14/08 15:09

Facebook reconnait pour la première fois avoir écouté via le micro des téléphones les conversations de dizaines de milliers d'usagers de son application Messenger

Dans un communiqué, Facebook a reconnu cette nuit avoir fait transcrire des enregistrements sonores de conversations, avec l'autorisation des usagers, mais affirme avoir mis fin à cette pratique désormais. "Tout comme Apple ou Google, nous avons gelé la pratique de faire écouter les enregistrements sonores par des humains la semaine dernière", explique le réseau social.

Facebook, qui vient tout juste de payer une amende record de 5 milliards de dollars pour un mauvais usage des données privées de ses usagers, a longtemps nié utiliser des enregistrements audio pour pouvoir mieux cibler ses publicités ou rendre ses pages plus attractives.

Le fondateur et PDG du géant des réseaux sociaux avait rejeté l'idée même lors d'une audition devant le Congrès en avril 2018: "Vous parlez d'une théorie du complot qui circule affirmant que nous écoutons ce qui se passe dans votre micro et que nous l'utilisons pour de la pub", avait répondu Mark Zuckerberg à une question du sénateur Gary Peters. "Nous ne faisons pas ça" avait-il répliqué fermement.

Plus tard, Facebook avait précisé qu'il n'accédait au microphone d'un usager uniquement si ce dernier avait donné l'autorisation à l'application. Selon Bloomberg, l'entreprise n'avait pas précisé ce qu'elle faisait ensuite des enregistrements.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de elRaval3
14/août/2019 - 17h07

Mais c'est bien fait. Il n'y a pas une semaine sans qu'il y ait un soucis avec Facebook. De toute façon, quand on pense que sa petite vie mérite d'être partagée avec tout le monde, en l'affichant à la vue de tous, les conversations téléphoniques peuvent bien être écoutées aussi par n'importe qui