29/02 09:38

Paris: Les images inquiétantes et les explications après les violents incidents hier soir Gare de Lyon lors d'une d’une manifestation interdite - Vidéo

Son concert était annoncé sous haute tension: le retour de la star congolaise Fally Ipupa vendredi à Paris a suscité la colère des opposants de la diaspora, qui ont bravé l'interdiction de manifester et incendié des véhicules, des incidents qui ont conduit à plus de 70 interpellations. Le chanteur de rumba congolaise, accusé d'être proche du pouvoir en place en République démocratique du Congo (RDC), ne s'était pas produit en France depuis des années, par peur de débordements.

Avant le début de son concert à l'AccorHotels Arena, de multiples incidents ont éclaté en début de soirée aux abords de la gare et du quartier de Bercy. Plusieurs scooters et poubelles ont été incendiés, dégageant d'épaisses volutes de fumée dans la zone.

Envahie par les fumées, la partie souterraine de la gare été évacuée par précaution et le trafic des métros et RER a été perturbé. Vers 18H30, les feux étaient maîtrisés par les pompiers et une trentaine de véhicules, surtout des deux-roues, entièrement carbonisés, a constaté une journaliste de l'AFP.

La préfecture de police avait placé le concert sous haute surveillance, en interdisant les multiples manifestations prévues par les opposants. Mais depuis plusieurs jours, la bataille d'opinions faisait rage sur Twitter autour de la venue du chanteur. Les premières interpellations de manifestants bravant l'interdiction ont débuté dès la mi-journée. A 23H00, 71 personnes avaient été interpellées, selon la préfecture. Elle a dénoncé le "comportement scandaleux" de certains manifestants qui ont entravé l'action des pompiers.

Le "meneur des incendiaires" fait partie des personnes interpellées, a précisé une source policière. Avec 1,4 million d'abonnés sur Youtube, Fally Ipupa, 42 ans, est une superstar en RDC. Une partie de la diaspora l'accuse d'être proche de l'ex-président Joseph Kabila et de son successeur Félix Tshisekedi. Le chanteur, qui compte des collaborations musicales avec l'américain R. Kelly et les artistes français Aya Nakamura et Booba, avait dû renoncer à son dernier concert prévu à l'Olympia en 2017, déjà à cause de débordements. Vers 20H30, les tensions ont persisté autour de l'Arena.

Les fans pouvaient rentrer pour assister au concert, qui était a priori maintenu. Plusieurs opposants continuaient de les invectiver aux cris de "Rwandais, collabos !". Auprès de l'AFP, ils ont estimé que Fally Ipupa est un chanteur qui "soutient le Rwanda", un pays frontalier avec lequel la RDC entretient des relations compliquées depuis des années.

"Ce concert est sponsorisé par Paul Kagame (le président rwandais, ndlr), le pire criminel de l'Afrique. Un homme qui veut endormir son peuple avec la musique", a estimé Christian Sossey, artisan dans le bâtiment venu de Montpellier. Les fans du chanteur, eux, étaient las. "On n'a pas besoin de la politique de là-bas ici. On est juste venus se défouler. Y en a marre de ces vandales", a soupiré Junior, billet en main et sur son 31 pour l'occasion.

Les incidents ont suscité l'indignation d'une partie de la classe politique française. "Je condamne les dégradations et violences commises dans le secteur de la gare de Lyon par des individus qui ont bravé l'interdiction de manifester", a déclaré le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner, en apportant sur Twitter son soutien aux pompiers et policiers intervenus. "Heurts à propos du concert d'un chanteur congolais, incendie de la Gare de Lyon, racailles empêchant les pompiers de travailler : quelle image notre pays donne au monde ?", a tweeté Marine Le Pen. "Comment le gouvernement peut-il laisser se produire un tel chaos ?", s'est-indignée la patronne du Rassemblement national (RN).

"Émeute urbaine inacceptable au cœur de Paris", a réagi le député LR Eric Ciotti. "De telles violences autour d'un concert communautaire congolais traduit un communautarisme exacerbé qui n'a rien à faire en France !"

.

Les incidents minute par minute

.

20h14: Le point sur ce que l'on sait ce soir

Des incidents émaillés de feux de véhicules ont éclaté vendredi en fin de journée à Paris en marge d’une manifestation interdite d’opposants au concert de la star congolaise Fally Ipupa à Bercy, conduisant à l’évacuation partielle de la Gare de Lyon, a-t-on appris de sources concordantes.

«La police intervient pour faire cesser la manifestation», a fait savoir la préfecture de police de Paris, évoquant notamment des incendies de poubelles et de véhicules, dégageant une épaisse fumée noire. La partie souterraine de la gare a été évacuée par mesure de précaution, a indiqué la SNCF.

Les pompiers de Paris ont «maîtrisé le feu, qui est en cours d’extinction», a expliqué la préfecture vers 18H30. Elle a aussi dénoncé le «comportement scandaleux» de manifestants entravant l’action des secouristes. A 19H10, 23 personnes avaient été arrêtées et 54 verbalisées, a-t-elle ajouté.

Sur place vers 18H30, une dizaine de camions de pompiers éteignaient les derniers foyers, a constaté une journaliste de l’AFP. Une très forte odeur de brûlé régnait aux abords de la gare, où une trentaine de véhicules étaient entièrement carbonisés, majoritairement des scooters. Le trafic était interrompu sur le RER D.

En fin de journée, la tension était encore vive entre supporters du chanteur et opposants politiques congolais, avec de nombreuses invectives entre les deux camps.

Prévu à partir de 20H00 à l’AccorHotels Arena, ex Palais omnisports Paris-Bercy, le concert de Fally Ipupa, accusé par les opposants d’être proche du l’ex-président Joseph Kabila et de son successeur Félix Tshisekedi, suscitait l’inquiétude des autorités. Sept manifestations déclarées avaient été interdites et les premières interpellations ont débuté dès la mi-journée dans le secteur de Bercy.

«Avec leur musique, ils sont en train de prendre tout un peuple de leur côté pendant qu’ils égorgent et violent femmes et enfants», s’indignait auprès de l’AFP un opposant, Willy Dendebe, révulsé par la tenue du concert. «Ça fait 30 ans que je suis ici à cause d’eux ! 30 ans et on les laisse se produire ici en France comme si de rien n’était. Alors oui on est en colère !»

Fan du chanteur et venu exprès de Belgique, Lwangi Bienvenu contemplait le désordre depuis son hôtel proche de la Gare de Lyon. «C’est dommage, c’est un Congolais, on devrait tous être derrière lui», a-t-il regretté. «On va mal parler de nous. Ils mettent les gens en danger et en plus ils vont sûrement annuler le concert.»

19h26: La préfecture de police de Paris annonce avoir interpellé 23 personnes suite aux incidents aux abords de la Gare de Lyon et 54 verbalisations pour "participation à une manifestation interdite".

18h58: La circulation est toujours bloquée aux abords de la Gare de Lyon à Paris. Les CRS bloquent l’accès depuis le pont Charles de Gaulle côté Austerlitz et le pont de Bercy est aussi fermé, selon France Info

18h55: Les violents incendies aux abords de la Gare de Lyon sont maîtrisés annoncent les pompiers

18h47: Selon le Parisien, le concert n'est pas annulé. Les portes de l'AccordHôtels Arena ont ouvert vers 18h30, selon des vidéos de fans. « Exceptionnellement, aucun sac à dos ne sera autorisé dans l'enceinte par mesure de sécurité, pas même les petits formats », a toutefois indiqué la salle de concert sur Twitter. Signe que les craintes de tensions à l'intérieur de la salle existent.

18h42: C'est officiel, la Gare de Lyon est fermée ce soir en raison des incidents en cours

18h25: Pourquoi ces manifestations et ces scènes d'émeutes ce soir à Paris ?  Les alentours de l'AccorHotel Arena, la salle de spectacle de Bercy (XIIe arrondissemeent) et la Gare de Lyon sont le théâtre d'incendies et de violences dans le cadre de la venue du chanteur congolais Fally Ipupa. Le chanteur congolais Fally Ipupa, adulé en République démocratique du Congo, est la cible des opposants au régime du président Félix Tshisekedi. Il ne s'était pas produit sur une scène française depuis plus de 10 ans en raison de la menace que font peser ces opposants. En 2017, il avait dû renoncer à un concert à La Cigale. Des militants de la diaspora congolaise manifestent régulièrement contre les artistes qui se produisent en France ou en Belgique et qu'ils accusent d'être proches du président Kabila et de son successeur Félix Tshisekedi.

18h21: Les images des incendies dans Paris autour de la Gare de Lyon

18h16: Incendie aux abords de la gare de Lyon à Paris, rue de Bercy. La préfecture indique qu'il s'agit d'«exactions» commises en marge du concert d'une star congolaise, Fally Ipupa, qui doit se produire ce vendredi soir à Bercy selon le Figaro. La préfecture de police a indiqué que «l'évacuation de la gare est en cours» et appelle les usagers à éviter le secteur.

 

18h04: Les accès RATP à la gare de Lyon sont fermés en raison d'incendies sur la voie publique. Le trafic est perturbé sur la ligne 14 d métro entre les stations Madeleine et Bibliothèque François Mitterrand.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Batori
29/février/2020 - 13h58 - depuis l'application mobile

On a la France que l’on mérite et que les médias gavés de subventions défende.

Portrait de lucieat
29/février/2020 - 11h08

Concert à risques ? il n'y a qu'à l'interdire c'est tout. C'est inadmissible que des étrangers viennent régler leurs compte en France, à remettre tout le monde dans l'avion, qu'ils aillent se battre chez eux

Portrait de Soldats de Salamine
29/février/2020 - 10h15

Bientôt les coupeurs de route. 

Portrait de abel1945
29/février/2020 - 09h57

une fois de plus on mesure  le laxisme et la démission de prendre les mesures adéquates de ce gouvernement fantoche et son altesse sérénissime suffisance  ce concert aurait du être interdit et tous ces gens qui troublaient l'ordre public, devraient déjà être dans un avion pour un retour au pays  qu'ils aillent régler leur différend chez eux  je ne vois pas des français à l'étranger ANTI MACREUX qui manifestent dans le pays qui les accueillent

Portrait de Mimosas06
29/février/2020 - 09h42
Voldemord a écrit :

C'est africain techniquement gare du nord

 

Avec toutes ces personnes qui errent en permanence sur le parvis , c'est une gare qui n'est pas très engageante, comment se fait-il qu'on laisse faire cela, alors que ça n'est pas pareil dans les autres gares, perso j'évite d'y aller.

Portrait de Mimosas06
29/février/2020 - 09h40

Que font ces gens ici, qu'ils aillent protester et mettre le bazar dans leur pays ça sera plus logique.

Portrait de air pur
29/février/2020 - 09h20

on dit que la musique adoucit les moeurs.... moins que la réforme des retraites si l'on en juge par les résultats.

Portrait de Vigilence-nationale
29/février/2020 - 08h16

Puisque ces gens se soucient tant de leur pays d'origine qu'ils y retournent.

Ce ne sont pas des réfugiés mais des délinquants ! Dehors !!!!

Portrait de arquen
29/février/2020 - 04h20

Non mais quelle est cette histoire ? Que les Congolais règlent leurs problèmes internes au Congo et pas dans nos rues ! J'espère qu'il y a eu ou y aura des arrestations afin qu'on ré-expédie au Congo ces délinquants qui nous terrorisent ! 

Portrait de popeye55
28/février/2020 - 22h51
lilirose45 a écrit :

Y en a marre de toute cette smala étrangère qui vient foutre le bordel en France, ils n'ont qu'à aller tout casser chez eux

En France, faut une personne qui a des baloches pour faire le grand ménage et foutre tout ça à la porte 

Le problème c'est que si quelqu'un veut les mettre dehors, tous les bobos, gauchos, écolos, mélenchonistes et autres islamo-gauchistes vont les défendre ! Donc impossible de les renvoyer...

Portrait de Angelussauron
28/février/2020 - 20h36

Il y a une forme de lâcheté dans cette minorité qui souhaite le départ du président congolais, mais qui le fait à distance. Je les invite donc à prendre l'avion pour aller à la RDC et faire la même chose qu'ici. On verra donc si ils sont courageux.

Portrait de Rogers 33
28/février/2020 - 20h31

S'il y a des réfugiés politiques congolais en France, je pense qu'il serait prudent de les réexpédier fissa au président congolais !

Portrait de Rogers 33
28/février/2020 - 20h27

Dégouté ! Delahousse au JT de France 2 a parlé 10 secondes , seulement de ce grave crime écologique ! Juste pour le fopastigmatiser ??? 

Portrait de Rogers 33
28/février/2020 - 20h18

Et toujours aucune réaction des verts et autres partis mettant en avant l'écologie ??? C'est une pollution extrême et volontaire donc criminelle et la Gréta elle ne demande pas l'euthanasie des coupables ??? smiley

Portrait de Jejedu69
28/février/2020 - 19h15 - depuis l'application mobile

Des sauvages

Portrait de 40tanguy
28/février/2020 - 19h06

Moi, j'aime bien les petits pois 

Portrait de Mimicus
28/février/2020 - 19h04

Mais ils sont ravagés par le coronavirus ces gens là !

Portrait de hummerH2
28/février/2020 - 19h00
Stuzen CZ a écrit :

Voilà !

Personne n'a à importé sa "guerre" dans notre pays. Que ce soit les pro-palestine, les congolais ou autres. S'il veulent faire la guerre et manifester qu'ils le fassent dans leur propre pays.

Rien à rajouter ! smiley

Portrait de Batori
28/février/2020 - 18h56 - depuis l'application mobile

Et ce gouvernement qui use de la force contre les gilets jaunes. Il va falloir que les français se réveillent et renversent la table.

Portrait de Stuzen CZ
28/février/2020 - 18h51
yenavraimentmarre a écrit :

Non, mais on croit rêver !!! Foutez-moi ça dehors, rien à faire en France.Voilà où mène le laxisme.

Voilà !

Personne n'a à importé sa "guerre" dans notre pays. Que ce soit les pro-palestine, les congolais ou autres. S'il veulent faire la guerre et manifester qu'ils le fassent dans leur propre pays.

Portrait de lilirose45
28/février/2020 - 18h50

Y en a marre de toute cette smala étrangère qui vient foutre le bordel en France, ils n'ont qu'à aller tout casser chez eux

En France, faut une personne qui a des baloches pour faire le grand ménage et foutre tout ça à la porte 

Portrait de Batori
28/février/2020 - 18h41 - depuis l'application mobile

Un peu plein le cul de ces africains et arabes qui nous importent le bordel de leur pays.
Retournez chez vous et laissez la France au français.

Portrait de yenavraimentmarre
28/février/2020 - 18h34

Non, mais on croit rêver !!! Foutez-moi ça dehors, rien à faire en France.Voilà où mène le laxisme.

Portrait de roberval83
28/février/2020 - 18h28 - depuis l'application mobile
sergio43 a écrit :

C'est pour tuer les virus ?...

@sergio43 si seulement c’était pour tuer les merdeux qu’on voit sur la vidéo il n’y aurait plus besoin du virus

Portrait de sergio43
28/février/2020 - 18h24

C'est pour tuer les virus ?...