26/06 17:17

Faute de guichets ouverts, un malvoyant de 82 ans s'est vu infliger une amende de 100 euros parce qu'il n'avait pas réussi à acheter son billet

Un ancien prêtre malvoyant de 82 ans s'est vu infliger une amende de la SNCF de 100 euros fin mai parce qu'il n'avait pas réussi à acheter de billets, rapporte L'Est Républicain. Après s'être rendu à une manifestation en gare de Dole (Jura) pour défendre la SNCF le 29 mai dernier, Lucien Converset a souhaité acheter son billet de retour en gare de Dole pour rentrer chez lui.

Mais tous les guichets étant fermés, et n'étant pas en mesure d'acheter son billet sans aide humaine à une borne automatique en raison de sa déficience visuelle, l'octogénaire est monté dans le train et s'est rendu directement auprès du contrôleur afin d'acheter son billet. 

Mais ce dernier a refusé de lui vendre un titre de transport en prétextant que son rôle n'est que de punir les gens qui n'en ont pas. Lucien Converset a donc écopé d'une amende de 50 euros, au lieu d'un billet de train à 3.50 euros. Comme il a refusé de payer, le contrôleur lui a doublé l'amende.

Avec l'aide de l’ancienne vice-présidente EELV de la Région Franche-Comté, Antoinette Gillet, Lucien a décidé de faire les démarches de recours nécessaires auprès de la présidente Marie-Guite Dufay, autorité organisatrice des transports, au directeur de SNCF Mobilités à Dijon, au président de la SNCF, Guillaume Pépy, aux syndicats de cheminots et, pour le principe, au défenseur des droits. "Au-delà des personnes âgées, handicapées ou malvoyantes, je pense à toutes celles qui ne savent ni lire, ni écrire et qui ont besoin d’un contact humain pour effectuer cette formalité d’achat d’un ticket et d’aide à préparer un voyage", a déclaré l'octogénaire, malvoyant depuis 2012, à nos confrères.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de nemo69
27/juin/2019 - 07h01

Il me semble que depuis le mois de mai, les règles concernant l'achat des billets de trains ont changé. Désormais, si on n'a pas acheté de billet avant de monter dans le train, on paie une amende. On ne peut plus acheter de billets auprès du contrôleur! 

Portrait de .Kazindrah.
27/juin/2019 - 06h52
Apparemment cet homme n'a pas cherché à frauder la SNCF. La réaction qu'il a reçue semble donc injustifiée.
Portrait de B612
26/juin/2019 - 21h21

Normalement si les guichets sont fermés ou inexistants et les bornes de vente automatiques hors service, on peut acheter son billet de train au tarif guichet (sans supplément) à bord. Donc il y a abus, excès de zèle, ou vénalité de la part du contrôleur. Ce qui est dégueulasse étant donné la condition de ce monsieur (malvoyant, 82 ans), et dans une moindre mesure ayant été curé et voulant défendre la SNCF. Meme s'il ne s'était pas présenté spontanément, le contrôleur aurait pu faire preuve de compréhension.

Mais apparemment le PV de ce monsieur a été classé sans suite, si j'en crois le commentaire de "SNCF Mobilités Bourgogne Franche-Comté" sous l'article de l'Est Républicain. Encore heureux. J'espère qu'en plus, le contrôleur sera repris par sa hiérarchie et même qu'il sera sanctionné.

Portrait de Wouhpinaise
26/juin/2019 - 18h16

On appel ça un GROS CON !!

Portrait de KenShiro
26/juin/2019 - 18h01

Ce contrôleur de la SNCF est une belle merde, une petite mise à pied d'une semaine, sans soldes, lui ferait le plus grand bien !

Portrait de cbor33
26/juin/2019 - 17h55

Quand les cheminots se sont mis en grève pour dénoncer la politique de l'entreprise et du gouvernement, qui détruisent tous les emplois sous prétexte de rentabilité, tout le monde, y compris les médias leur sont tombés dessus. Hé bien pleurez maintenant.... ou agissez pour faire rouvrir les guichets. Le matériel est là, et les agents aussi, car ils sont des centaines à ne plus avoir de postes et à être payés à attendre les décisions de l'entreprise !!!!