30/12 11:01

Uber France porte plainte contre ses propres chauffeurs après des actions de blocages pour protester contre une nouvelle règle qui leur interdit de refuser plusieurs courses

Uber France a déposé plainte pour des actes d'intimidation et de vandalisme contre certains de ses chauffeurs VTC, qui bloquent plusieurs centres logistiques en Île-de-France depuis la mi-novembre. Les chauffeurs entendent protester contre de nouvelles conditions de travail, désavantageuses selon eux.

Un changement des procédures, qui suspend un chauffeur en cas de refus répétés d'une course, le privant ainsi de travail, est à l'origine du conflit entre les chauffeurs et Uber. Les premiers dénoncent également le niveau de commission prélevé par Uber (25%).

Brahim Ben Ali, qui a coordonné le blocage de sites Uber à Paris et en banlieue parisienne, a vu son contrat de prestation de service résilié par Uber, qui évoque dans un courriel "les attaques répétées menées depuis 2019 contre Uber et son personnel". La plateforme accuse notamment ce chauffeur de menaces, d'injures et de dégradation de locaux.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de BrunoNo
31/décembre/2019 - 15h11

C'est exactement pour ça que j'ai envoyé Airbnb se faire foutre.Ils nous prennent pour leurs esclaves.

Portrait de temeos
30/décembre/2019 - 12h57

j ai moi meme envoyé plusieurs fois des mails a uber en leur signalant que c etait honteux de voir ses courses se faire annuler quand on est à Orly et que l'on ne va pas très loin

j'attends parfois plus d une demie heure qu une course soit acceptée et que le chauffeur arrive !

Avant ca n'arrivait jamais, donc c'est parfait

Doit on parler du fait aussi que les chauffeurs bien souvent nous stoppent la course des  kms apres notre lieu de destination  ? Ca m est arrivé encore hier sur une course a 50e en voiture dite "confort"

 

J utilise tres souvent le service uber à Madrid, quelle différence, de personnes, de qualité de travail de voiture, bref la france c'est un pays devenu poubelle