09/12 11:00

Epinglé pour un "oubli" dans sa déclaration d'intérêts, le Haut-commissaire aux retraites, Jean-Paul Delevoye, démissionne de sa fonction dans un institut de formation dans les assurances

10h58: En plein conflit sur la réforme des retraites, la révélation par Le Parisien que Jean-Paul Delevoye n’a pas déclaré sa fonction d’administrateur bénévole d’un institut de formation dans les assurances a poussé le haut-commissaire à démissionner de cette fonction, objet de nombreuses critiques politiques.

La déclaration d’intérêts du ministre délégué, publiée samedi selon le quotidien et visible sur le site de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP), ne mentionne pas sa fonction d’administrateur de l’Institut de formation de la profession de l’assurance (Ifpass) qu’il occupe depuis 2016, relève Le Parisien.

Une «erreur» et «une omission par oubli», a réagi M. Delevoye auprès du quotidien. Il dit «n’y (avoir) pas pensé une seconde», en reconnaissant que «ce n’est pas responsable».

«Pour clore toute polémique, j’ai démissionné ce matin de mes fonctions d’administrateur de l’Ifpass» avec effet immédiat, a annoncé le haut-commissaire dans un communiqué lundi, précisant n’avoir assisté «qu’à trois conseils d’administration» depuis qu’il s’est vu confier le chantier des retraites en octobre 2017, la dernière fois «en décembre 2018».

M. Delevoye a été «nommé administrateur de l’Ifpass (...) par le conseil d’administration de l’IGS, fédération d’associations indépendantes à but non-lucratif», a-t-il ajouté.

 

07h31: En pleine mobilisation contre la réforme des retraites, le haut-commissaire aux Retraites, Jean-Paul Delevoye, n'a pas déclaré sa fonction d'administrateur au sein de l'Institut de formation de la profession de l'assurance (IFPASS) à la Haute autorité pour la transparence de la vie politique. Membre du gouvernement d’Édouard Philippe depuis le 3 septembre, le Haut-commissaire aux Retraites a dû faire sa déclaration d’intérêts à la Haute autorité pour la Transparence de la Vie Publique (HATVP).  Celle-ci a été publiée ce samedi sur le site de l’institution.  L'information est révélée par le journal Le Parisien / Aujourd'hui en France.

Depuis le 14 décembre 2016, Jean-Paul Delevoye fait parti des dirigeants de l'Institut de formation de la profession de l'assurance. Un détail qu'il n'a pas inscrit dans sa déclaration à la Haute autorité pour la transparence de la vie politique. Or, les assureurs sont très favorables à la réforme des retraites d'où la notion de conflit d'intérêt.

En octobre dernier, le directeur général d'AG2R La Mondiale, ne cachait pas son intérêt pour la réforme déclarant dans les colonnes du Journal du Dimanche : "La réforme des retraites ouvre des perspectives".

Contacté par le Parisien / Aujourd'hui en France, le haut-commissaire aux Retraites reconnait une "erreur". "J'ai rempli moi-même cette déclaration. S'il y a incompatibilité, je vais rectifier cela et démissionner de ce mandat exercé de façon extrêmement faible" promet l’intéressé. “Je reconnais que ce n’est pas responsable”, déclare-t-il, d’ajouter cependant que son rôle au sein de l’Ifpass est minime. ”À l’Ifpass, c’est une fonction bénévole, je n’y vais quasiment jamais, car je n’ai pas le temps. Je ne connais rien dans le domaine de la formation des assureurs”, affirme-t-il. 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Greenday2013
9/décembre/2019 - 13h56
JP67 a écrit :

j'en arrive a me demander si  il ne faut pas être fraudeur ou victime d'alzheimer

pour avoir une chance de rentrer dans le gouvernement !

Fraudeur de quoi ? Pour du bénévolat ?

Portrait de Greenday2013
9/décembre/2019 - 13h55
biscoto a écrit :
encore un cumulards qui a mis la main dans le pot de confiture!!!!

Le pot de confiture est vide, vu que c'est du bénévolat.

Lisez les articles avant de les commenter.

Portrait de yenavraimentmarre
9/décembre/2019 - 12h36

Honteux, aberrant et consternant.Et après, ce monsieur veut donner des leçons aux français.Je comprends maintenant pourquoi il est pour la réforme des retraites, ça va permettre d'enrichir ses copains assureurs tout en appauvrissant le peuple français.Quel honte ! Alors je dis maintenant : vive la grève générale afin que l'on vire ce gouvernement corrompu et pourri !

Portrait de biscoto
9/décembre/2019 - 12h15 - depuis l'application mobile

encore un cumulards qui a mis la main dans le pot de confiture!!!!

Portrait de justicepointzero
9/décembre/2019 - 11h06

Encore et encore un charmant monsieur magouilleur décidément plus ils sont aisés plus ils

truandent eh oui c'est ça la politique !! smileysmiley

Portrait de Micheldu17.02
9/décembre/2019 - 10h47
francaz33 a écrit :

lui au moins il est au courant qu'il ný a plus d'argent pour payer les retraites et ce sera pire d'année en anneé  ce quíl faut dire aux jeunes allez a l'école le plus longtemps possible pour avoir une bonne situation  bien gagner sa vie et investir dans l'immobilier c'est le meilleur placement si on ná plus de retraite

Ou plutôt excellez dans un vrai métier comme menuisier, plombier , électricien, maçon, etc...Au pire du pire,  vous pourrez troquer votre subsistance contre votre travail, ce dont sera incapable un érudit bardé de diplômes. Nous sommes à une époque où par exemple, un BAC + 5 en droit est pris en CDD par une banque pour conseiller les clients, laquelle banque fait un turn over avec ces CDD qui n' ont pourtant pas démérité. Les diplômes, à moins d' être ingénieur ou technicien supérieur, c' est quand tout va bien et ce n' est pas ce qui s' annonce.

Portrait de seb2746
9/décembre/2019 - 10h30

Le gars déjà cumule 4 retraites + ce poste pour "18 mois" de travail effectif...

Aucune honte, lui il s'engraisse sur l'argent des Français et baisse dramatiquement les retraites du peuple

Portrait de JP67
9/décembre/2019 - 10h10

j'en arrive a me demander si  il ne faut pas être fraudeur ou victime d'alzheimer

pour avoir une chance de rentrer dans le gouvernement !

Portrait de VraiSimplet
9/décembre/2019 - 09h32

Effectivement, cela change complètement la pyramide des ages en France !!

Portrait de nantes55
9/décembre/2019 - 09h31

Ils nous prennent vraiment pour des cons!

Le but réel est bien de privatiser la retraite de donner aux assureurs et aux banquiers la possibilité de se faire du fric sur le dos des travailleurs!

La réforme de la retraite faite par un ex banquier et un formateur d'assurance ça devrait interpellé tout le monde !

Portrait de Cl
9/décembre/2019 - 08h24

Après ils se posent des questions pourquoi les Français  ont de la haine !!! et ne font plus confiance avec ceux qui nous gouvernent !!!!