17:04

Hommage à Jacques Chirac: Le service solennel a eu lieu ce midi en l’Eglise Saint-Sulpice - Jacques Chirac repose désormais au cimetière du Montparnasse

17h00: Lors du déjeuner organisé ce midi à l'Elysée, Emmanuel Macron s'est adressé aux dirigeants de pays présents. Jacques Chirac "a une histoire avec chacun de vos pays. Il représentait une certaine idée du monde", a-t-il déclaré.

"Le peuple français a vécu votre présence comme une preuve d'amitié et une marque de respect", a signalé Emmanuel Macron.

16h00: Ce qu'il faut retenir de la journée d'hommage à l'ex-Président Jacques Chirac

La France a adressé lundi un ultime adieu à son ex-président Jacques Chirac, lors d’un hommage solennel et en grande pompe à Saint-Sulpice en présence de chefs d’Etats étrangers et de la quasi-totalité de la classe politique nationale, avant une inhumation à Paris dans l’intimité.

Arrivé peu avant midi encadré par une imposante escorte motocycliste sous un soleil d’automne, enveloppé du drapeau tricolore et porté par ses anciens officiers de sécurité à l’Elysée, le cercueil de Jacques Chirac a remonté la nef de Saint-Sulpice au son du requiem de Gabriel Fauré, sous les yeux de près de 2.000 invités venus du monde entier. Plusieurs d’entre eux, fidèles et proches, ont montré leur émotion pendant l’office à l’évocation du souvenir de l’ancien maire de Paris, plusieurs fois ministre et Premier ministre, puis deux fois élu président de la République (1995 à 2007).

La foule massée sur le parvis a applaudi l’entrée et la sortie du corps de l’ancien président, qui s’est éteint jeudi à l’âge de 86 ans, à quelques rues de là.

Bernadette Chirac, affaiblie et qui n’est pas apparue publiquement depuis le décès de son époux, était absente «en raison de sa santé» de ce service célébré par Mgr Aupetit, archevêque de Paris. Peu avant, pour la première fois depuis le terrible incendie qui l’a ravagée, la cathédrale Notre-Dame avait fait retentir son bourdon.

«Il y avait chez notre ancien président, cet homme chaleureux, un véritable amour des gens, aussi à l’aise dans les salons de l’Elysée qu’au salon de l’agriculture. Beaucoup en le rencontrant se sentaient considérés», a souligné Mgr Aupetit, en rappelant que Jacques Chirac «avait axé sa campagne de 1995 sur le thème de la fracture sociale».

L’assistance dans ce deuxième plus grand édifice religieux de la capitale fut à la mesure de l’afflux de messages parvenus du monde entier depuis jeudi: 80 personnalités étrangères, chefs d’Etat et de gouvernement, anciens dirigeants et membres de famille royales, ont honoré ce grand fauve de la politique française, omniprésent pendant plus de quatre décennies, mais très affaibli ces dernières années.

Dans les premiers rangs se sont côtoyés le président russe Vladimir Poutine, qui en juin avait qualifié M. Chirac de dirigeant l’ayant «le plus impressionné» dans sa carrière, les présidents italien Sergio Mattarella et congolais Denis Sassou Nguesso ainsi que les Premiers ministres libanais Saad Hariri et hongrois Viktor Orban, ou encore l’ex-président des Etats-Unis, Bill Clinton (1993-2001).

Ils ont retrouvé les anciens présidents français François Hollande, Nicolas Sarkozy et Valéry Giscard d’Estaing, ainsi qu’une grande partie de la classe politique nationale. La présidente du Rassemblement national Marine Le Pen a renoncé à s’y rendre, face aux réserves de la famille Chirac. Le chef de file des Insoumis, Jean-Luc Mélenchon, a choisi pour sa part de participer plutôt à l’hommage rendu à M. Chirac à l’Assemblée nationale à 15h00.

«C’était une grande émotion et c’était aussi une manière de souder un peuple», a commenté François Bayrou à la sortie de la messe. «A travers lui, je crois que les Français se reconnaissent», a dit l’ex-Premier ministre Manuel Valls.

Clin d’oeil aux racines de l’ancien président, une salade corrézienne a été servie aux 69 dirigeants reçus à l’Elysée après la messe.

Dans la matinée, une cérémonie privée, célébré par Mgr Jean-Yves Riocreux, évêque de Basse-Terre (Guadeloupe) avait eu lieu aux Invalides, en présence de Bernadette Chirac et quelque 200 personnes, famille et personnel médical ayant assisté Jacques Chirac.

Martin Rey-Chirac, 23 ans, petit-fils unique de l’ancien président, a pris la parole pour rendre hommage à son grand-père, avant l’arrivée d’Emmanuel Macron, visage grave et fermé, venu rendre les honneurs funèbres militaires dans la cour pavée.

Au même endroit dimanche, une foule impressionnante - 7.000 personnes selon l’Elysée - a défilé, malgré la pluie, jusque tard devant le cercueil, placé à l’entrée de la cathédrale Saint-Louis, recouvert de bleu, blanc, rouge. Lundi, avant même que le soleil ne se lève, le Premier ministre Edouard Philippe s’est rendu à son tour aux Invalides, en toute discrétion.

«Il était proche des simples. Il aimait les gens», a résumé Florien à l’AFP, au milieu de la foule.

Jacques Chirac a ensuite été inhumé en début d’après-midi dans un cadre strictement privé au cimetière du Montparnasse. Selon le souhait de son épouse Bernadette, il repose désormais dans le caveau de leur fille aînée Laurence, décédée en 2016 et dont le destin tragique a été le drame de sa vie.

La journée de deuil national décrétée lundi était la huitième depuis le début de la Ve République en 1958. Les drapeaux ont été mis en berne sur les édifices publics et les Français appelés à observer des minutes de silence à 15h00, notamment dans les salles de classe.

Un hommage sera également rendu à l’ex-président le week-end des 5 et 6 octobre en Corrèze, dont il fut le député. Lundi, quelques centaines de personnes se sont rassemblées devant l’hôtel de ville de Brive-la-Gaillarde, et 150 personnes se sont réunies à Tulle dans l’amphithéâtre du conseil départemental avant une messe à 18h30.

15h58: A la sortie de l'Elysée, l'ex-Président américain Bill Clinton s'est exprimé pour rendre hommage à Jacques Chirac. "On n'était pas toujours d'accord mais on pouvait discuter avec lui", a-t-il confié aux journalistes.

"Jacques Chirac va me manquer, vraiment", a-t-il conclu.

15h55: Après avoir déjeuné, les dirigeants qui étaient présents quittent progressivement le palais de l'Elysée.

15h38: Regardez la photo de l'inhumation de l'ancien président Jacques Chirac qui vient de se dérouler dans l'intimité au cimetière du Montparnasse

 

15h31: Hommage à Jacques Chirac: Regardez la minute de silence observée dans la cour d'honneur du Palais-Bourbon cet après-midi - VIDEO

15h00: Une minute de silence a lieu partout en France en hommage à l'ancien président de la République, Jacques Chirac

14h59: A 15h, une minute de silence va être observée partout en France

14h42: La cérémonie au cimetière du Montparnasse à Paris est terminée.

14h24: Hommage à Jacques Chirac: En Corrèze, avec émotion, les habitants ont observé une minute de silence - VIDEO

14h15: Une salade corrézienne doit être servie lundi aux 69 dirigeants reçus à l’Elysée à la suite de la cérémonie d’hommage à l’église Saint-Sulpice en l’honneur de l’ancien président Jacques Chirac.

Ce déjeuner, dans la salle des fêtes de l’Elysée, est placé sous le signe du souvenir au président décédé jeudi avec plusieurs «clins d’oeil» préparés par le chef du palais, Guillaume Gomez, qui était déjà dans les cuisines lorsque Jacques Chirac était président, de 1995 à 2007.

Les mets seront ainsi servis dans la vaisselle ayant été réalisée durant son mandat, a indiqué l’Elysée.

Emmanuel Macron devrait être assis à la même table que l’ancien président américain Bill Clinton, le roi Abdallah de Jordanie, les Premiers ministres belge Charles Michel et libanais Saad Hariri, le grand duc du Luxembourg, les présidents du Congo Denis Sassou N’Guesso et d’Italie Sergio Mattarella ainis que l’ancien dirigeant sénégalais Abdou Diouf.

Les anciens présidents français François Hollande et Nicolas Sarkozy doivent présider d’autres tables.

Au total, 69 personnes doivent participer à ce déjeuner, sans la présence du président russe Vladimir Poutine, selon l’Elysée.

14h10: Le Président Emmanuel Macron reçoit à l'Elysée les chefs d'Etat étrangers qui étaient présents pour l'hommage à Jacques Chirac. Les ex-Présidents Nicolas Sarkozy et François Hollande sont également présents.

Une salade corrézienne devait ensuite être servie aux 69 dirigeants reçus à l’Elysée à la suite de la cérémonie.

13h53: Le convoi funéraire est en route vers le cimetière du Montparnasse à Paris. Il est arrivé à 14h. L'ex-Président sera inhumé aux côtés de sa fille Laurence. Une cérémonie dans l'intimité va avoir lieu.

Une dizaine d'anonymes sont à proximité du cimetière pour applaudir une dernière fois le cercueil de Jacques Chirac.

13h50: Ce qu'il faut retenir de la matinée d'hommage à l'ex-Président Jacques Chirac

La France adresse lundi un ultime adieu à son ancien président Jacques Chirac, qui doit être inhumé dans la plus stricte intimité après avoir reçu un hommage solennel à Saint-Sulpice en présence de chefs d’Etats étrangers et de la quasi-totalité de la classe politique nationale.

Arrivé peu avant midi encadré par une imposante escorte motocycliste sous un soleil d’automne, enveloppé du drapeau tricolore et porté par ses anciens officiers de sécurité à l’Elysée, le cercueil de Jacques Chirac a remonté la nef de Saint-Sulpice au son du requiem de Gabriel Fauré, sous les yeux de près de 2.000 invités venus du monde entier. A l’entrée, la foule massée sur le parvis a applaudi l’entrée du corps dans l’église.

Tous sont venus rendre hommage à l’ancien chef de l’Etat qui s’est éteint «très paisiblement» jeudi à l’âge de 86 ans, à quelques rues de là.

Bernadette Chirac, affaiblie et qui n’est pas apparue publiquement depuis le décès de son époux à leur domicile parisien, rue de Tournon, est absente «en raison de sa santé» de ce service célébré par Mgr Aupetit, archevêque de Paris. Peu avant, pour la première fois depuis le terrible incendie qui l’a ravagée, la cathédrale Notre-Dame avait fait retentir son bourdon.

L’assistance dans ce deuxième plus grand édifice religieux de la capitale est à la mesure de l’afflux de messages parvenus du monde entier depuis jeudi: 80 personnalités étrangères, chefs d’Etat et de gouvernement, anciens dirigeants et membres de famille royales, ont annoncé leur venue pour honorer ce grand fauve de la politique française, maire de Paris, plusieurs fois ministre et Premier ministre, puis deux fois élu président de la République (1995 à 2007). Omniprésent pendant plus de quatre décennies, mais très affaibli ces dernières années.

Dans les premiers rangs se côtoient le président russe Vladimir Poutine, qui en juin avait qualifié M. Chirac de dirigeant l’ayant «le plus impressionné» dans sa carrière, les présidents italien Sergio Mattarella et congolais Denis Sassou Nguesso ainsi que les Premiers ministres libanais Saad Hariri et hongrois Viktor Orban. L’ex-président des Etats-Unis, Bill Clinton (1993-2001), le roi Abdallah de Jordanie et de l’émir du Qatar, Tamim Bin Hamad Al-Thani, ont également fait le déplacement à Paris, tandis que le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker a finalement renoncé «pour raisons de santé».

Ils ont retrouvé les anciens présidents français François Hollande, Nicolas Sarkozy et Valéry Giscard d’Estaing, ainsi qu’une grande partie de la classe politique nationale. La présidente du Rassemblement national Marine Le Pen a renoncé à s’y rendre, après les réserves de la famille Chirac sur sa présence, comme le chef de file des Insoumis Jean-Luc Mélenchon, qui a annoncé réserver son seul hommage à l’Assemblée nationale.

Dans la matinée, une cérémonie privée, célébré par Mgr Jean-Yves Riocreux, évêque de Basse-Terre (Guadeloupe) a eu lieu aux Invalides, en présence de son épouse Bernadette et quelque 200 personnes, famille et personnel médical ayant assisté Jacques Chirac.

Martin Chirac-Rey, 23 ans, petit-fils unique de l’ancien président, a pris la parole pour rendre hommage à son grand-père, avant l’arrivée d’Emmanuel Macron, visage grave et fermé, venu rendre les honneurs funèbres militaires dans la cour pavée.

Au même endroit dimanche, une foule impressionnante - 7.000 personnes selon l’Elysée - a défilé, malgré la pluie, jusque tard devant le cercueil, placé à l’entrée de la cathédrale Saint-Louis, recouvert de bleu, blanc, rouge. Lundi, avant même que le soleil ne se lève, le Premier ministre Edouard Philippe s’est rendu à son tour aux Invalides, en toute discrétion.

«C’est un moment très fort», «bouleversant», et «de là où il est, je pense qu’il doit être extrêmement ému et heureux», a déclaré dimanche Claude Chirac, restée plus de deux heures à la nuit tombée aux Invalides pour «dire merci» à ceux qui s’étaient déplacées, échanger et serrer des mains, comme son père autrefois.

«Ma mère est très très réconfortée en ayant vu ces images cet après-midi» à la télévision, a ajouté la fille cadette de Jacques Chirac au sujet de Bernadette, elle-même très «fragilisée».

«On ne reçoit que si on donne. Aujourd’hui, sa mémoire, sa famille reçoit tout ce que Jacques Chirac a donné», a commenté Jean-Pierre Raffarin qui fut son Premier ministre.

Jacques Chirac sera inhumé dans l’après-midi dans un cadre strictement privé au cimetière du Montparnasse. Selon le souhait de son épouse Bernadette, il reposera dans le caveau de leur fille aînée Laurence, décédée en 2016 et dont le destin tragique a été le drame de sa vie.

Une journée de deuil national a été décrétée lundi, pour la huitième fois seulement depuis le début de la Ve République en 1958, comme après les décès de Charles de Gaulle en 1970, Georges Pompidou en 1974 et François Mitterrand en 1996. Les drapeaux seront en berne sur les édifices publics et les Français appelés à observer des minutes de silence à 15h00, notamment dans les salles de classe.

Refusant de son vivant tout compromis avec l’extrême droite, célébré pour son non à la guerre en Irak, Jacques Chirac est désormais considéré par les Français comme le meilleur président de la Ve République, à égalité avec Charles de Gaulle, selon un sondage Ifop pour le Journal du dimanche.

Un hommage particulier sera également rendu à l’ex-président le week-end des 5 et 6 octobre en Corrèze, sa terre d’élection.

13h49: Hommage à Jacques Chirac: Après la cérémonie, le cercueil a quitté l'église Saint-Sulpice sous les applaudissements de la foule - VIDEO

13h22: Après plus d'une heure vingt, le service solennel vient de se terminer en l'Eglise Saint-Sulpice à Paris. Le cercueil de Jacques Chirac quitte l'Eglise sous les applaudissements.

Le convoi funéraire va se rendre au cimetière du Montparnasse où Jacques Chirac va être enterré. En sortant de l'église, la famille de Jacques Chirac a été chaleureusement applaudie par les personnes présentes à l'extérieur.

13h14: La cérémonie est sur le point de se terminer. Monseigneur Aupetit a invité les personnes présentes en l'Eglise Saint-Sulpice à se recueillir une dernière fois. Les évêques vont bénir le cercueil de Jacques Chirac. Le Président Emmanuel Macron s'est incliné sur le cercueil de Jacques Chirac.

 

12h48: Quel est l'état de santé réel de Bernadette Chirac absente de la cérémonie religieuse ce midi? La réponse de Stéphane Bern

12h43: Daniel Barenboim interprète au piano l'impromptu Op.142 de Franz Schubert. Quelques instants avant que la cérémonie ne reprenne.

12h30: L’archevêque de Paris Mgr Michel Aupetit a salué lundi en Jacques Chirac «un homme chaleureux», lors de l’homélie en l’honneur de l’ex-président en l’église Saint-Sulpice.

«Le président Jacques Chirac (...) avait axé sa campagne de 1995 sur le thème de la fracture sociale, portant ainsi son regard sur ceux qui restent sur le bord de la route», a déclaré Michel Aupetit, lors de l’office solennel prononcé devant le président Emmanuel Macron et son épouse, un parterre de chefs d’Etat et de gouvernement étrangers et de nombreuses personnalités.

«Il y avait chez notre ancien président, cet homme chaleureux soutenu par son épouse Bernadette, un véritable amour des gens. Aussi à l’aise dans les salons de l’Élysée qu’au Salon de l’agriculture, beaucoup en le rencontrant se sentaient considérés», a-t-il poursuivi, mettant aussi en avant «son amour pour sa famille».

Devant le cercueil de l’ancien président, Mgr Aupetit a également rappelé que Jacques Chirac, avait dès «2002, lors du Sommet de la Terre, avant la prise de conscience écologique forte d’aujourd’hui, (...) dit : +Notre maison brûle et nous regardons ailleurs+».

«Lorsque la France pouvait être engagée dans une guerre injuste et dangereuse pour l’équilibre mondial, il a su librement se démarquer des pays amis qui voulaient entraîner notre patrie dans une aventure imprudente», a également déclaré M. Aupetit, en référence au refus de M. Chirac de participer à la guerre en Irak en 2003.

«Il avait vu la nécessité d’une conscience éthique», a par ailleurs souligné l’archevêque, citant une phrase de l’ex-président prononcée en 2001: «Face à l’importance des enjeux et à la rapidité des progrès, il est essentiel que les avancées de la science s’accompagnent partout d’une conscience démocratique et d’une réflexion politique et morale aussi large que possible».

Enfin, presque six mois après l’incendie qui a partiellement ravagé Notre-Dame de Paris, Mgr Aupetit a rappelé un autre propos tenu par M. Chirac dans la cathédrale lors de la visite du Pape Jean-Paul II: «C’est en ces lieux que la France sent le plus fortement battre son cœur».

«Les événements récents et dramatiques survenus à Notre-Dame nous ont montré combien cette intuition était vraie. Adieu et merci M. Chirac», a conclu l’archevêque.

12h11: Le service solennel vient de débuter en l'église Saint-Sulpice à Paris. Au premier rang, la famille ainsi que le Président et les ex-Présidents de la République ont pris place.

L’assistance dans ce deuxième plus grand édifice religieux de la capitale est à la mesure de l’afflux de messages parvenus du monde entier depuis jeudi: 80 personnalités étrangères, chefs d’Etat et de gouvernement, anciens dirigeants et membres de famille royales, ont annoncé leur venue pour honorer ce grand fauve de la politique française, maire de Paris, plusieurs fois ministre et Premier ministre, puis deux fois élu président de la République (1995 à 2007). Omniprésent pendant plus de quatre décennies, mais très affaibli ces dernières années.

Dans les premiers rangs se côtoient le président russe Vladimir Poutine, qui en juin avait qualifié M. Chirac de dirigeant l’ayant «le plus impressionné» dans sa carrière, les présidents italien Sergio Mattarella et congolais Denis Sassou Nguesso ainsi que les Premiers ministres libanais Saad Hariri et hongrois Viktor Orban. L’ex-président des Etats-Unis, Bill Clinton (1993-2001), le roi Abdallah de Jordanie et de l’émir du Qatar, Tamim Bin Hamad Al-Thani, ont également fait le déplacement à Paris, tandis que le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker a finalement renoncé «pour raisons de santé».

Ils ont retrouvé les anciens présidents français François Hollande, Nicolas Sarkozy et Valéry Giscard d’Estaing, ainsi qu’une grande partie de la classe politique nationale. La présidente du Rassemblement national Marine Le Pen a renoncé à s’y rendre, après les réserves de la famille Chirac sur sa présence, comme le chef de file des Insoumis Jean-Luc Mélenchon, qui a annoncé réserver son seul hommage à l’Assemblée nationale.

 

12h07: Arrivé peu avant midi encadré par une imposante escorte motocycliste sous un soleil d’automne, enveloppé du drapeau tricolore et porté par ses anciens officiers de sécurité à l’Elysée, le cercueil de Jacques Chirac a remonté la nef de Saint-Sulpice au son du requiem de Gabriel Fauré, sous les yeux de près de 2.000 invités venus du monde entier. A l’entrée, la foule massée sur le parvis a applaudi l’entrée du corps dans l’église.

Tous sont venus rendre hommage à l’ancien chef de l’Etat qui s’est éteint «très paisiblement» jeudi à l’âge de 86 ans, à quelques rues de là.

Bernadette Chirac, affaiblie et qui n’est pas apparue publiquement depuis le décès de son époux à leur domicile parisien, rue de Tournon, est absente «en raison de sa santé» de ce service célébré par Mgr Aupetit, archevêque de Paris. Peu avant, pour la première fois depuis le terrible incendie qui l’a ravagée, la cathédrale Notre-Dame avait fait retentir son bourdon.

12h00: En présence d'Emmanuel Macron et de personnalités politiques, la cérémonie en hommage à Jacques Chirac en l'Eglise Saint-Sulpice va débuter

11h56: Le cortège funéraire vient d'arriver devant l'Eglise Saint-Sulpice à Paris

11h51: Le Président Emmanuel Macron, accompagné de son épouse, vient d'arriver en l'Eglise Saint-Sulpice

11h50: Anciens présidents, ministres, chefs de partis... La classe politique est réunie lundi pour l’hommage solennel qui doit être rendu à Jacques Chirac à midi en l’église Saint-Sulpice. Des compagnons de route de l’ex-chef de l’État mais aussi quelques anciens adversaires. Au lendemain de l’hommage populaire aux Invalides et des milliers de messages de sympathie des Français, l’hommage officiel rassemble le gotha républicain aux côtés des chefs d’État et de gouvernement étrangers.

Aux deux premiers rangs de l’église doivent prendre place la famille, avec Claude Chirac au coin de l’allée centrale. Sur la droite, Emmanuel Macron et son épouse, le Premier ministre Edouard Philippe, les présidents des Assemblées Gérard Larcher et Richard Ferrand, ainsi que les anciens chefs de l’Etat Nicolas Sarkozy et son épouse Carla Bruni, François Hollande, Valéry Giscard d’Estaing et son épouse Anémone.

Derrière la rangée d’Emmanuel Macron, la totalité du gouvernement doit s’installer puis les anciens Premiers ministres, notamment Jean-Pierre Raffarin, Dominique de Villepin, Manuel Valls, Bernard Cazeneuve ou Edith Cresson.

Des chiraquiens pur sucre, comme l’ancien Premier ministre Alain Juppé qui l’a accompagné pendant plus de 40 ans, mais aussi d’anciens adversaires qui ont salué depuis jeudi les qualités humaines de Jacques Chirac à défaut de son bilan, lui rendront hommage.

Assister à la cérémonie, selon un ordre protocolaire strictement établi, permettra aussi de se mêler aux dirigeants et ex-dirigeants venus du monde entier.

Les têtes couronnées - le Grand-duc du Luxembourg , le prince de Monaco, le roi de Jordanie, ou le prince d’Andorre - doivent côtoyer le président du Congo Denis Sassou-Nguesso, Vladimir Poutine et Bill Clinton. L’ex-président américain est l’un des rares qui ne pourra pas participer au déjeuner donné à l’issue de la cérémonie à l’Élysée.

Seule dissonance, la famille Chirac ayant émis des réserves sur sa venue, Marine Le Pen a indiqué dimanche qu’elle n’assistera pas à la cérémonie. Évoquant «le respect de l’esprit républicain», la patronne du Rassemblement national avait d’abord annoncé sa présence, comme le permet le protocole.

11h49: Hommage à Jacques Chirac: Regardez le cercueil de l'ancien président de la République quitter les Invalides sous les applaudissements des Français présents - VIDEO

11h43: L'ancien Président de la République François Hollande vient d'arriver à l'Eglise Saint-Sulpice. Quelques instants après, c'est un autre Président qui est arrivé : Nicolas Sarkozy, qui est accompagné de son épouse.

11h35: Hommage à Jacques Chirac: Regardez l'ex président américain Bill Clinton arriver sous les applaudissements à l'Eglise Saint-Sulpice - VIDEO

11h28: Hommage à Jacques Chirac: Regardez le début des honneurs militaires qui ont été rendus à l'ancien chef de l'État, en présence d'Emmanuel Macron - VIDEO

11h26: Le bourdon de Notre-Dame de Paris est en train de sonner alors que le cercueil de Jacques Chirac a quitté les Invalides pour se rendre à l'Eglise Saint-Sulpice. Des dizaines de personnes sont présentes sur le parcours du cortège funéraire.

Sur le passage du cortège funèbre transportant le cercueil de Jacques Chirac, les anonymes applaudissent.

11h25: Ce midi, le président de la République Emmanuel Macron et son épouse Brigitte prendront place devant le cercueil du chef d'État défunt, à droite, avec les trois anciens présidents de la République : Valéry Giscard d'Estaing, Nicolas Sarkozy et François Hollande.

Le gouvernement sera installé au deuxième rang. Tout à droite dans l'édifice prendront place les chefs d'État étrangers. 

De son côté, la famille s'installera au premier rang à gauche du cercueil. Les anciens ministres seront quant à eux placés au deuxième rang.

11h24: De nombreux dignitaires étrangers, dont Bill Clinton, arrivent progressivement à l'Eglise Saint-Sulpice à Paris. Sur place, ils sont accueillis par le Premier ministre, Edouard Philippe.

11h17: Le point ce matin sur la journée d'hommage à Jacques Chirac

Les honneurs militaires ont été rendus lundi matin à Jacques Chirac aux Invalides à Paris en présence d’Emmanuel Macron, avant le service solennel à l’Eglise Saint-Sulpice.

Dans la cour de l’Hôtel des Invalides, là même où des milliers de personnes sont venues se recueillir dimanche devant le cercueil de l’ancien président, Emmanuel Macron, le visage grave, a passé en revue les troupes.

Il a observé une minute de silence devant le cercueil drapé de bleu-blanc-rouge, puis s’est incliné devant la dépouille de M. Chirac, sur fond d’hymne national, avant que ne retentisse la Marche funèbre de Chopin.

Dès 10H00, les quelque 300 militaires, dont la garde républicaine, s’étaient mis en place, dans le silence, a constaté une journaliste de l’AFP. La ministre des Armées Florence Parly et la secrétaire d’Etat Geneviève Darrieussecq étaient présentes.

Tous les corps militaires étaient représentés pour ces honneurs funèbres, comme il est de tradition.

Jacques Chirac s’est distingué en 1996 lorsque, à peine élu, il a repris les essais nucléaires à Mururoa, avant leur arrêt définitif en janvier 1996. La même année, il a mis un terme au service militaire.

Avant ces honneurs militaires, une cérémonie privée a eu lieu en la cathédrale Saint-Louis-des-Invalides, en présence de quelque 200 personnes dont son épouse Bernadette.

Le convoi funéraire, encadré par une grande escorte, va rejoindre l’église Saint-Sulpice où un service solennel sera célébré à midi par Mgr Michel Aupetit, archevêque de Paris, en présence d’Emmanuel Macron, de presque toute la classe politique française et de nombreux dignitaires étrangers.

11h14: Le Président de la République assistera avec 1.900 personnes à un service solennel en l’église Saint-Sulpice dans quarante-cinq minutes. La famille de Jacques Chirac, des parlementaires ainsi que de nombreux dignitaires étrangers sont déjà présents sur place.

 

11h11: Emmanuel Macron vient de quitter les Invalides pour se rendre à l'église Saint-Sulpice

11h06: Porté par d'anciens gardes du corps de Jacques Chirac, le cercueil de l'ancien Président quitte la cour d'honneur des Invalides au son de la Marche Funèbre

10h55: Le cercueil de Jacques Chirac, recouvert du drapeau tricolore, est en train d'arriver dans la cour d'honneur des Invalides. Quelques minutes plus tard, Emmanuel Macron s'est approché du cercueil qui est au centre de la cour d'honneur.

La Marseillaise est une nouvelle fois interprétée depuis les Invalides.

10h49: Le Président Emmanuel Macron est arrivé dans la cour d'honneur des Invalides pour les honneurs militaires à Jacques Chirac. La cérémonie a débuté avec La Marseillaise.

Accompagné de la ministre des Armées, le Président passe les troupes en revue. Ensuite, une minute de silence a été observée avant l'entrée du cercueil de l'ancien chef de l'Etat.

 

10h45: Présente aux Invalides, Bernadette Chirac ne sera pas à l'Eglise Saint-Sulpice ce midi. Elle n'est pas apparue publiquement depuis le décès de son époux jeudi à leur domicile parisien, rue de Tournon.

10h34: Le Président Emmanuel Macron vient d'arriver aux Invalides. Le chef de l'Etat sera présent lorsque les honneurs militaires seront rendus à Jacques Chirac

10h33: 115 personnalités étrangères seront présentes à l'église Saint-Sulpice, dont Vladimir Poutine, Sergio Mattarella, le prince Albert II de Monaco et Michelle Bachelet.

10h26: Sur Twitter, Jean-Luc Mélenchon annonce qu'il participera à la cérémonie laïque qui sera organisée à l'Assemblée nationale.

"Puisque la possibilité de choisir m'est donnée, je participerai à la cérémonie laïque à la mémoire du président #Chirac à l'Assemblée nationale dans le cadre de mon mandat de député. Les députés insoumis présents à Paris s'y joindront également", explique l'homme politique sur le réseau social.

10h18: Des parlementaires sont en train d'arriver à l'église Saint-Sulpice. A l'extérieur, deux écrans géants ont été installés afin que les anonymes suivent la cérémonie.

10h13: Vladimir Poutine, Bill Clinton ou Gerhard Schröder attendus à l'église Saint-Sulpice parmi les personnalités étrangères

10h03: Les militaires ont pris place dans la cour de l'hôtel des Invalides à Paris

10h00: Hommage à Jacques Chirac: A Dinard, où il passait ses vacances depuis 2009, les habitants et restaurateurs racontent quelques anecdotes - VIDEO

09h45: Quelque 200 personnes participent lundi matin à la cérémonie privée aux Invalides pour l'ancien président Jacques Chirac, dont son épouse Bernadette, a indiqué leur fille Claude Chirac à l'AFP.

Bernadette Chirac, affaiblie, ne sera en revanche pas présente ensuite à l'hommage officiel à l'Eglise Saint-Sulpice à midi. Elle n'est pas apparue publiquement depuis le décès de son époux jeudi à leur domicile parisien, rue de Tournon.

A la fin de la cérémonie privée aux Invalides, qui démarre à 9h30, c'est Martin Chirac-Rey, 23 ans, petit-fils unique de l'ancien président, qui prendra la parole pour rendre hommage à son grand-père. La famille, ainsi que tout le personnel médical qui s'est occupé de Jacques Chirac, seront là.

Quelque 200 personnes sont attendues au total, dont des figures politiques proches. La cérémonie sera célébrée notamment par le Mgr Jean-Yves Riocreux, évêque de Basse-Terre (Guadeloupe), ami du couple Chirac.

À l'Eglise Saint-Sulpice, ce sont les officiers de sécurité (à l'Elysée et après) de Jacques Chirac qui porteront son cercueil. «C'était important pour nous. Ils ont été nos murs porteurs en quelque sorte» tout au long de ces années, a souligné Claude Chirac.

09h37: Dans la cathédrale Saint-Louis-des-Invalides, la messe d'enterrement privée est célébrée notamment par le Mgr Jean-Yves Riocreux, évêque de Basse-Terre (Guadeloupe), ami du couple Chirac.

 

09h35: Près de 200 personnes participent à une cérémonie privée aux Invalides en présence de Bernadette Chirac.

09h26: A l'Eglise Saint-Sulpice, les nombreux journalistes présents doivent se soumettre aux contrôles de sécurité, avec notamment des chiens détecteurs d'explosifs qui inspectent leur matériel.

09h08: Bernadette Chirac et sa famille viennent d'arriver aux Invalides où se déroulera une messe privée

08h25: Bernadette Chirac devrait faire une apparition publique, ce matin, pour la première fois depuis la disparition de son mari. Selon BFM TV elle sera présente à la messe donnée en sa mémoire en l'Eglise Saint-Louis des Invalides.

07h26: A partir de 10h35 sur Cnews et Non Stop People, Morandini Live en direct avec un autre regard sur cette journée d'hommage à Jacques Chirac

07h22: Le programme de la journée de lundi

Une cérémonie familiale se déroule à 9h30, dans la plus stricte intimité, en la cathédrale Saint-Louis-des-Invalides. À l’issue de la cérémonie, les honneurs militaires seront rendus à Jacques Chirac, dans la cour d’honneur des Invalides, en présence d'Emmanuel Macron.

Le cercueil quittera ensuite les Invalides à 11 heures, en convoi funéraire encadré par une grande escorte, pour rejoindre l’église Saint-Sulpice à 11h45.

Un service solennel en l’église Saint-Sulpice, à midi sera donné en l’Eglise Saint-Sulpice. En outre, les ministères devront organiser à 15h "un moment de recueillement permettant aux agents des services publics de s'associer à ce deuil national", selon l’Élysée. A cette même heure, députés, fonctionnaires et collaborateurs de l'Assemblée nationale se réuniront dans la cour d'honneur du Palais Bourbon pour un hommage. Une minute de silence sera également observée à cet horaire dans l'ensemble des administrations publiques et dans les écoles, où "les enseignants qui le souhaitent pourront également consacrer un cours de cette journée à l'évocation de la mémoire de l'ancien chef de l'Etat". Des professeurs évoquent Jacques Chirac avec les élèves au lendemain de sa mort Mort de Jacques Chirac : en quoi va consister la journée de deuil national ?

C’est aussi aujourd'hui qu’est prévue, dans un cadre strictement privé, l’inhumation au cimetière du Montparnasse, à Paris. Selon la volonté de son épouse Bernadette, Jacques Chirac reposera dans le caveau où se trouve déjà leur fille aînée Laurence, décédée en avril 2016.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de LastChristmas
30/septembre/2019 - 19h15
Catherine L a écrit :

Il restera gravé dans la mémoire des français , pour avoir détourné de l'argent public & neuf dossiers politico-financiers à l'encontre de Jacques Chirac

toi tu es vraiment le blaireau de service , il ta volé ton fric  et tu es content  MDR

toi tu resteras dans la mémoire des français comme celui dont la femme l'a fait cocu! smiley

Portrait de LastChristmas
30/septembre/2019 - 19h12
gpker5 a écrit :

Bon débarras ! aucun regret

 

Le jour ou tu crêveras, personne ne te regrettera!smiley

Portrait de pypatche
30/septembre/2019 - 17h33
Quand Chichi à vu tout ces faux culs ! Il a du se retourner dans son linceul pour ne pas voir ces larmes de crocodile. .
Portrait de gpker5
30/septembre/2019 - 17h31

Bon débarras ! aucun regret

 

Portrait de Rustik
30/septembre/2019 - 16h57

Apparemment pour les photographes, le concept de la plus stricte intimité,ils ont pas compris ce que ça voulait dire...

Portrait de Catherine L
30/septembre/2019 - 15h38
Philou-02. a écrit :

Le voilà à côté de sa fille, j’espère en paix ! Il restera gravé dans la mémoire des français..

Il restera gravé dans la mémoire des français , pour avoir détourné de l'argent public & neuf dossiers politico-financiers à l'encontre de Jacques Chirac

toi tu es vraiment le blaireau de service , il ta volé ton fric  et tu es content  MDR

Portrait de Philou-02.
30/septembre/2019 - 14h46

Le voilà à côté de sa fille, j’espère en paix ! Il restera gravé dans la mémoire des français..

Portrait de LastChristmas
30/septembre/2019 - 13h22
Catherine L a écrit :

Pk commentaire minable , Chirac à détourné de l'argent public toute sa vie , à bénéficier de son immunité  , et à été condamné pour certaine chose , et ils ont bien pris l'argent des français , un jugement le confirme  

Et? Tu crois quoi, que la famille le pen sont les plus propres alors que ce sont des magouilleurs de première? Y compris la marion maréchal nous voilà avec son école dont on entend plus parler!smiley Et toi, es tu blanc comme neige si je puis dire? çà m'étonnerai! 

Portrait de minas tirith
30/septembre/2019 - 12h18

ouf la presidente de la france brigitte macron est  la  ,  pour representer la france !!

Portrait de Catherine L
30/septembre/2019 - 11h35
Lilou.St.Bo a écrit :

Commentaire minable |(

Pk commentaire minable , Chirac à détourné de l'argent public toute sa vie , à bénéficier de son immunité  , et à été condamné pour certaine chose , et ils ont bien pris l'argent des français , un jugement le confirme  

Portrait de jo13
30/septembre/2019 - 11h22
minou75 a écrit :
Il méritait vraiment une messe à Notre Dame de Paris au milieu des gravats et des détritus...À l'image de sa vie !!!

Mdr !!!

Portrait de jo13
30/septembre/2019 - 11h20
Pochtron a écrit :

Chirac:beer:c'était un franc-buveur :beer::beer::beer:

 Elle en a porté aussi la bernadette !!!!!

Portrait de jo13
30/septembre/2019 - 11h18

C'est un chat noir ce macron,il est de tous les enterrements avec son  visage de circonstance !

Portrait de Chopman
30/septembre/2019 - 11h02
Pochtron a écrit :

Chirac:beer:c'était un franc-buveur :beer::beer::beer:

C'était pas le dernier pour lever le coude smileysmiley

Portrait de Lilou.St.Bo
30/septembre/2019 - 10h31
dororo a écrit :

Qu'elle le rejoigne le plus vite possible. De toute façon on ne reverra jamais le pognon que ces thénardiers ont prit dans nos poches. Elle avait même le culot de gratter les pièces jaunes pour être sure qu'on ne les donne pas aux pauvres.

Commentaire minable smiley

Portrait de La République C'est Moi
30/septembre/2019 - 10h10

Les présidents ne font pas exception, ce sont toujours les hommes qui partent en premier et les femmes qui restent.

Portrait de minou75
30/septembre/2019 - 09h50 - depuis l'application mobile

Il méritait vraiment une messe à Notre Dame de Paris au milieu des gravats et des détritus...À l'image de sa vie !!!

Portrait de dororo
30/septembre/2019 - 09h46

Qu'elle le rejoigne le plus vite possible. De toute façon on ne reverra jamais le pognon que ces thénardiers ont prit dans nos poches. Elle avait même le culot de gratter les pièces jaunes pour être sure qu'on ne les donne pas aux pauvres.

Portrait de tvor
30/septembre/2019 - 09h36

Et oui après tant d'années ensemble avec les hauts , les bas  , les engueulades et tout et tout , ca doit être très  dur d'envisager la suite de l'histoire sans lui ,comme pour n'importe quel couple habitué a l'un et  a l'autre depuis si  longtemps .....

Portrait de satine1
30/septembre/2019 - 09h28

Je lui souhaite bon courage. Ce sera une épreuve pour elle, d’autant plus qu’elle est affaiblie. 

Portrait de Philou-02.
30/septembre/2019 - 08h52

Madame B Chirac doit être très affaiblie ! 

Portrait de Pochtron
30/septembre/2019 - 08h43

Chiracsmileyc'était un franc-buveur smileysmileysmiley