17/02 16:57

Agnès Cerighelli, élue de Saint-Germain-en-Laye, et ex-LREM, condamnée pour des injures homophobes dans des messages postés sur Twitter

Agnès Cerighelli vient d'être condamnée par le tribunal correctionnel de Versailles à 4.000 euros d'amende dont 2.000 avec sursis pour injures homophobes. L'élue d'opposition de Saint-Germain-en-Laye (Yvelines)  devra également indemniser cinq associations de lutte contre l'homophobie.

Dans des messages publiés en mars 2019, elle avait évoqué des "activistes LGBT" comme d'un "lobby infâme et pervers".
Avant de comparer le "rainbow flag", symbole des militants LGBT, au port de l'étoile jaune imposé par Heydrich aux juifs en 1941, rappelle le site de France 3.
Toutefois, Agnès Cerighelli a été relaxée des chefs de "provocation publique à la haine ou à la violence en raison de l'orientation sexuelle" pour un autre message posté le 25 mars 2019 dans lequel elle qualifiait le "lobby LGBT" de "secte" faisant usage "du mensonge et de la propagande" pour faire avancer sa cause.
L'élue devra également publier le jugement sur son compte Twitter dans un délais de dix jours. 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Greenday2013
18/février/2020 - 13h13
lysniais a écrit :

Il est là le vrai facisme actuellement. Celui des minorités qui  imposent leur point de vue et leur manière de vivre et de penser à une grande majorité silencieuse et qui font taire, condamner ou emprisonner ceux qui ne pensent pas comme eux ou les critiquent.

Arrêtez de vous mêler de la vie des autres, et vous n'aurez pas de soucis.

Portrait de cineberry
17/février/2020 - 21h42
lysniais a écrit :

Il est là le vrai facisme actuellement. Celui des minorités qui  imposent leur point de vue et leur manière de vivre et de penser à une grande majorité silencieuse et qui font taire, condamner ou emprisonner ceux qui ne pensent pas comme eux ou les critiquent.

A quel moment les LGBT imposent-ils leur "manière de vivre" ?

Si vous parlez du mariage pour les gays, lesbiennes, bis, ou du changement de sexe pour les personnes trans, aucune loi vous impose d'épouser une personne de même sexe ni de changer de sexe.

Et puisque vous évoquez leur manière de vivre, qu'a-t-elle de si différente de la manière de vivre des hétéros ? Certains sont célibataires, d'autres en couple, certains habitent en ville, d'autres à la campagne, certains ont des enfants, d'autres non, certains votent à gauche, d'autres à droite... Bref, au lieu de fantasmer sur les LGBT, vous devriez aller à leur rencontre. Vous verrez : ils ne mordent pas !

Portrait de lysniais
17/février/2020 - 19h35

Il est là le vrai facisme actuellement. Celui des minorités qui  imposent leur point de vue et leur manière de vivre et de penser à une grande majorité silencieuse et qui font taire, condamner ou emprisonner ceux qui ne pensent pas comme eux ou les critiquent.