14/11 07:46

Précarité étudiante : Bloqué depuis hier matin, le campus de l’université Lyon 2 a été évacué cette nuit par les forces de l'ordre - Les images de la nuit

Un mouvement de blocage des accès du campus a été mené tôt dans la matinée à l'appel de plusieurs syndicats au lendemain d'une journée de mobilisation en hommage à l'étudiant lyonnais qui a tenté de s'immoler le 8 novembre en laissant un message interpellant les pouvoirs publics sur la précarité. Brûlé à 90 %, Anas Kournif était toujours mardi entre la vie et la mort à l'hôpital Edouard Herriot de Lyon, selon des sources syndicales qui n'avaient pas reçu de nouvelles informations mercredi.

« Ce qui justifie cette opération de blocage, c'est le refus de l'équipe de la présidence de l'université, du rectorat et du gouvernement d'entamer un dialogue avec les étudiants », a expliqué Bastien Pereira Besteiro, enseignant à Lyon 2 et militant de Sud-Education.

Des étudiants avaient donc bloqué le campus un peu plus tôt dans la journée et ont commencé à en préparer une occupation de longue durée, comme l’atteste le compte Twitter «Lumière Commune - Lyon 2 Occupée». C’est par ce biais que les occupants ont déclaré, en début de soirée, «l’occupation illimitée de la fac de Lyon 2 Bron». Cette dernière à pourtant été de courte durée, car les forces de l’ordre sont vite intervenues pour déloger les manifestants, sur demande de la présidence de l’université.

Ailleurs sur le web

Vos réactions