30/10/2019 15:01

Le ministre de l’Agriculture, Didier Guillaume, appelle les consommateurs à faire "un choix patriotique" pour leurs achats alimentaires

Le ministre de l’Agriculture Didier Guillaume a appelé mercredi les consommateurs à faire «un choix patriotique» pour leurs achats alimentaires, car les agriculteurs français continuent d’être sous-payés par la distribution et les intermédiaires qui «n’ont pas» jusqu’ici «joué le jeu» de la loi Alimentation, dite loi Egalim.

«Je dis aux consommateurs, lorsque vous poussez votre caddie, faites un choix patriotique, le patriotisme agricole, le patriotisme économique, ça doit encore exister», a lancé le ministre sur France Inter. «Il faut absolument que les choses changent», a-t-il dit, «on ne peut pas continuer à étrangler les agriculteurs».

Pour le lait, «il a été accepté par tout le monde, toute la chaîne de production d’amont en aval, que le coût de production d’un litre de lait, en gros pour que l’agriculteur s’en sorte, est de 39 centimes. A moins de 39 centimes il vend à perte. Et aujourd’hui en moyenne le lait est acheté (aux agriculteurs, par les coopératives et supermarchés NDLR) à 33, 34 centimes, voire 32 centimes, c’est une honte», a poursuivi le ministre.

Néanmoins, il a surtout fustigé le comportement des intermédiaires: «Quand un éleveur vend son litre de lait à 34 centimes et qu’il est en vente à un euro en grande surface, les 70 centimes vont bien dans la poche de quelqu’un», a-t-il noté.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de SULTAN
31/octobre/2019 - 14h48

C'est ridicule la France exporte aussi ! Vous croyez vraiment que les produits Français sont exempts de pesticides ? Pourquoi la consommation d'eau du robinet est déconseillée en Bretagne ? pourtant il y pousse des légumes ... Les vignobles Bordelais sont bourrés de pesticides. extrait France 3 région info : "En pleine période de traitements des vignes, deux associations ont fait analyser des cheveux d'habitants du Médoc. Tous positifs aux pesticides. Après les résultats, colère et interrogations". On nous roule dans la farine !

Portrait de hummerH2
30/octobre/2019 - 18h35
Wouhpinaise a écrit :

Vous avez oublié Montebourg en route. smiley

Ah oui !!!! Honte à moi !!! smiley

Portrait de Harriet
30/octobre/2019 - 18h33
CARAMEL MOU a écrit :

c'est dans cette logique que l'état vient de signer un accord CETA qui permet d'introduire des produits bon marché qui viennent du canada ! on est gouvernés par des branquignols.

En plus !

Et probablement bientôt un accord Mercosur quand les relations avec le Brésil se seront apaisées...

L'art du double discours et de la  contradiction dans les actes/décisions .... 

Portrait de myckaelkel
30/octobre/2019 - 18h33

Moi je veux bien acheter local mais quand la fermière du coin me vend le litre de lait en direct 0.95€ alors qu'elle le vend 0.35 à la laiterie chercher l'erreur. Pour une famille de 4 (2ad+2enf) lait et yaourts de ferme on était arrivés a 120€ par mois. A un moment il faut faire des choix et il a été vite fait.

Par contre je constate que beaucoup d'agriculteurs ne font pas d'achat patriotiques en allant acheter des tracteurs "Case New Holland John Deere et autre marques alors que les massey ferguson sont assemblé en France par des ouvriers Français à Beauvais (6smiley.

Portrait de hummerH2
30/octobre/2019 - 18h26

Tiens !!! le retour du vieux slogan "Achetez Français"!!, qui a connu ses premières heures de gloire au sortir de la Seconde Guerre mondiale du côté du Parti communiste français. Mais c'est surtout à la fin des années 1970 qu'il devient l'une des formules phares du PCF. "Fabriquons français" (1977), "Made in France ! D'accord" ou encore "Produisons français !" (1981) sont alors autant de slogans qui figurent sur les tracts communistes.

Puis repris par le FN avec le ""Produisons Français, avec des Français" dans les années 90.

Idée reprise par Bayrou  au début des années 2000, puis par Sarkozy  qui relance le "achetez Français"

Maintenant, par un ministre LREM, la boucle des idées est bouclée ! smiley

 

Portrait de Harriet
30/octobre/2019 - 17h18

C'est bien "gentil" d'en appeler au "civisme" des consommateurs mais surtout arrêtez de nous "pondre" des Lois Alimentation qui augmentent le panier moyen sans pour autant profiter aux agriculteurs/producteurs alors que c'était censé être le cas , et qui au final profitent aux distributeurs !

Portrait de mouetty
30/octobre/2019 - 17h10

Que les supermarchés commencent eux-mêmes à nous vendre des fruits et légumes de producteurs français ! Leclerc n'est pas trop mal, mais carton rouge pour Intermarché et Géant ! 

Portrait de Rustik
30/octobre/2019 - 16h47

La vrai réalité, c'est qu'une grande majorité des gens s'en tapent de tout ça, tous ce qu'ils veulent c'est bien manger et que ça coute pas une blinde c'est tout

Portrait de C'est Mon Avis
30/octobre/2019 - 16h12

Je suis d'accord, mais à ce moment là comment explique t-on qu'un kilo de tomates espagnoles est moins cher qu'un kilo de tomates françaises ? Si on compte le producteur, le transport, les intermédiaires, je ne m'explique pas comment on peut avoir moins cher des tomates produites à 800 km d'ici plutôt que celles produites à 100 km ! Messieurs les politiques, si vous voulez que les français consomment français, donnez-en leur les moyens : augmentaient leur pouvoir d'achat !

Portrait de C'est Mon Avis
30/octobre/2019 - 16h12
Mimosas06 a écrit :

Exactement ce que je fais, mais quand je vois qu'en France on n'est pas capable de produire certaines choses comme par exemple des petites salades "sucrines" qui viennent d'Espagne, des gros Champignons de paris qui viennent de Hollande, des artichauts,  et beaucoup d'autres produits qui viennent de pays plus froids que la France, donc qu'on pourrait également cultiver... je pense aussi que les maraîchers ratent le coche de l'adaptation aux goûts des consommateurs.

D'accord avec vous !