21/08 09:34

Colère et dégoût: Un individu a gravé deux prénoms, "Camille" et "Julien", sur le dos d'un rhinocéros au zoo de La Palmyre, à Royan

C'est la colère qui domine mais aussi l''incompréhension face à un geste tellement stupide... Dimanche dernier, un individu a gravé deux prénoms, "Camille" et "Julien", sur le dos d'un rhinocéros au zoo de La Palmyre, à Royan.

Peu après, un visiteur scandalisé publie une vidéo de l'animal sur les réseaux sociaux, rapidement relayée par un site d'informations locales, Royan News, provoquant l'indignation des internautes.

Contacté par France 3, le directeur du zoo affirme:

"Quand j'ai constaté cette marque sur le rhinocéros, ma première réaction a été la surprise et le dégoût vis-à-vis de la personne qui a agi de manière tout à fait irrespectueuse vis-à-vis de l'animal". Le directeur a également expliqué à Royan News comment un tel acte a été possible:

"Les rhinocéros se collent parfois au muret de leur enclos. Les visiteurs à proximité ont alors la chance de pouvoir toucher leur peau. C'est sans doute à ce moment-là que le visiteur a décidé de graver les deux prénoms."

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Rogers de Montferrand
21/août/2019 - 17h41

Bof ! Colere et dégout ? Lol, je pense que le rhino s'en fiche éperdument !

Portrait de pommedadam
21/août/2019 - 14h53

Il ne faut pas se précipiter, c'est peut-être les prénoms du couple d'hippopotames.

Portrait de michlo75
21/août/2019 - 14h39

L'être humain est la seule espèce néfaste sur terre.  La seule qui détruit son environnement et la vie qui y est. La seule qui quand les ressources manquent se sur-reproduit. La seule qui s'autodétruit et qui se targue de sauver les animaux, plantes et maintenant sa propre planète après en avoir abuser à qui mieux mieux!  Pas de quoi être fier. Quand je vois ça, ça ne m'étonne pas Il aura fallu 100 ans pour quasiment détruire une oeuvre vieille de 4,5 milliards d'année! Chapeau l'espèce humaine!

Portrait de Media44
21/août/2019 - 09h52

L'humain sera toujours aussi C. On aurait du le mettre dans l'enclos cet abrutis !