31/10/2019 10:02

Le gouvernement veut autoriser les commerces alimentaires à ouvrir jusqu’à minuit contre 21h aujourd'hui pour faciliter le travail de nuit dans ces magasins

La Ministre du Travail, Muriel Pénicaud va présenté en Conseil des ministres le 13 novembre pour un examen au Parlement au printemps, un projet de loi avec plusieurs dont une qui devrait beaucoup faire parler pour faciliter l'ouverture des magasins alimentaires jusqu'à minuit.

Le projet de loi reprend en effet un amendement à la loi Pacte repoussant à minuit, contre 21 heures aujourd'hui, le déclenchement du travail de nuit dans les commerces alimentaires en dehors des zones touristiques internationales. Il faudra un accord d'entreprise définissant les contreparties pour les trois heures de travail supplémentaires.

Les commerces alimentaires bénéficieraient ainsi du régime dérogatoire propre aux secteurs de la presse, du spectacle ou des discothèques où le travail de nuit débute à minuit contre 21 heures aujourd'hui dans le reste des professions.

"Le Code du travail est très clair : le travail de nuit est exceptionnel. Or, il n'y a aucun impératif économique qui oblige les magasins à rester ouverts jusqu'à minuit!" explique au Parisien Rachel Saada, avocate spécialisée dans le droit social.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de flore44770
1/novembre/2019 - 12h08 - depuis l'application mobile

Toujours des employés de plus en plus corvéables, comme si les gens étaient tellement débordés qu'ils doivent aller faire leurs courses le dimanche ou la nuit faites moi rigoler...mettez vous à leur place et dites vous qu'eux aussi aimeraient être avec leur famille ....

Portrait de Jilou1994
31/octobre/2019 - 11h44

Plus de travail de nuit donc plus de dépense énergétique fossile donc plus de pollution et plus de maladies dues au stress etc... Vive le monde moderne !

Portrait de CTmieuxAvant
31/octobre/2019 - 10h32 - depuis l'application mobile

C’est un minimum pour une capitale. Les grandes villes du monde vivent 24h/24 ce qui engendre plus de travail et moins de criminalité.

Portrait de CTmieuxAvant
31/octobre/2019 - 10h32 - depuis l'application mobile

C’est un minimum pour une capitale. Les grandes villes du monde vivent 24h/24 ce qui engendre plus de travail et moins de criminalité.