04/12 12:23

Profanation du cimetière juif de Westhoffen: Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner annonce la création d'un "office national de lutte contre la haine"

Des "croix gammées" ont été découvertes mardi sur 107 tombes du cimetière juif de Westhoffen, non loin de Strasbourg, semant la "consternation" en Alsace, une région déjà marquée par une série d'actes similaires ces derniers mois. Selon le président du consistoire israélite du Bas-Rhin, Maurice Dahan, le cimetière compte environ 700 tombes. Celles qui ont été profanée, souillées de "croix gammées" tracées à la peinture noire, se trouvent dans la partie ancienne.

Ce cimetière accueille plusieurs tombes des familles de l'ancien président du Conseil Léon Blum et de l'ex président du Conseil constitutionnel, Jean-Louis Debré.

Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner s'y rendra en fin de matinée mercredi pour une "cérémonie de recueillement", selon le Consistoire du Bas-Rhin. Le parquet de Saverne, ville située au nord-ouest de Strasbourg dont dépend judiciairement Westhoffen, a indiqué à l'AFP avoir ouvert une enquête préliminaire confiée à une "cellule spéciale" de la gendarmerie. Le nombre "14", considéré comme un symbole suprémaciste blanc, a par ailleurs été retrouvé sur l'une des tombes, a-t-on précisé de même source. L'annonce de cette nouvelle profanation en Alsace a suscité une cascade de réactions indignées.

Le Premier ministre Edouard Philippe a exprimé sur Twitter sa "révolte et de son "dégoût" et Christophe Castaner a dénoncé "des actes abjects et répugnants". Le Grand Rabbin de France, Haïm Korsia, s'est dit dans un tweet "scandalisé et horrifié" tandis que le vice-président du Conseil représentatif des instituions juives (Crif), Gil Taieb, a dénoncé la "haine anti-juive".

"C'est la consternation", a réagi M. Dahan auprès de l'AFP. "Mais on ne se laisse pas abattre, on ne se résigne pas (...) On ne laissera pas la place à ces gens-là, on sait qui ils sont sur le plan de la pensée", a ajouté M. Dahan, qui s'est rendu sur place avec le Grand Rabbin de Strasbourg, Harold Abraham Weill.

Le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a annoncé mercredi la création au sein de la gendarmerie d’un «office national de lutte contre la haine», lors d’une visite du cimetière juif alsacien de Westhoffen où 107 tombes ont été profanées.

«J’ai décidé ce matin, en lien avec le directeur général de la gendarmerie nationale, de créer auprès de lui (...) un office national de lutte contre la haine», a-t-il déclaré, accompagné de l’ancien président du Conseil constitutionnel Jean-Louis Debré, dont plusieurs aïeux sont inhumés dans ce cimetière.

Cet office «sera chargé de coordonner pour la gendarmerie nationale à la fois l’enquête (sur cette profanation) pour que tous les moyens soient mobilisés, mais aussi l’ensemble des enquêtes sur les actes antisémites, antimusulmans, antichrétiens que nous connaissons sur notre territoire en zone gendarmerie», a poursuivi le ministre de l’Intérieur.

«Il sera chargé aussi d’accompagner l’ensemble des acteurs de tous les territoires et de faire le lien avec la police, la justice, pour que les auteurs de ces actes ignobles soient condamnés», a-t-il dit.

Avec la profanation du cimetière de Westhoffen (Bas-Rhin), «c’est la République qui est profanée», a souligné Christophe Castaner après avoir longuement parcouru les allées de ce cimetière juif du XVIe siècle, dont plus d’une centaine de tombes ont été retrouvées mardi maculées de croix gammées, tracées à la peinture noire.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de pommedadam
4/décembre/2019 - 19h05
traker a écrit :

toujours des saloperies de nazis ... quelle honte !!!!

Négatif mon Capitaine. Aux dernières nouvelles, ce genre de profanation vient d'individus beaucoup plus islamistes qu'hitlériens. C'est fini les profanations aux yeux bleus, tout se perd mon brave monsieur.

Portrait de pommedadam
4/décembre/2019 - 19h03

Les grévistes pourraient au moins avoir le tact d'annuler leur journée de grève et la reporter en hommage aux morts profanés. Il y a des priorités tout de même.

Portrait de traker
4/décembre/2019 - 16h37

toujours des saloperies de nazis ... quelle honte !!!!

Portrait de lxa75
4/décembre/2019 - 15h37

encore des personnes qui  ont se réunir ???? mais se sont des actes plus que des paroles qu'il faut 

Portrait de jarod.26
4/décembre/2019 - 14h03
que de belles promesses de castaner
Portrait de djbaxter
4/décembre/2019 - 12h54

Ils vont avoir du boulot avec nos dizaines d'églises vandalisées dernièrement. A moins que la Dilcrah ou le Défenseur ne s'en occupe déjà. Ah non, on me rappelle qu'on aime bien multiplier les officines et qu'on kiffe dépenser l'argent public sans regarder à l'efficacité. 

Portrait de Petit Potache
4/décembre/2019 - 11h41

C'est une bande de petits potaches pour se rendre interressant avec les copains,ou alors un false-flag pour encore chouiner plus fort !

Portrait de Juju Sticier
4/décembre/2019 - 11h21

Et comme a chaque fois, le traitement médiatique est bien différent qu'il s'agisse de cimetières juif ou catho.

-100 tombes profanées à la toussaint à Cognac, 30 secondes au journal de france 2 à 13H

-100 croix gammées, absolument tous les journaux de 20 h en ont parlé.

Je dis ça je dis rien

Portrait de Panurge
4/décembre/2019 - 10h59

Moi si j étais d obédience judaïque,  je ne ferais aucunes publicités à ces pauv types;  qui n ont rien a voir avec de réelles négationnistes et neonazi politique qui eux , sont dangereux !