14/11 17:36

Pour la première fois, en Belgique, un jeune homme de 18 ans est décédé des suites d'une insuffisance respiratoire attribuée par les autorités au vapotage

En Belgique, un jeune homme de 18 ans est décédé des suites d'une insuffisance respiratoire attribuée par les autorités au vapotage et à un mélange de produits nocifs dans une cigarette électronique. C'est une première dans le pays. "Le lien avec la cigarette électronique est établi. Il n'y a chez ce patient aucune autre explication pour une pneumonie aussi grave", a déclaré jeudi la ministre de la Santé belge Maggie De Block, interrogée à ce sujet par des députés à la Chambre.

En juillet dernier, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) avait sorti un rapport détaillé dans lequel elle présentait les cigarettes électroniques comme "incontestablement nocives".

L’épidémie de maladies pulmonaires liées à la consommation de cigarettes électroniques aux États-Unis ne faiblit pas, le bilan passant à 18 morts et 1080 malades, ont annoncé ce jeudi 3 octobre les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC).

En une semaine, six nouveaux décès et 275 nouveaux cas ont été recensés selon les critères établis par les autorités sanitaires: la moitié des nouveaux malades correspondait à des cas anciens qui n’avaient pas été reconnus comme tels, et l’autre moitié à des personnes ayant été hospitalisés ces deux dernières semaines -alors que l’alarme est sonnée depuis le mois d’août.

“Malheureusement, l’épidémie (...) continue à un rythme rapide”, a déclaré Anne Schuchat, haute responsable des CDC, lors d’une conférence téléphonique avec la presse. “Nous n’observons pas de baisse dans l’occurrence de nouveaux cas”.

C’est dans le contexte de cette épidémie mystérieuse que plusieurs États et villes ont décidé d’interdire soit la totalité des e-cigarettes (dans le Massachusetts, à San Francisco...), soit les vapoteuses aromatisées à autre chose que du tabac (menthe, menthol, fruits...).

En France, on estime le nombre de vapoteurs à 3 millions, mais les risques sont beaucoup moins élevés qu'Outre-Atlantique. Selon les médecins, contactés par RTL, ce ne sont pas les mêmes liquides qui sont mis en vente chez nous.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de pypatche
15/novembre/2019 - 16h28
Arretez les Bourges avec vos pompes à tabac pour faire bon chic bon genre. Une solution radicale comme disait ma grand mère ( fumez donc une miche )
Portrait de lucieat
14/novembre/2019 - 19h54

Ce n'est pas la cigarette électronique qui est en cause, ce sont les cochonneries qu'ils mélangent avec le produit.

Portrait de hummerH2
14/novembre/2019 - 18h15
lilirose45 a écrit :

Faut arrêter de dire que c'est à Cause de la cigarette électronique, les gens sont cinglés et mettent tout et n'importe quoi comme produit, ce n'est pas la même chose 

+1000 !!!

Rien à voir avec la cigarette électronique !

Comme les  29 morts aux USA, dont le mystère a été résolu (mais bizarrement, et comme d'habitude de la part des medias qui aiment le "sensationnel" , on en parle beaucoup moins !!) :

 

Le coupable ? Une huile de vitamine E apparemment ajoutée dans des recharges au cannabis vendues sur le marché noir. Les enquêteurs avaient déjà pointé du doigt cette huile comme responsable possible de cette épidémie mais sont confortés dans leurs certitudes par sa découverte chez 29 patients dont les fluides pulmonaires ont été analysés par les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC).

 

Moralité: Si on avale, on fume, on vapote, on s'injecte.... n'importe quelle substance inconnue vendue à la sauvette dans la rue, on risque le pire !

Portrait de lilirose45
14/novembre/2019 - 18h01

Faut arrêter de dire que c'est à Cause de la cigarette électronique, les gens sont cinglés et mettent tout et n'importe quoi comme produit, ce n'est pas la même chose