19/12 15:20

Le parquet de Paris annonce l'ouverture une enquête préliminaire liée à la déclaration d'intérêts de Jean-Paul Delevoye auprès de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique

Le parquet de Paris annonce aujourd'hui l'ouverture une enquête préliminaire liée à la déclaration d'intérêts de Jean-Paul Delevoye auprès de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP).

Cette enquête porte à la fois "sur les faits de déclaration incomplète de ses intérêts à la HATVP" et "sur les conditions de cumul de rémunération d'un emploi public ou d'un membre du gouvernement et d'une rémunération privée", a précisé le parquet de Paris à l'AFP

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de kallylly
20/décembre/2019 - 17h11

Etla très grande responsabilité de ce pseudo président de la république qui a violé l'article 23 de la constitution française en plaçant delevoye au gouvernement alors qu'il y avait conflit d’intérêt, on en parle aussi???? Triste France que font-il de toi...tous ces députés élus qui ne pensent qu'à leur petit confort égoïste, honte à eux...!

Portrait de biscoto
19/décembre/2019 - 17h01 - depuis l'application mobile

Macron a fait le nécessaire comme il avait fait à Benalla!!!!!.

Portrait de Ledoc
19/décembre/2019 - 16h02

Il aura rien comme dab 

Portrait de Nowo
19/décembre/2019 - 15h55

Cet homme a la même maladie que Balkany, ça s'appelle un alzheimer fiscale !Les hommes politiques sont particulièrement touchés par cette maladie (Cahuzac, Fillon, etc...)Ce qui m'amène à dire qu'il faut impérativement créer un régime de retraite spécial pour les politiques dû à la pénibilité de leurs fonctions.On l’appellera le régime de retraite carcéral, qui donne droit à une prise en charge totale de l'individu.