26/09 19:02

L'histoire secrète de ce jour où Jacques Chirac a failli quitter Bernadette Chirac pour aller vivre avec cette journaliste du Figaro - Vidéo

Janvier 1975. Jacqueline Chabridon, journaliste au Figaro, est mandatée par son rédacteur en chef pour suivre Jacques Chirac et en tirer un portrait du jeune Premier ministre de Valéry Giscard d'Estaing. Elle n'en a guère envie, le voit comme "un soudard, un prêt-à-tout (...) sentencieux et ringard au possible". 

De son côté, il veut vérifier à qui il a affaire. Il la met au défi d'engloutir les copieuses portions de tête de veau trônant sur la table aussi vite que lui. Elle s'y colle, en bonne vivante. Il est séduit par cette petite jeune femme de 34 ans.

Comme le dit son ami Jacques Toubon, alors conseiller technique à Matignon, "c'est le charme fait femme".

Pauline de Saint-Rémy d'expliquer : "On s'était imaginé une femme impressionnante, très élégante, très intello. Avec sa voix fluette, sa petite taille, elle est en fait très simple. Au sens noble du terme."

C'est peut-être cela qui plaît alors au Premier ministre. Elle est d'origine modeste, auvergnate, fille de communistes. Affirme simplement son goût pour la vie. "Jacques et Jacqueline, c'est aussi et avant tout une complicité de classe, relatent les journalistes dans leur livre. Une sorte de reconnaissance mutuelle." De son côté, Jacqueline voit désormais derrière le technocrate ambitieux un homme qui a "du goût pour les gens".

Une histoire qui va durer plus d'un an et ils vont même s'installer ensemble alors que Jacques Chirac est marié à Bernadette.

Mais un rebondissement soudain va se produire. Été 1976. Jacqueline Chabridon découvre l'appartement vidé. Leur correspondance a disparu. Le choc. Dans un bureau anonyme, il lui annonce que c'est fini. Certains y ont vu la pression de ses proches. 

Un livre raconte cette histoire "Jacques et Jacqueline, un couple face à la raison d'Etat" de Laureline Dupont et Pauline de Saint-Rémy (Robert Laffont)

Regardez

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de nutella
27/septembre/2019 - 09h59

Qu'est ce qu'on s'en fout !!!

Portrait de Petoulet
27/septembre/2019 - 08h22

En clair,il l'a larguée comme une m...

D'autres ont fait les frais de la fidélité et de la classe de cet homme si loyal et chaleureux qu'on nous décrit aujourd'hui.

 

Portrait de colin33
26/septembre/2019 - 21h13 - depuis l'application mobile

Elle n'a sûrement pas été la seule, il a bien fait de vivre sa vie............

Portrait de colin33
26/septembre/2019 - 21h12 - depuis l'application mobile

Elle n'a sûrement pas été la seule, il a bien fait de vivre sa vie............

Portrait de sylviane69
26/septembre/2019 - 19h19

D'accord avec vous, laurent28320. L'heure est au recueillement.... pas à ces articles calomnieux