13/02 11:55

Polémique: France 24 ne floute pas un témoin dans un reportage - L’homme est retrouvé et enlevé trois semaines plus tard avant d’être abattu

Le week-end dernier, un journaliste indépendant, qui travaille notamment pour la chaîne TV5 Monde, a annoncé le décès de Sadou Yehia, un villageois malien. L'homme aurait été enlevé le 5 février dernier par des individus armés avant d'être executé.

Le Parisien indique que le 13 janvier dernier, Sadou Yehia témoignait dans un reportage diffusé sur France 24 pour dénoncer le racket généralisé des terroristes présents dans le pays. D'après nos confrères, la famille de la victime accuse la chaîne internationale française d'être responsable de sa mort.

Sur son site Internet, la direction de France 24 qualifie d'"accusation terrible et injuste" le lien entre la diffusion du sujet et le décès de Sadou Yehia. "Dans une zone où les terroristes savent tout et sur tous, sans délai, de la présence des militaires dans les villages, à l'identité des habitants qui leur parlent, rien ne permet d'affirmer que le floutage de Sadou Yehia lui aurait garanti une quelconque sécurité", ajoute-t-elle en répondant aux interrogations de la CGT de France Médias Monde sur le floutage de son visage.

"Nous sommes profondément atteints par cet assassinat barbare. Non, nous ne pouvons accepter d’en être désignés comme les coupables dans une inversion insupportable des responsabilités", conclut la direction.







Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de clal
14/février/2020 - 08h16 - depuis l'application mobile

Même si ce n’est pas à cause du reportage, France 24 s’enfonce en disant que flouté où non, il risquait sa vie, donc, dans ce cas là, la sagesse n’aurait elle pas été de ne pas diffuser ces images!...

Portrait de avisperso
13/février/2020 - 23h05

Mais que pensez-vous ? Pourquoi flouter une personne sur un reportage ?

Les habitants du village ont vu cette personne parlée à la caméra . Donc elle ne devait pas parler tous simplement .

Vous pensez vraiment que les individus armés ont vu le reportage a la TV . 

Il faut être barge pour y croire  . Dans un village tout se sait..

Portrait de turfin
13/février/2020 - 18h09

Il me paraît évident que france 24 a fait une énorme boulette ! vu le danger le principe de précaution était totalement absent.

Portrait de th93100
13/février/2020 - 17h18
Panurge a écrit :

Et le journaliste de France tv assis dans son sofa “tendance sixties "... sirotant son cocktail avec un petit plateau dînatoire - et fortement ému - par la mort de ce brave indigène !!!!Ces pseudos reporters propres sur eux me font vomir par leurs indifférences et suffisances , qui se moquent éperdument des conséquences de ces témoignages qui dans ces microcosmes sont rapidement identifiés par les incriminés  , et malgré tout pour leur reportage «ils n’en ont  cure des risques que prennent ces témoins !»

Je vous trouve particulièrement injuste avec le(s) journaliste(s). Je pense qu'ils sont peinés et se trouvent coupables.

Après, je conviens que flouter ses sources quand, en plus, elles sont hostiles à des barbares comme Daesh et consorts serait une bonne chose pour la tranquillité des témoins.

Ceci dit, je ne me vois pas regarder des reportages avec uniquement des visages floutés (avec en plus le risque de faire parler n'importe quel pékin non concerné par le sujet....)

Portrait de thiistiime
13/février/2020 - 15h57

Ah les Français à l'étranger... Peuvent pas rester dans leur pays ceux-là au lieu d'aller foutre la merde ailleurs ? smiley

Portrait de Maxicoco
13/février/2020 - 15h54

Donc des gens regardent France 24, incroyable 

Portrait de sibony
13/février/2020 - 14h25

Quelle tristesse. 

Portrait de Climato
13/février/2020 - 14h07 - depuis l'application mobile

La défense de France 24 est indigne. Ils devraient à minima reconnaître leur erreur, expliquer pourquoi ils ne l'ont pas flouté et présenter leurs excuses à la famille.

Portrait de Panurge
13/février/2020 - 13h51

Et le journaliste de France tv assis dans son sofa “tendance sixties "... sirotant son cocktail avec un petit plateau dînatoire - et fortement ému - par la mort de ce brave indigène !!!!Ces pseudos reporters propres sur eux me font vomir par leurs indifférences et suffisances , qui se moquent éperdument des conséquences de ces témoignages qui dans ces microcosmes sont rapidement identifiés par les incriminés  , et malgré tout pour leur reportage «ils n’en ont  cure des risques que prennent ces témoins !»

Portrait de bellross
13/février/2020 - 13h32

Le service public prêt à tout pour essayer de faire monter les audiences de sa chaine moribonde !

Puant !!! à l'image de France Télévisions !

Portrait de Rustik
13/février/2020 - 13h22

Et la chaine qui ose dire que si ils avaient flouté le gars, ça aurait rien changé, ils sont un peu a l'ouest sur cette chaine ou quoi

Portrait de Jilou1994
13/février/2020 - 12h49

Bien sûr le fait d'exposer son visage ne participe pas du tout à le mettre un peu plus en danger, lui et sa famille. La protection des sources ce n'est pas pour rien que cela existe dans le journalisme.