21/08 17:08

La pauvreté s'étend en France, ce qui est "extrêmement préoccupant", estime la secrétaire générale du Secours populaire français

La pauvreté s'étend en France, ce qui est "extrêmement préoccupant", a déclaré mercredi à l'AFP à Deauville (Normandie, Nord-Ouest), la secrétaire générale du Secours populaire français, une association d'aide aux plus démunis.

"Il y a une aggravation de la situation, un développement de la pauvreté sous des formes que nous n'avions pas connues. La situation aurait plutôt tendance à s'étendre, ce qui nous paraît extrêmement préoccupant", a affirmé Henriette Steinberg dans un entretien à l'AFP en marge de la Journée des oubliés des vacances (JOV) organisée mercredi à Deauville par l'association, au profit de 5.000 enfants de la région parisienne. Les JOV fêtent leurs 40 ans en 2019.

L'aggravation de la pauvreté concerne en particulier "les personnes âgées", a-t-elle précisé. "Il y a les effets de la diminution du montant des retraites" désormais "calculées sur les 25 meilleures années et non plus sur les 10. Et des grands-parents qui se sont portés caution pour des emprunts de leurs enfants et qui doivent payer ce que les enfants ne peuvent payer".

La pauvreté peut aussi "concerner des petits patrons dont l'entreprise a été liquidée, dont les comptes sont bloqués et qui nous disent +je voudrais que mes enfants aient à manger mais je n'ai plus ni chéquier ni carte bleue+", a précisé la numéro un du Secours populaire.

Les jeunes sont également très touchés. En région parisienne, "nous avons eu 10.000 visites de jeunes de plus en 2018 par rapport à 2017", a détaillé Jean-Louis Durand-Drouhin, responsable du SPF pour cette région, lors d'une conférence de presse à Deauville, jugeant la "situation (...) très grave".

"33% des enfants en France ne partent pas en vacances. C'est un chiffre considérable", a renchéri Didier Bariani, vice-président du conseil régional d'Ile-de-France.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de TurnLeft
22/août/2019 - 00h23

33% des enfants ne partent pas en vacances,  c'est un fait, est-ce qu'on compte ceux qui vivent dans des villes comme Marseille, Sète ou toute autre ville de villégiature ? Parce qu'un gamin qui ne peut pas partir à Paris ou à Lyon n'est pas au même niveau que le gamin qui vit à Marseille ou Sète... où précisons le il y a aussi beaucoup de pauvreté.

Portrait de Wouhpinaise
21/août/2019 - 20h37
Supertomate a écrit :

Peut être les fonctionnaires parce que la plupart des retraités que je connais ne le font même pas en brut

En 2018 , ils disaient que la moyenne des retraites était de 1 389 € brut 

 

Les retraités de la fonction publique que je connais sont loin de toucher une telle pension retraite.

Portrait de A.Thomas
21/août/2019 - 20h19
canopee02 a écrit :

Justement j'arrive pas à trouver les chiffres, vous pourriez peut-être aider une âme perdue?

Source centre observation de la société...

6 juillet 2018

 

 

 

La France est l’un des pays d’Europe où le taux de pauvreté est parmi les plus faibles. Il s’élève à 6,8 % au seuil à 50 % du niveau de vie médian en 2015 1. Seule la Finlande a un taux sensiblement plus faible, de 5 %. L’Allemagne et le Royaume-Uni se situent à 10 % environ, soit 50 % de plus que le niveau français. En Italie (14 %) et en Espagne (15,5 %), il est plus de deux fois supérieur.

 

Le seuil de pauvreté est fixé dans chaque pays en proportion de leur niveau de vie médian national 2, celui qui partage l’effectif de la population en deux. Le fait que le taux de pauvreté soit faible dans certains pays signifie que les écarts y sont réduits entre les plus démunis et les couches moyennes. Parce qu’on y trouve moins d’emplois précaires, qu’il existe des salaires minima ou que la collectivité soutient les ménages modestes. En France par exemple, les 10 % les plus pauvres touchent 281 euros par mois avant redistribution et 821 euros après, comme le note l’Observatoire des inégalités 3.

 

Sur le site il y a graphiques et infos beaucoup plus complètes .attention .source juillet 2018

 

Portrait de Blek37
21/août/2019 - 18h20
La République C'est Moi a écrit :

Je comprends que ça vous dérange mais le retraités français (en moyenne) touche la retraite la plus élevée du monde.

Vous pouvez vous rouler par terre et rejeter la faute sans arrêt sur les autres mais ce qui serait plus intéressant à analyser c'est ce fameux "seuil de pauvreté" qui est un pur produit de la gauche.

Allez demander à nos voisins les plus proches (ne parlons pas des autres continents) si ils pensent que sommes malheureux dans notre pays.

RAS LE BOL DE TA PROPAGANDE DE MILITANT EXTRÉMISTE LREM !

Portrait de FAN DES MEDIAS
21/août/2019 - 17h41

Je suis pas raciste, faut aider le français qui dort dehors plutôt aux migrants qui ont droit à tout (logement, aide etc...) 

Portrait de seb2746
21/août/2019 - 17h25

Suffit d'envoyer les CRS, ils hésitent pas a essayé de tuer les Français qui bossent donc autant aussi s'en servir contre les pauvres.Après on nous sors des chiffres hallucinants sur les retraités (soit disant 1800 euros net/mois PAR personne), même des cadres / fonctionnaires à la retraite n'y sont pas... encore un chiffre pour faire "beau".

 

L'argent pour des connerie y'en a plein : des milliers d'adjoints aux ministres, des chèques en blanc dans les grosses mairies, des dépenses de véhicules/frais divers sans aucun contrôle, etc...

 

Oublions pas que des députés LREM pensent encore que le RSA c'est 490 euros/jour/ personne, ça donne de suite une bonne idée de la distance qu'il y a entre le pouvoir et le peuple aujourd'hui... (mais il paye rien celui au rsa parait-il comparé à des familles selon les affiches sur FB).

 

Et c'est pas terminé, CES gouvernements n'ont jamais protégés les emplois, on laisse crever pour les banques (qui elles, elles savent mettre des milliards d’intérêt aux pauvres/an).