28/03 13:31

Coronavirus : Une lettre ouverte à la direction du Parisien, signée par une grande partie de la rédaction, fait état d'un malaise parmi les journalistes après l’annonce de mesures de chômage partiel

Fermeture de nombreux kiosques à journaux, baisse des ventes, modifications des habitudes... La presse écrite subit de plein fouet cette crise du COVID-19. Le Monde consacre un article à ce qui se passe dans les rédaction et en particulier au Parisien où un certain malaise s'est emparé de la rédaction.

Le Monde écrit: "Au Parisien, l’annonce de mesures de chômage partiel, qui vont concerner la régie, une grande partie des fonctions supports, et la rédaction, a créé l’émotion en interne. Tous les journalistes des rubriques immobilier et hippisme sont mis à l’arrêt, comme la moitié des rédacteurs sport, et 30 % du service culture-spectacle. « Nous avons eu soudainement l’impression de ne plus faire partie de la grande famille de la rédaction. Le sentiment qu’il y a désormais des journalistes dont le travail est nécessaire et d’autres dont on n’a plus besoin », s’est ému le service sport, dans une lettre ouverte à la direction, et signée par une grande partie de la rédaction.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Blek37
28/mars/2020 - 22h29

Mais que fait Macron ? C'est pourtant sa "pravda" ,torchon de collabos pour collabos !