18/10 16:57

Patrick Balkany condamné à 5 ans d'emprisonnement, une peine qui fait l'objet d'un mandat de dépôt - Isabelle Balkany à 4 ans de prison ferme sans mandat de dépôt en raison de son état de santé

16h57: L'avocat de Patrick Balkany, Eric Dupond-Moretti, annonce qu'il va faire appel de sa condamnation pour blanchiment de fraude fiscale. Il estime que la peine prononcée aujourd'hui à l'encontre de son client est "monstrueuse". Patrick Balkany "n'a pas été traité comme un justiciable ordinaire", juge Eric Dupond-Moretti. Selon lui, "il y a une déchirure du pacte républicain".

14h28: Isabelle Balkany: "Il n'y a pas un centime d'argent public, c'est uniquement un patrimoine familial. Il n'y a pas de corruption", a-t-elle simplement déclaré à la sortie du tribunal.

14h19: Le tribunal ordonne la confiscation des biens immobiliers (moulin de Giverny et riad de Marrakech) des époux Balkany.

14h16: Patrick Balkany est condamné à une peine de 5 ans d'emprisonnement, une peine qui fait l'objet d'un mandat de dépôt. Il est également condamné à une peine d'inéligibilité de 10 ans.

14h14: Isabelle Balkany est condamnée à une peine de 4 ans d'emprisonnement, mais "au regard de son état de santé", le tribunal n'a pas assorti la peine d'un mandat de dépôt.

14h12: Alexandre Balkany est condamné à six mois d'emprisonnement assorti à un sursis simple.

14h12: Arnaud Claude est condamné 3 ans d'emprisonnement et à une amende de 50 000 euros et interdiction définitive d'exercer la profession d'avocat.

14h10: Jean-Pierre Aubry est condamné à trois ans de prison avec sursis et amende de 100000 euros. Egalement une interdiction pendant dix ans de diriger une entreprise commerciale

14h01: Les époux Patrick et Isabelle Balkany sont relaxés des délits de corruption actives et passives

13h48: Isabelle et Patrick Balkany sont reconnus coupables du délit de blanchiment aggravé. , tout comme leur fils Alexandre. Les époux Balkany ont aussi été déclarés coupables de déclaration incomplète ou mensongère à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique.

13h41:  Isabelle Balkany et son fils Alexandre viennent de prendre place sur le banc des prévenus. 

13h20: Isabelle Balkany vient d'arriver au tribunal correctionnel de Paris

13h17: A quelques minutes du délibéré du tribunal correctionnel de Paris, les différents avocats arrivent progressivement dans la salle d'audience.

11h27: Le point quelques heures avant le second volet du procès des époux Balkany

Villas exotiques et sociétés-écran: déjà condamnés pour fraude fiscale, les époux Balkany seront fixés vendredi sur leur sort dans le second volet de leur procès pour «blanchiment à grande échelle», et pour «corruption» pour le seul maire de Levallois-Perret qui dort depuis un mois en prison.

Le baron des Hauts-de-Seine, 71 ans, a refusé d’être extrait de sa cellule de la Santé, a-t-on appris auprès de la maison d’arrêt. Il ne sera donc pas présent au délibéré du tribunal correctionnel de Paris à 13H30.

En revanche, son épouse et première adjointe Isabelle, 71 ans également, sera bien présente au côté de son avocat, a-t-elle confirmé.

C’est l’épilogue d’un procès marqué par la gouaille d’un infatigable ferrailleur qui a défendu une «vie à servir les autres» et regretté sa «manie de vouloir toujours faire plaisir». C’est aussi une époque nouvelle où les manquements à la probité des délinquants en col blanc sont sanctionnés avec une sévérité inédite.

Le 13 septembre, le maire LR de la commune cossue de l’ouest parisien été condamné à 4 ans de prison pour fraude fiscale et à 10 ans d’inéligibilité, sanctionné pour un «indéniable enracinement, sur une longue période, dans une délinquance fortement rémunératrice».

Ecroué dans la foulée, il avait immédiatement fait appel. L’examen de sa demande de mise en liberté n’est prévu que mardi.

Isabelle Balkany, qui n’a pas assisté au procès après une tentative de suicide début mai, a été condamnée à trois ans ferme mais sans incarcération immédiate. Elle a aussi interjeté appel.

Quelques heures après le premier délibéré, elle avait repris les rênes de la mairie de Levallois-Perret, dénonçant l’incarcération de son époux dans une ambiance de campagne électorale.

Le second jugement s’annonce encore plus risqué pour Patrick Balkany qui n’a eu de cesse de se poser en «fraudeur passif», simple héritier des lingots paternels.

Pour blanchiment et corruption, le parquet national financier (PNF) a requis contre lui sept ans d’emprisonnement, son incarcération immédiate, dix ans d’inéligibilité et la confiscation de tous ses biens. Et contre elle, quatre ans avec sursis et 500.000 euros d’amende.

Le couple est soupçonné d’avoir caché 13 millions d’euros d’avoirs au fisc entre 2007 et 2014, notamment deux somptueuses villas, Pamplemousse aux Antilles et Dar Guycy à Marrakech.

10h25: Le maire de Levallois-Perret Patrick Balkany a officiellement signé un bon de refus reçu par le greffe, indique BFMTV.

10h24: Patrick Balkany a refusé d'être extrait de la prison de la Santé, selon une source proche du dossier à CNews. Il n'assistera donc pas à son jugement cet après-midi

08h32: Au fil des audiences, ils avaient concédé quelques "fautes". Isabelle Balkany avait, pendant l'instruction, admis avoir acquis grâce à un héritage familial la villa antillaise en 1997, via une société constituée au Liechtenstein par une fiduciaire suisse.

Le couple a en revanche toujours nié détenir le riad de la palmeraie, acquis en janvier 2010 par une SCI marocaine, elle-même détenue par une société écran panaméenne aux titres au porteur. Et ce, en dépit des peignoirs brodés aux initiales "PB", des livres dédicacés, des meubles payés par Isabelle Balkany et livrés dans la villa saharienne. Dans son premier jugement, le tribunal considère que les époux Balkany auraient dû déclarer aussi bien la maison antillaise que le riad marocain: il considère donc déjà ce riad comme leur propriété.

L'accusation affirme que Patrick Balkany s'est fait offrir cette villa par le milliardaire saoudien Mohamed Al Jaber en échange de délais de paiements pour les Tours de Levallois, un juteux projet immobilier qui n'a finalement pas abouti. S'ils se sont parfois violemment opposés à l'audience, Patrick Balkany et Mohamed Al Jaber se sont accordés pour nier tout "pacte de corruption". Le PNF voit au contraire un "lien incontestable entre l'acquisition de la maison et le contrat immobilier de Levallois", notamment à travers la "chronologie éclairante" des versements du promoteur saoudien précédant des délais de paiement accordés par la ville.

Le parquet a donc requis de la prison ferme contre le milliardaire, pour avoir "sciemment corrompu un élu de la République", contre l'avocat Arnaud Claude, présenté comme "le pilote de l'opération" marocaine, et contre Jean-Pierre Aubry, alors directeur général de la société d'aménagement de Levallois, "prête-nom jusqu'au sacrifice" pour son "maître" Patrick Balkany. Une amende de 100.000 euros a été requise contre Alexandre Balkany, pour avoir "couvert" ses parents en souscrivant des baux de location fictifs. Pour la défense, rien ne tient dans ce dossier.

Les avocats du milliardaire saoudien comme ceux de Patrick Balkany ont pilonné une procédure "lamentable" et une accusation qui n'a pas apporté "la moindre preuve d'un pacte de corruption". Il appartiendra au tribunal de prononcer ou pas une confusion des peines, s'il condamne les édiles dans ce second volet.

08h00: Condamnés pour fraude fiscale le mois dernier, les époux Balkany seront fixés aujourd'hui sur leur sort dans le second volet de leur procès pour "blanchiment à grande échelle", et "corruption" pour le seul maire de Levallois-Perret qui dort depuis un mois en prison.

A 71 ans, le baron des Hauts-de-Seine a été sanctionné pour un "indéniable enracinement, sur une longue période, dans une délinquance fortement rémunératrice": condamné à 4 ans de prison pour fraude fiscale le 13 septembre, il a été écroué dans la foulée à la maison d'arrêt de la Santé. Il comparaîtra détenu vendredi devant le tribunal correctionnel de Paris, l'examen de sa demande de mise en liberté n'étant prévue que la semaine suivante.

Son épouse et première adjointe Isabelle (71 ans), qui n'a pas assisté au procès après une tentative de suicide début mai, a été condamnée à trois ans ferme mais sans incarcération immédiate. Elle a aussi interjeté appel. Quelques heures après le premier délibéré, qui infligeait également dix ans d'inéligibilité aux édiles, elle avait repris les rênes de la mairie de Levallois-Perret, dénonçant l'incarcération de son époux dans une ambiance de campagne électorale.

Le second jugement s'annonce encore plus risqué pour Patrick Balkany, qui a sidéré la salle d'audience avec sa gouaille culottée et n'a eu de cesse de se poser en "fraudeur passif" rattrapé par sa "manie de vouloir toujours faire plaisir".

Pour blanchiment et corruption, le parquet national financier (PNF) a requis contre lui une peine à la hauteur de "l'atteinte à la démocratie": sept ans de prison, son incarcération immédiate, dix ans d'inéligibilité et la confiscation de tous ses biens. Contre Mme Balkany, le parquet a demandé quatre ans avec sursis et 500.000 euros d'amende. Le couple est soupçonné d'avoir caché 13 millions d'euros d'avoirs au fisc entre 2007 et 2014, notamment deux somptueuses villas, Pamplemousse aux Antilles et Dar Guycy à Marrakech: une affaire devenue "un symbole de l'impunité des puissants".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de human bomb
19/octobre/2019 - 15h49
hermès a écrit :

auriez-vous une boite de kleenex ?

Et Bruel dans tout ça - le fayo d'ane ouna en parle pas - il parle que des faibles - par contre de bruel il doit se faire une darka molle dans son slibard

Portrait de Darkzodiak
19/octobre/2019 - 09h12

Ils ont toujours pas réglé leur séjour dans un hôtel 4 étoiles Presqu'île de Rhuys Morbihan ?

Portrait de Lillois en vaucluse

Malade pour assister au procès mais pas pour diriger Levallois-Perret

Portrait de colin33
19/octobre/2019 - 09h00 - depuis l'application mobile

Il faut arrêter sur son état de santé, elle se paie de la gueule de toute la société, il y a quelqu'un avec des c...... pour stopper cette mascarade, en taule........

Portrait de arquen
19/octobre/2019 - 05h51

Ils ont été intégralement blanchis des accusations de corruption et de détournement de fonds publics. Seule désormais est sanctionnée la volonté manifeste et avérée de dissimuler leur patrimoine.La peine prononcée (9 ans de prison et la saisie de TOUS leurs biens) est complètement délirante s'agissant, et le Tribunal l'a acté, uniquement d'argent personnel.

Portrait de TurnLeft
19/octobre/2019 - 03h13
JusteOne a écrit :
J'espère qu'un jour la justice en fera de même avec le poudré...

Qui est "Le poudré" ? 

Portrait de TurnLeft
19/octobre/2019 - 03h06

Tout a été pensé il y a plusieurs mois pour ne pas aller en prison. Fausse tentative de suicide etc... Elle est malade, son état de santé ne lui permet pas d'aller en prison, mais elle n'est pas malade pour pérorer à la Mairie et faire l'intérim de son mari. Et j'entends que de sa prison Balkany pourra briguer à nouveau le mandat de maire.... C'est ubuesque tout ça, on se fout de notre gueule dans les grandes largeurs. La mère Balkany toute honte bue se pavane devant les médias. Honte à ces gens, qui prétendaient qu'en France il n'y avait pas de pauvres, parce qu'ils les méprisaient tellement ces pauvres, qu'ils niaient leur existence. Honte à eux pour tout ce qu'ils font. Je me demande comment Dupont Moretti peut défendre ces 2 bandits patentés. Et qu'elle fasse profil bas cette Thénardier, elle devrait aller se cacher au lieu de scander des mensonges devant les micros. Ils sont d'une bêtise crasse qui leur sert d'oeillères, car ils sont dans leur monde, et ils n'ont pas conscience qu'ils ne s'adressent pas au Levalésiens mais aux Français qui n'ont pas été bénéficiaires des largesses pour les acheter... Levallois c'est Plaisanteville pour ceux qui ont vu... le reste du monde, la vraie vie n'existe pas. 

Portrait de COINCOIN
19/octobre/2019 - 00h51

Vite une marche blanche !!!

Portrait de Clara Onthebeach
18/octobre/2019 - 23h49

Horribles individus au trou ces immondices tout niveau

Portrait de tvor
18/octobre/2019 - 21h38
sergio43 a écrit :
et en français, vous voulez dire quoi exactement ?

MDR ...

Portrait de tvor
18/octobre/2019 - 21h37

Ces 2 escrocs de première me dégoutent a un point , plus de 30 ans  passer a tricher , mentir , monter des affaires plus que douteuses , quelle horreur et elle  se presenter encore la tete haute toute contente , presque fière,  y'a que qd elle arrive au tribunal qu'elle nous fait une tronche de "au bout du rouleau "alors que ca fait des semaines qu'on la voit parader partout ,  des vrais malades mentaux  ,que qu'un les fasse taire.....

Portrait de Vigilence-nationale
18/octobre/2019 - 20h49

C'est marrant son état de santé ne l'empèche pas de présider le conseil municipal ni d'organiser des manifs devant la mairie...

Foutage de G... Si c'était une madame tout le monde elle serait au gaouf, et pour plus longtemps

Portrait de Pierma
18/octobre/2019 - 19h50 - depuis l'application mobile

Ha ben tout de même! Allez hop, au trou!

Portrait de sergio43
18/octobre/2019 - 18h59
ettenuob a écrit :

Le plus terrible c est que ces gens se sentent honnetes et aimees de leur population malgré ces manipulations financières . J imagine très bien mr Balkany soutenu par ses co détenus car paraissant comme un honnete homme sympatique et bien modeste . Malgré cette justice tres tardivement mais enfin rendue il va y avoir de nombreux malheureux innocents(les habitants) ou se sentant innocent dans cette histoire et pourtant il fallait impérativement que ça arrive  et depuis bien lontemps !!!!

et en français, vous voulez dire quoi exactement ?
Portrait de colin33
18/octobre/2019 - 18h41 - depuis l'application mobile

Il faut que ceux qui savent mettre en ligne une pétition le fassent, je pense qu'il va y avoir des signatures, ce qui se passe est inadmissible, il faut qu'ils se retirent de levallois, ils encaissent les indemnités d'élus c'est scandaleux......

Portrait de Wouhpinaise
18/octobre/2019 - 18h08

Va-t-on avoir le droit à une manifestation de certains Levalloisiens, dénonçant le jugement et réclamant la libération de leur maire bien aimé ?

Portrait de Ma grand mère
18/octobre/2019 - 17h27

Pourquoi n'y a t-il pas d'article sur Bruel et la 3ème femme qui l'accuse d'agression sexuelle ? Pour un site d'info média c'est pas sérieux.

 

Portrait de Verygood
18/octobre/2019 - 17h23

Elle dit que la fraude touchait leur argent personnel, pas l'argent de la ville mais c'est plus grave : Tout le monde paie des impots pour les crèches, la voirie, l'école, etc...en tant que maire ce couple ne donne pas le bon exemple donc ce couple ne doit plus être maire....

Portrait de Jiben79
18/octobre/2019 - 17h02

Donc la Balkany a la santé pour gèrer la mairie à la place du tolard mais elle n'a pas la santé pour faire sa prison ? Quelle belle arnaque cette justice à la gueule du client...

Portrait de Marine-One
18/octobre/2019 - 16h50
Philou-02. a écrit :

C’est cher payé pour des personnes plutôt honnêtes :) 

Quand on fraude le fisc ,madame,on détourne forcement l'argent public. Les autres paient à votre place ce que vous avez volé!  Parmi ces autres ,pas mal de personnes qui ont du mal à joindre les deux bouts pour faire vivre leur famille,pendant que vous gaspillez les biftons!

 

Vous payez pour eux, en plus ,(taxes diverses, faut bien récupérer ce qu'ils ont gratté!

Portrait de Philou-02.
18/octobre/2019 - 16h04

C’est cher payé pour des personnes plutôt honnêtes smiley 

Portrait de Harriet
18/octobre/2019 - 15h41
HomoloGay a écrit :

Ok. C'est ce que je pensais également. Après, ce qui me semble important n'est pas la durée de sa détention mais que la justice le mette réellement hors d'état de nuire.

En ce qui concerne l'appel, nous sommes dans un état de droit et nous ne pouvons que nous en réjouir. Hélas, les appels sont infinis pour les personnes procédurières et pouvant faire face en rémunérant un bon avocat.

Oui voilà, la mise en détention est purement formelle dans le cas présent et finalement symbolique, car effectivement d'appels en cassassions , il risque fort de finir sa vie ... présumé innocent ... smiley

Portrait de HomoloGay
18/octobre/2019 - 15h38
Harriet a écrit :

Il y aura probablement confusion des peines ...  (à celle la plus élevée) ...

Mais comme il fera appel de ce jugement également, il sortira d'ici quelques jours et le temps qu'il soit rejugé, il pourra toujours se (re)présenter à la mairie de Levallois-Perret ...   ;-)

Ok. C'est ce que je pensais également. Après, ce qui me semble important n'est pas la durée de sa détention mais que la justice le mette réellement hors d'état de nuire.

En ce qui concerne l'appel, nous sommes dans un état de droit et nous ne pouvons que nous en réjouir. Hélas, les appels sont infinis pour les personnes procédurières et pouvant faire face en rémunérant un bon avocat.

Portrait de JusteOne
18/octobre/2019 - 15h35 - depuis l'application mobile

J'espère qu'un jour la justice en fera de même avec le poudré...

Portrait de Harriet
18/octobre/2019 - 15h33
HomoloGay a écrit :

Petite question : les peines sont-elles cumulables ou y a-t-il confusion des peines ?

Il y aura probablement confusion des peines ...  (à celle la plus élevée) ...

Mais comme il fera appel de ce jugement également, il sortira d'ici quelques jours et le temps qu'il soit rejugé, il pourra toujours se (re)présenter à la mairie de Levallois-Perret ...   smiley

Portrait de HomoloGay
18/octobre/2019 - 15h19

Petite question : les peines sont-elles cumulables ou y a-t-il confusion des peines ?

Portrait de CARAMEL MOU
18/octobre/2019 - 15h05

quand on voit un tel jugement, une prévenue en pleine forme qui se ballade tranquillement au vu et au su de tout le monde, comment pouvez vous croire encore à la justice.

Portrait de Ophélie Summer
18/octobre/2019 - 14h51

Mon dieu la pauvre ça se voit qu'elle est malade. Elle fait plus que 21 kilos et ne tient plus sur ses jambes. La pauvre quand même. Tout juste la force de se faire pimponette et de fumer 12 paquets de cigarettes par jour. C'est tout. 

Portrait de colin33
18/octobre/2019 - 14h38 - depuis l'application mobile

Une fois encore son état de santé lui permet de s'exprimer devant la presse ! ils peuvent continuer si rien ne vient les stopper....

Portrait de minou75
18/octobre/2019 - 14h34 - depuis l'application mobile

Mon Dieu...Que des bonnes nouvelles...Merci !!!