenant on dit qu'on aurait dû suivre son exemple. Mais vous êtes tous ravagés ou quoi ? Vous changer de discours comme de chemise ? 

aucun changement de discours, le stock existait, j'ai reçu la formation adaptée à l'époque, ce qui me sert aujourd'hui. j'ai vacciné à tour de bras, car il y avait un vaccin, et que je j'étais volontaire pour le faire.

Portrait de hummerH2
1/avril/2020 - 14h31
Adelinette a écrit :

La France n'était pas prête comme l'ensemble des pays du monde. Donc arrêtez de blâmer pour rien. 

Ce n'est malheureusement pas en répétant à l'infini la même chose que vous en ferez une vérité .

La méthode Coué n'est pas un remède efficace contre le coronavirus ! smiley

Portrait de Adelinette
1/avril/2020 - 14h21
hummerH2 a écrit :

Et pourtant, par exemple, certains s'inquiétait du manque de préparation de notre système hospitalier en cas de crise grave, comme le Professeur Salomon ( qui présente chaque soir à la télé vers 19 heures "le bilan des morts du jour".)

En 2016, le Professeur Salomon qui était alors le conseiller « santé » d’Emmanuel Macron lui adressait une note de 5 pages ayant pour titre: «La France n’est pas prête» !!

« La France n’est pas prête », écrivait-il, car elle a été « peu confrontée aux risques majeurs depuis 1945. » « L’organisation du système de réponse a fait l’objet d’une structuration importante (situations sanitaires exceptionnelles) mais demeure complexe et manque de réactivité et de capacités d’adaptation aux situations spécifiques et évolutives ». Il évoquait en particulier « l’accueil en milieu hospitalier, en particulier si l’afflux de victimes est important, supérieur à 300 en urgence absolue. »

Citant en exemple le système de santé israélien, il demandait de « faire subir un crash test à notre dispositif national de réponse, d’évaluer les points critiques et de proposer les adaptations les plus stratégiques du système de gestion ». Il insistait notamment sur la nécessité d’une « anticipation stratégique » et concluait : « Un dysfonctionnement grave aurait des conséquences délétères considérables ».

Vous voyez, certains s'inquiétaient bel et bien du risque de crash auquel nous assistons aujourd'hui !

La France n'était pas prête comme l'ensemble des pays du monde. Donc arrêtez de blâmer pour rien. 

Portrait de Adelinette
1/avril/2020 - 14h20
muzo28 a écrit :

pourquoi étions nous prêts pour le H1N1?  On est est passé à côté et c'est tant mieux, mais là c'est pas possible de ne pas avoir gardé de stock en prévision de n'importe quelle saloperie. C'est pas la faute directe de Macron,  on est d'accord juste sur ce point, il était bien au gouvernement quand Flamby y était? les finances, ça vous parle?

 

Vous avez la mémoire courte. On était prêts pour le H1N1... Et ça a coûté des millions d'euros aux Français ! Pour rien ! On a reproché pendant plus de 10 ans à Roselyne Bachelot d'avoir dépensé de l'argent pour rien... Et maintenant on dit qu'on aurait dû suivre son exemple. Mais vous êtes tous ravagés ou quoi ? Vous changer de discours comme de chemise ? 

Portrait de muzo28
1/avril/2020 - 13h14
Adelinette a écrit :

Ça n'a rien à voir avec le fait d'être une grande puissance mondiale. Même les USA sont en manque de masques, de respirateurs et autres produits médicaux indispensables. Personne ne pouvait mesurer l'ampleur de cette crise. Personne. 

pourquoi étions nous prêts pour le H1N1?  On est est passé à côté et c'est tant mieux, mais là c'est pas possible de ne pas avoir gardé de stock en prévision de n'importe quelle saloperie. C'est pas la faute directe de Macron,  on est d'accord juste sur ce point, il était bien au gouvernement quand Flamby y était? les finances, ça vous parle?

 

Portrait de hummerH2
1/avril/2020 - 12h36
Adelinette a écrit :

Ça n'a rien à voir avec le fait d'être une grande puissance mondiale. Même les USA sont en manque de masques, de respirateurs et autres produits médicaux indispensables. Personne ne pouvait mesurer l'ampleur de cette crise. Personne. 

Et pourtant, par exemple, certains s'inquiétait du manque de préparation de notre système hospitalier en cas de crise grave, comme le Professeur Salomon ( qui présente chaque soir à la télé vers 19 heures "le bilan des morts du jour".)

En 2016, le Professeur Salomon qui était alors le conseiller « santé » d’Emmanuel Macron lui adressait une note de 5 pages ayant pour titre: «La France n’est pas prête» !!

« La France n’est pas prête », écrivait-il, car elle a été « peu confrontée aux risques majeurs depuis 1945. » « L’organisation du système de réponse a fait l’objet d’une structuration importante (situations sanitaires exceptionnelles) mais demeure complexe et manque de réactivité et de capacités d’adaptation aux situations spécifiques et évolutives ». Il évoquait en particulier « l’accueil en milieu hospitalier, en particulier si l’afflux de victimes est important, supérieur à 300 en urgence absolue. »

Citant en exemple le système de santé israélien, il demandait de « faire subir un crash test à notre dispositif national de réponse, d’évaluer les points critiques et de proposer les adaptations les plus stratégiques du système de gestion ». Il insistait notamment sur la nécessité d’une « anticipation stratégique » et concluait : « Un dysfonctionnement grave aurait des conséquences délétères considérables ».

Vous voyez, certains s'inquiétaient bel et bien du risque de crash auquel nous assistons aujourd'hui !

Portrait de Adelinette
1/avril/2020 - 12h13
À mon humble avis a écrit :

Devoir prendre des masques de plage de chez Décathlon, bricolés pour faire office de respirateur? sa ne choc personne? à la guerre comme à la guerre?! d’accord! mais nous serions pas la cinquième puissance mondiale? un faux air de tiers monde quand même.. je pense que le ministre de la santé, va passer une grosse commande Amazon après cette déconvenue.. il est plus que temps.. n’attendons pas une seconde pandémie.. agissons et vite!

Ça n'a rien à voir avec le fait d'être une grande puissance mondiale. Même les USA sont en manque de masques, de respirateurs et autres produits médicaux indispensables. Personne ne pouvait mesurer l'ampleur de cette crise. Personne. 

Portrait de niglo3
1/avril/2020 - 11h47
À mon humble avis a écrit :

Devoir prendre des masques de plage de chez Décathlon, bricolés pour faire office de respirateur? sa ne choc personne? à la guerre comme à la guerre?! d’accord! mais nous serions pas la cinquième puissance mondiale? un faux air de tiers monde quand même.. je pense que le ministre de la santé, va passer une grosse commande Amazon après cette déconvenue.. il est plus que temps.. n’attendons pas une seconde pandémie.. agissons et vite!

tu a tout dit merci...

Portrait de niglo3
1/avril/2020 - 11h47

pauvre France...  

Portrait de hummerH2
1/avril/2020 - 11h09

Et dire que si nous n'étions pas en pleine pandémie, si les italiens n'avaient pas déja utilisé cette technique avec succès, et si nous ne savions pas que Decatlhon avait proposé d'offrir 30 000 de ces masques aux hôpitaux, on prendrait facilement cette histoire de masque de plongée pour vacanciers au secours des hopitaux pour un assez foireux poisson d'Avril !!!