17/11 17:31

La justice américaine refuse la demande de nationalité formulée par une jeune jihadiste détenue dans le nord-est syrien, que Donald Trump ne veut pas voir rentrer aux USA

La justice américaine a refusé la demande de nationalité formulée par une jeune jihadiste détenue dans le nord-est syrien, que Donald Trump ne veut pas voir rentrer aux Etats-Unis, a annoncé son avocate.

"Nous sommes déçus et en désaccord avec la décision, mais ce n'est pas la fin des options légales de notre cliente", a ajouté Christina Jump dans un communiqué transmis à l'AFP.

Hoda Muthana est née il y a 25 ans aux Etats-Unis dans une famille d'origine yéménite, mais se trouve dans un flou juridique en raison du statut de diplomate de son père à l'époque.

En 2014, elle avait rejoint les rangs du groupe Etat islamique (EI) après s'être radicalisée en ligne.

Mariée à trois combattants de l'EI, tous tués, Hoda Muthana a activement participé à la propagande de l'EI sous le pseudonyme de "Oum Djihad", selon l'organisation Counter Extremism Project.

Elle avait notamment appelé à "faire couler le sang américain" et félicité les auteurs de l'attentat de janvier 2015 contre l'hebdomadaire satirique français Charlie Hebdo, qui a fait 12 morts.

En janvier 2019, elle s'est rendue aux Kurdes avec son fils de deux ans et vit depuis dans un camp de réfugiés du nord-est syrien.

Jurant d'avoir abandonné l'idéologie du groupe ultra-radical, elle demande depuis à rentrer aux Etats-Unis mais s'est heurtée au véto du président Donald Trump.

"J'ai ordonné au secrétaire d'Etat Mike Pompeo, et il est d'accord, de ne pas laisser Hoda Muthana rentrer", avait tweeté le milliardaire républicain en février. Dans la foulée, le chef de la diplomatie américaine avait publié un communiqué pour dire qu'elle n'était pas Américaine.

Selon Washington, son père était un diplomate yéménite lorsqu'elle est née et une loi américaine veut que les enfants de diplomates nés aux États-Unis pendant qu'il y sont en poste n'acquièrent pas automatiquement la nationalité américaine.

Son père avait contesté cette lecture en justice, arguant avoir perdu son statut de diplomate juste avant la naissance de sa fille.

L'avocate de la jeune femme a souligné que le juge avait pris sa décision "sur son interprétation de la fin de l'immunité diplomatique" "pas sur un tweet du président".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de coulrophobe
18/novembre/2019 - 14h13

On lui aurait proposé un travail de secrétaire à Mediapart ! Mélenchon est très vexé d'avoir été devancé par Plénel !

Portrait de bacchussss
18/novembre/2019 - 06h26

"...avait tweeté le milliardaire républicain en février." Vous savez vous pouvez l'appeler président des Etats unis d’Amérique. Ca ne changera rien de le nommer " le milliardaire" lolsmiley

Portrait de Cest_pas_le_temps_qui_passe
18/novembre/2019 - 01h23
lahainesurinternet a écrit :

Des infos sortent sur Twitter la voilée de BTP, Virginie et bien devinez quoi? C'est une activiste islamiste => Argenteuil : l'association d'aide aux femmes suspectée de lien avec le jihadisme.

Sérieux ? N'empêche dès qu'on gratte un peu on voit souvent qu'il y a un soucis..

edit : effectivement pas net ! à chercher sur google cyril-hanouna-presente-une-activiste-musulmane-comme-une-patronne-de-restaurant

Portrait de TurnLeft
17/novembre/2019 - 22h17

Je ne peux pas le saquer ce pourri, mais pour le coup il a entièrement raison !!!! Djihadiste ça veut dire ce que ça veut dire, ils n'ont rien à faire sur des territoires qu'ils haïssent

Portrait de vévert1416
17/novembre/2019 - 20h25

Un peuple. Un état. Point final.......

Portrait de lahainesurinternet
17/novembre/2019 - 20h19

Des infos sortent sur Twitter la voilée de BTP, Virginie et bien devinez quoi? C'est une activiste islamiste => Argenteuil : l'association d'aide aux femmes suspectée de lien avec le jihadisme.

Portrait de Quid49
17/novembre/2019 - 19h43

Cela fait penser aux 750 Molembeck de France et aux islamistes qui ont defilés dernierement... Il crachent sur l'occident qui les nourris loge soigne allocs etc et insultent les habitants de se pays refusent de s'assimiler preferent et vante leur culture et pays sous developpé et continent africain d'origine... Mais sans ch... sur la honte et aucune fièreté restent en Occident...

La coherence et l'islam ça fait 2 et donnent une image pathetique de leur coreligionnaires et culture....

 

Aidons les à regagner leur pays qu ils prefetent aidons les à ne plus soyffrir sous le joug inhumain de l occident malgré eux... en un mot... DEHORS !

Portrait de lahainesurinternet
17/novembre/2019 - 19h15

Il ya 40.. pays islamiques, pourquoi veulent-ils toujours venir s'incruster chez les mécréants-décadents?

Portrait de Sergent tirailleur Highway
17/novembre/2019 - 19h12 - depuis l'application mobile

oh non... pour une fois que je suis d'accord avec lui.
Non je suis foutu...

Portrait de Sorj
17/novembre/2019 - 18h42
hummerH2 a écrit :

Très bonne décision de la justice américaine.

Tant qu'a ceux ou celles qui souhaitent revenir en France et qui ont la nationalité Française, on devrait leur faire savoir que le code pénal sera systématiquement appliqué dans toute sa rigueur!

 

  • Article 411-4 :

« Le fait d'entretenir des intelligences avec une puissance étrangère, avec une entreprise ou organisation étrangère ou sous contrôle étranger ou avec leurs agents, en vue de susciter des hostilités ou des actes d'agression contre la France, est puni de trente ans de détention criminelle et de 450 000 euros d'amende.

 

 

Ceux qui rentrent vont être jugés pour association de malfaiteurs terroristes.

Un chef d’accusation suffisamment large, soi disant, pour condamner quiconque a rejoint Daesh, même pour y faire la cuisine.

Portrait de ajc21
17/novembre/2019 - 18h33

j'espère qu'aucun recours ne pourra aboutir, en tout cas au moins au USA, ils ne veulent pas de  racaille islamiste (pour être correcte). C'est sur que cela change de la France, il y a surement encore pas eut assez de morts, pour en faire revenir sur notre sol

Portrait de Sorj
17/novembre/2019 - 18h29
Blek37 a écrit :

Quelle demande la nationalité Française, macron et son ami pro islamiste Mélenchon vont les accueillir les bras ouverts et le pantalon  baissé ! 

On va récupérer tous nos djihadistes. Nos militaires sont même partis en mission chercher les orphelins français dans les centres de détention syriens.

C'était le thème de l’émission Affaires Étrangères hier, sur France Culture.

Portrait de vévert1416
17/novembre/2019 - 18h28

Bravo ! C'est ça diriger un pays ! Respect total pour Trump

Portrait de hummerH2
17/novembre/2019 - 18h27

Très bonne décision de la justice américaine.

Tant qu'a ceux ou celles qui souhaitent revenir en France et qui ont la nationalité Française, on devrait leur faire savoir que le code pénal sera systématiquement appliqué dans toute sa rigueur!

 

Article 411-4 :

« Le fait d'entretenir des intelligences avec une puissance étrangère, avec une entreprise ou organisation étrangère ou sous contrôle étranger ou avec leurs agents, en vue de susciter des hostilités ou des actes d'agression contre la France, est puni de trente ans de détention criminelle et de 450 000 euros d'amende.

 

 

Portrait de Blek37
17/novembre/2019 - 17h39

Quelle demande la nationalité Française, macron et son ami pro islamiste Mélenchon vont les accueillir les bras ouverts et le pantalon  baissé !