01/04 10:01

Coronavirus - Ecoutez ce médecin qui malgré l'interdiction du gouvernement décide de prescrire de l'hydroxychloroquine à des malades du COVID 19 - VIDEO

Hier soir, le "19/20" de France 3 s'est intéressé à la chloroquine. Florian, un homme atteint du Covid-19 qui a bénéficié d’un traitement de chloroquine, a témoigné. "En 48 heures, j’ai retrouvé mon énergie. Surtout, mon souffle est revenu, je sentais un rebond qui me permettait de sortir ce mal”, explique-t-il.

De son côté, le médecin qui lui a donné ce traitement sans autorisation - il ne doit pas être pris en dehors de l'hôpital - s'est confié à nos confrères. “C’est une pratique que j’assume. Je le prescris uniquement aux patients que je suis depuis un certain temps, et dont je sais qu’ils n’ont pas d’antécédents cardiaques”, a-t-il indiqué, à visage caché. Et d'ajouter : "Je ne peux évidemment pas le prescrire à outrance, sans surveillance".

Suivant les recommandations du Haut conseil de santé publique, le gouvernement a pour l'instant limité l'utilisation de ce traitement aux malades souffrant de "formes graves" du coronavirus, dans les hôpitaux, sous une surveillance stricte et suite à une décision collégiale des médecins.



Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Climato
1/avril/2020 - 14h21 - depuis l'application mobile

Un grand bravo à ce médecin.

Portrait de À mon humble avis

Et cela fonctionne!, en témoigne le patient traité par ce médecin, et tout ceux sauvés par le Professeur Raoult.. bien sûr, sous surveillance pour ceux, qui ont des problèmes cardiaques.. pourquoi ne pas généraliser le traitement, à ceux qui sont en hôpitaux, et donc naturellement surveillés par des médecins toute la journée, et sous respirateur?!, pour désengorger les services, des cas les moins graves.. c’est du bon sens.. pourquoi bla bla ter des heures, avec tous ses spécialistes sur les chaînes infos.. sa fonctionne... traitez les malades!.. au mieux certain survivront, à défaut d’y passer d’en affreuses souffrances..

Portrait de thiistiime
1/avril/2020 - 11h33

Des médecins qui se mettent dans l'illégalité pour soigner des gens et peut-être même sauver des vies. Et cela, dans un contexte de pénurie et d'absence de moyens de protection pour la population. smiley

Portrait de Jilou1994
1/avril/2020 - 11h15

Après le coup des masques, maintenant la pénurie d'hydroxichloroquine fait minimiser sa valeur pas le gouvernement alors que l'on constate que de plus en plus de médecins la prescrive en douce. Et déjà on nous prépare à ce que seulement un pourcentage restreint sera testé. 

Portrait de oralsf1
1/avril/2020 - 10h56
Citoyen86 a écrit :
Des tas de malades vont mieux après deux-trois jours sans en prendre. Il est impossible de prouver qu'elle a un effet bénéfique. Si certains meurent malgré la prise de ce médicament, sera-t-on prévenu ?

Vraiment excellente votre remarque, car on peut la prendre à l'envers : si je vous dis : " Des tas de malades vont beaucoup moins bien après 2-3 jours sans en prendre, vosu me dites quoi? J'attends avec impatience votre réponse.

Portrait de Citoyen86
1/avril/2020 - 10h44 - depuis l'application mobile

Des tas de malades vont mieux après deux-trois jours sans en prendre. Il est impossible de prouver qu'elle a un effet bénéfique. Si certains meurent malgré la prise de ce médicament, sera-t-on prévenu ?