10/10 10:46

En Hongrie, le gouvernement donne de l'argent aux couples ... pour favoriser la natalité ! Mais comment cela fonctionne et sous quelles conditions? - VIDEO

Pour inciter les couples à avoir des enfants, le gouvernement hongrois a décidé de ... leur donner de l'argent ! La Hongrie est en effet l'un des pays où il y a le moins de nouveau-nés, provoquant un vieillissement de la population. Ainsi, pour tenter de relancer la natalité, le gouvernement propose de prêter de l'argent aux couples.

Comme le montre le 20 Heures de France 2, Des publicités géantes sont placardées dans la rue promettant 30 000 euros aux jeunes parents. 

Plus précisément, si le premier bébé naît dans les cinq ans, le couple n'aura plus à payer les intérêts sur les 30 000 euros. A l'arrivée du deuxième enfant, l'État offre 30% du capital. Et pour le troisième enfant, il n'y a plus besoin de rembourser la somme.

Toutefois, il y a une condition à respecter pour pouvoir souscrire à ce crédit. Si le couple divorce ou si l’enfant n’arrive pas sous cinq ans, il faut rembourser le crédit sous 120 jours. Egalement, il faut être marié, habiter en Hongrie depuis un certain nombre d'années, et avoir un travail fixe depuis trois ans.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Nono75
11/octobre/2019 - 08h42
Lolifunr2 a écrit :

Relancer la natalité c'est bien, mais si c'est pour que ces gosses viennent chez nous dans 20 ans... bonjour les dégâts

En même temps des Hongrois qui viennent s'installer en France tu n'en as pas des masses à la base.

Portrait de djbaxter
10/octobre/2019 - 14h55
Lolifunr2 a écrit :

Relancer la natalité c'est bien, mais si c'est pour que ces gosses viennent chez nous dans 20 ans... bonjour les dégâts

Relancer la natalité avec un accompagnement de politique économique protectionniste revitalise toujours une économie sur le long terme, et en évitant la dérive néo-capitaliste boursière qui n'alimente pas l'économie réelle, l'emploi et le niveau de vie. C'est un axe politique traditionnel qui a toujours fonctionné, mais il s'oppose au mondialisme et au capitalisme débridé. A terme, çà limitera l'émigration des nationaux.

En France on fait l'inverse depuis 40-50 ans, bonjour les dégâts. On laisse partir nos diplômés à l'étranger pour de meilleurs salaires et opportunités, on laisse rentrer des migrants très majoritairement non-diplômés et quasiment impossibles à intégrer dans les mêmes proportions.

Portrait de Lolifunr2
10/octobre/2019 - 13h59

Relancer la natalité c'est bien, mais si c'est pour que ces gosses viennent chez nous dans 20 ans... bonjour les dégâts