19/11 15:01

Colères des défenseurs des animaux après le calendrier nu des élèves d'une école vétérinaire qui se servent de moutons pour "cache-sexe" en les tenant par les pattes

Les défenseurs des animaux sont bien décidés à ne pas laisser passer l'affaire et en particulier car cette photo provient d'une école vétérinaire avec des jeunes étudiants qui vont s'occuper d'animaux dans les prochaines années. En cause, le calendrier dénudé des étudiants du Royal Veterinary College (RVC), une école vétérinaire anglaise, avec  une photographie de sept étudiants nus, se servant de moutons pour cacher leurs parties intimes. 

Des critiques qui ont poussé le président du RVC, Stuart Reid, à présenter ses excuses aux personnes qui ont pu être choquées, dans une lettre ouverte, mais c'est pour soutenir les élèves de dernière année de son école londonienne, à l'origine de l'élaboration du calendrier.

Selon des vétérinaires, le geste réalisé sur la photographie par les élèves du Royal Veterinary College, qui tiennent les moutons par leurs pattes avant, est, en fait, fréquemment réalisé au sein de la filière animalière. Il permet ainsi d'examiner les pattes des moutons "de manière prudente et indolore pour l'animal".

Face aux réactions négatives provoquées par la photographie, le principal du Royal Veterinary College a assuré qu'il n'y a "pas de place pour le harcèlement ou les menaces" à l'encontre de ses étudiants. "Aucun étudiant n'est blâmé, individuellement ou collectivement, et nous allons travailler ensemble pour s'assurer que ce genre d'événement n'arrive plus", a-t-il ajouté

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de jp91
20/novembre/2019 - 11h37
La République C'est Moi a écrit :

Oui pendant quelques petites minutes mais pas une matinée entière le temps de prendre la bonne photo définitive.

De toute façon, peu importe, ils ont l'aire très cons.

ah parce que vous étiez là pour savoir que ça a pris la matinée entière !

Portrait de pommedadam
19/novembre/2019 - 19h54

En plus, pas une seule nana! (peut-être parmi les moutons)

Portrait de morrigan13
19/novembre/2019 - 18h32

De toute façon, le pourcentage de vétérinaires qui font ce métier par passion des animaux est hélas minim . En tout cas, dans mon département, pas un qui donne une journée de travail bénévole par an dans un refuge ! 

Portrait de dopler
19/novembre/2019 - 17h31
OK a écrit :

vous n'êtes  jamais allés dans une ferme ?

 

OK a écrit :

vous n est jamais allé dans une ferme ?

 

Vous n'avez manifestement pas beaucoup fréquenté les bancs de l'école vous  !

 

 

Portrait de Wouhpinaise
19/novembre/2019 - 17h29
OK a écrit :

vous n'êtes  jamais allés dans une ferme ?

Faut croire que non.

Portrait de Sorj
19/novembre/2019 - 17h23

Un avenir sombre se profile. On va s’emmerder à mort, entourés de bonnets de nuit.

Portrait de lxa75
19/novembre/2019 - 17h12

c'est comme ça pourtant qu'ils sont pris pour être tondus 

Portrait de pypatche
19/novembre/2019 - 16h46
Comment peuvent ils les tenir autrement ? Par la queue ?
Portrait de Gloteux
19/novembre/2019 - 16h18

Si Maman Fippart était là,j'imagine ce qu'elle dirai...!!

Portrait de Uranox
19/novembre/2019 - 15h32

Pas quoi fouetter un chat !