14/10 11:16

EXCLU - Le droit de réponse du rappeur Rost à Jean Messiha du Rassemblement national après "des accusations indignes et des propos haineux"

Jeudi dernier, Rost participait à un débat sur le plateau de "Morandini Live" sur CNews et Non Stop People avec Jean Messiha, membre du bureau national du Rassemblement national (voir vidéo ci-dessus). Ensemble, ils ont eu des échanges tendus.

Depuis, l'homme politique a posté de nombreux tweets sur son compte Twitter visant le rappeur, notamment après ses explications sur le plateau de Pascal Praud, le lendemain matin sur CNews.

Jeanmarcmorandini.com vous propose de découvrir, en exclusivité, le droit de réponse de Rost à Jean Messiha du Rassemblement national après "des accusations indignes et des propos haineux".

.

Le droit de réponse du rappeur Rost

.

A la suite des graves accusations proférées à mon encontre, par M. Hossam Boutros-Messiha dit Jean Messiha, membre du bureau national du Rassemblement National, je tenais à rappeler que, la République est une et indivisible ainsi qu’un Etat de droit. Les accusations indignes, les propos haineux et la déferlante de violence en tout genre auxquels je suis confronté depuis son tweet diffamatoire, selon lequel je l’aurai menacé de mort devant témoins à la sortie de notre «débat», sont abjectes, irresponsables et surtout condamnables.  

Je déments formellement ces accusations dangereuses, qui s’inscrivent dans la droite ligne des méthodes habituelles de Jean Messiha, à savoir des polémiques virulentes inutiles, visant à se donner une forme d’existence, mais qui fissurent inlassablement notre pacte républicain. Ce type d’agissement fétide ne sert qu’à alimenter, chaque jour davantage, un sentiment de rejet de l’autre, d’intolérance et accentue cette fracture qui s’installe insidieusement dans notre pays, bien loin des valeurs de la République. 

Les mots violents, stigmatisants et abjectes utilisés par Jean Messiha lors de l’émission « Morandini Live », ne sont pas neutres, ils raisonnent comme un appel au rejet de l’autre et de ses différences, classant les français en deux catégories, faisant ainsi écho à une bien sombre période de notre histoire commune. La poursuite de ses attaques par l’extraction d’un bout de phrase de l’une de mes chansons datant de 2004, en sortant mes propos de leur contexte, reprenant des bouts de phrases d’émissions qu’il publie sur les réseaux sociaux afin d’exciter son conglomérat d’électeurs du front national, ne sont simplement pas dignes d’un homme politique français.

Notre République, berceau des Droits humains, a permis de bâtir le modèle d’intégration français basé sur le principe d’égalité, ne laissant ainsi aucune place à un quelconque exercice de classification de notre peuple.

Contrairement à ce que M. Jean Messiha pense, il n’y a pas de « Français de papier », lui-même, Égyptien et désormais naturalisé en est l’exemple. Il y a des citoyen-ne-s engagé-e-s qui ont dit "oui" à la France et qui agissent au quotidien pour bâtir un avenir meilleur. Mes engagements sur le terrain depuis une vingtaine d’année illustrent cet état de fait. Rappelons que bon nombre de nos compatriotes sont d’origines étrangères et ont permis de faire la France d’aujourd’hui. Un pays libre et souverain.

J’avais accepté cette émission car elle visait à parler de la tournée de prévention de la radicalisation que j’effectue auprès des jeunes depuis plusieurs mois à travers la France ainsi que des événements survenus à la préfecture de police de Paris et tenter de voir comment, ensemble, nous pouvions lutter contre l’obscurantisme et cette radicalisation violente qui endeuillent notre pays depuis quelques années. 

En ces temps de douleurs, d’effroi et de deuil national, il serait temps que Jean Messiha reprenne ses esprits, et cesse ces polémiques stériles à visée électoraliste. Il est temps que ce dernier se ressaisisse et pense aux victimes des attentats et à leurs familles à qui j’adresse une nouvelle fois, mes sincères condoléances.

Rost

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Sibony
15/octobre/2019 - 13h08

Morandini manque d'objectivité : il était manifestement du côté de Rost. 

Portrait de LOL
14/octobre/2019 - 21h22

il mérite une bonne Rost celui là! smiley

Portrait de lilirose45
14/octobre/2019 - 15h40
Raoul 2019 a écrit :

Rost sera tondu à la Libération !

Ce sont les femmes qui couchaient avec les allemands qui étaient tondues

Les collabos étaient fusillés avec ou sans procès 

Donc Rost a plus de chance de se prendre un pruneau dans le buffet qu'un coup de tondeuse dans la tronche  smiley

Portrait de La République C'est Moi
14/octobre/2019 - 15h12
Raoul 2019 a écrit :

Rost sera tondu à la Libération !

smileysmiley

Portrait de KenShiro
14/octobre/2019 - 14h42
LastChristmas a écrit :

Sauf que pendant l occupation,  les collabos étaient de gauche : Laval notamment ex membre du front populaire de gauche. La personne qui a appelé les français à se soulever était de droite : le général de Gaulle . En plus les nazis étaient national socialistes.  Mussolini était aussi a l origine a gauche (parti socialiste italien. 

On se rappellera également que la parti communiste français, soutenait le régime Nazi, dénonçait la résistance, ce jusqu’à que Hitler rompe le pacte germano-soviétique, pendant que les Fachos comme ils aiment tellement les appeler, eux, entraient en résistance.

Portrait de djbaxter
14/octobre/2019 - 14h15
albert rochefort a écrit :

En voilà des commentaires bien racistes, sous couvert de citoyenneté. les partisans du RN, n'aiment pas que on les compare à ce qui c'est passé pendant l'occupation.  Je dirais simplement, assumé.

Personne n'a parlé de race ici avant toi. Compare-toi avec les seules personnes qui parlent encore de races de nos jours : les autodéclarés anti-racistes qui voient encore des problèmes de races et de colonisation en France, 200 ans après son abolition, sans un mot pour celui qui perdure encore de nos jours de l'autre côté de la Méditerranée. Mais si tu vois des racistes partout, sache que les collabos sont nettement plus nombreux aujourd'hui, ceux qui coopèrent avec l'ennemi sur notre propre territoire.

Portrait de jarod.26
14/octobre/2019 - 13h51
mais ils ont quels âges ces gens la smiley
Portrait de albert rochefort
14/octobre/2019 - 12h37

En voilà des commentaires bien racistes, sous couvert de citoyenneté. les partisans du RN, n'aiment pas que on les compare à ce qui c'est passé pendant l'occupation.  Je dirais simplement, assumé.

Portrait de yenavraimentmarre
14/octobre/2019 - 11h57

Ce rappeur est très dangereux pour notre République, il ment comme il respire.Rien qu'à lire certaines de ses affirmations, on a compris.Et dire qu'il vit avec nos impôts et taxes, une honte pour la France.

Portrait de Rols75
14/octobre/2019 - 11h55

Quand on pense qu'on a diligenté une enquête contre Zemmour. Alors que le mec il menace de mort. C'est cela le "suicide français". Très triste.

Portrait de Sorj
14/octobre/2019 - 11h38

Il ne lésine pas sur les moyens pour enfumer son monde. On a même droit à cette débilité d'écriture inclusive qui ne lutte en rien contre le sexisme et flingue la fluidité de la lecture.

Portrait de djbaxter
14/octobre/2019 - 11h32

On a droit aux "heures sombres de l'histoire" et à l'écriture inclusive, aux "mots violents, stigmatisants et abjects" qu'on ne retrouve jamais jamais ôôô jamais dans le rap, au "modèle d’intégration français basé sur le principe d’égalité" assez emblématique car Messiha parlait justement du refus d'intégration et de la laîcité piétinée par certains mais que TOUS devons respecter etc... Ce droit de réponse est une blague.

Portrait de dororo
14/octobre/2019 - 11h25

Ca fait 2 fois que Messiah le met à l'amende en exposant ses mensonges, ses menaces et son racisme. Il est grand temps de renvoyer ce parasite au Togo, il a déjà très largement bénéficié de la générosité du contribuable français.