03/09/2019 11:21

Catherine Deneuve prend la défense de Michel Sardou après son coup de gueule contre les réseaux sociaux : " Je comprends qu'il regrette ce manque de liberté" - VIDEO

Hier soir dans "C à vous" sur France 5, Catherine Deneuve a réagi au coup de gueule de Michel Sardou sur RTL. Le chanteur a, rappelons-le, déclaré: : "On n'a plus aucune liberté. (...) Maintenant tout est des réseaux sociaux ridicules où les gens s'expriment quelques fois bien, mais très souvent ce ne sont que des abrutis".

L'actrice a défendu sur France 5 Michel Sardou: "Il était assez désabusé. Je comprends quand il dit "on a plus de liberté"."

"C'est vrai qu'il y a des choses que l'on faisait, et que si il y avait eu les téléphones portables et des photos prises dans certaines circonstances... J'ai assisté à des choses assez extravagantes, fantaisistes", a-t-elle raconté.

Et d'évoquer "des choses assez folles, des gens qui ont trop bu et qui faisaient des choses insensées. Si ça passait sur les réseaux sociaux... C'est vrai que c'est tout à fait autre chose. Je comprends qu'il regrette ce manque de liberté . C'est vrai que l'on est obligés de faire un peu attention."

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de CHAPELIERFOU
4/septembre/2019 - 06h29
moije a écrit :

Elle est payée pour défendre les gens ? Polanski , Sardou qui après ?

on l'interroge sur le sujet et elle répond,tout simplement

Portrait de Ironie
3/septembre/2019 - 18h23

Décidément, certaines icônes vieillissent mal... Revendiquer le droit d être importunée au point de publier son nom dans une tribune, défendre un cas aussi équivoque que celui de Roman Polanski et finalement s'insurger derrière Michel Sardou de la perte d une certaine liberté d expression ...

On est bien loin de la signataire du manifeste des 343...

Je sens que Catherine Deneuve va rejoindre le panthéon des actrices dont l heure de gloire est derrière elles. 

Quelle tristesse de finir ainsi... 

Portrait de CTmieuxAvant
3/septembre/2019 - 13h34 - depuis l'application mobile

100% d’accord et vive la liberté