09/08 17:20

La plainte pour viol contre Neymar est classée sans suite au Brésil pour "manque de preuve" - L'attaquant star du Paris Saint-Germain se dit "soulagé"

17h20: L'attaquant star du Paris Saint-Germain s'est dit "soulagé" vendredi sur Instagram. "Je vais être sincère et je ne vais pas dire que je suis heureux, mais soulagé. La cicatrice va rester pour me rappeler à quel point l'être humain est capable de faire de bonnes choses, mais aussi des choses mauvaises!", a déclaré le joueur de 27 ans sur le réseau social.

Voir cette publication sur Instagram

Esse vai ser um capítulo jamais esquecido na minha vida por muitos motivos, o principal deles “ O DANO” causado em mim, na minha família e nas pessoas que realmente me conhecem. Vou ser sincero e não vou dizer que estou feliz, mas sim aliviado. A cicatriz vai continuar pra me lembrar o quanto o ser humano é capaz de fazer coisas boas mas também de fazer coisas RUINS! Sim, meu mundo desabou e fui pro chão ... mas como diz uma lenda no jiu-jítsu “para muitos o chão é o fim de tudo, pra nós é só o começo” Que seja o começo não só pra mim, mas pra todos que sofreram esse tipo de falsa acusação e PRINCIPALMENTE pra toda MULHER que é REALMENTE vítima deste ato. O meu desejo é que vocês sejam fortes, lutem e consigam tudo que todas vocês merecem! Obrigado Deus POR TUDO, sempre

Une publication partagée par 3n310ta neymarjr (@neymarjr) le

15h31: C'est ce manque de preuve qui avait poussé la justice brésilienne à décider jeudi d’abandonner la procédure pour viol visant Neymar, accusé par Najila Trindade Mendes de Souza, 26 ans, qui dénonce des faits qui se seraient produits dans un hôtel à Paris le 15 mai dernier.

Des faits que le célèbre footballeur a toujours démenti, affirmant qu’il s’agissait d’un rapport consenti. Il y a huit jours, la police de Sao Paulo, où la Brésilienne a porté plainte, a considéré qu'en l'absence de preuves suffisantes, prouvant que le footballeur avait forcé la jeune femme à avoir une relation sexuelle, il n'y avait pas lieu de poursuivre les investigations.

La jeune femme avait déclaré être retournée au Brésil deux jours après l’incident, sans prévenir les autorités françaises, parce qu'elle avait "peur".

15h25: La plainte pour viol contre Neymar est classée sans suite au Brésil. La magistrate Ana Paula Vieira de Moraes, du tribunal de Sao Paulo chargé des affaires de violence contre les femmes, "a accepté la recommandation du parquet", émise hier pour manque de preuve.

08h11: Le parquet de Sao Paulo recommande le classement sans suite de la plainte pour viol visant Neymar, considérant ne pas disposer de preuves suffisantes pour inculper le footballeur.

"Nous avons décidé de demander le classement sans suite", a déclaré la procureure Flávia Merlini lors d'une conférence de presse. Un juge doit désormais décider si l'affaire qui vise Neymar doit effectivement être classée.

"Il est impossible de savoir ce qui s'est passé entre quatre murs. C'est la parole de (Neymar) contre celle de (son accusatrice), et nous ne disposons pas de preuves suffisantes pour une inculpation", a poursuivi la procureure.

"Le classement sans suite n'est pas une absolution", a-t-elle ajouté, soulignant que l'enquête pouvait être rouverte à tout moment si de nouveaux éléments étaient apportés.

Le 30 juillet, la police de Sao Paulo avait indiqué ne pas disposer "d'indices suffisants" pour engager des poursuites. L'attaquant vedette du Paris Saint-Germain est accusé par Najila Trindade Mendes de Sousa, une jeune mannequin brésilienne, de l'avoir violée le 15 mai dans un hôtel parisien. Neymar se dit innocent et affirme que la relation qu'il a eue avec la jeune femme était consentie. Il dit être "tombé dans un piège" et son père a dénoncé des tentatives d'extorsion.

L'attaquant de 27 ans a été interrogé le 13 juin dans un commissariat de police de Sao Paulo. Najila Trindade a été entendue à plusieurs reprises.

Le joueur a par ailleurs été entendu par la police une première fois début juin pour avoir diffusé sur les réseaux sociaux une vidéo montrant des conversations et des images intimes avec Najila Trindade, et censée prouver son innocence.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Greenday2013
9/août/2019 - 13h47

#mythoo

Portrait de Citoyen87
9/août/2019 - 08h32

On aurait dû l'inculper pour escroquerie !