22/05/2019 12:00

Un couple de femmes se confie sur la PMA: "Le géniteur n'a aucune place dans notre famille. C'est un don, un cadeau" - VIDEO

Hier soir, France 2 proposait en seconde partie de soirée le documentaire "PMA : le meilleur des mondes ?" dans la collection "Infrarouge". Durant la soirée, les journalistes ont rencontré un couple de femmes, déjà mamans d'un enfant et en attente du deuxième grâce à la "procréation médicalement assistée". 
Quant à l'absence de figure paternelle dans le foyer, une des deux femmes a expliqué: "Je parle pour moi, mais je pense que le géniteur il n'a aucune place dans notre famille. C'est un don, c'est un cadeau, c'est énorme. C'est grâce à lui qu'on a pu avoir Nils, c'est grâce à un autre qu'on a pu avoir celui-là. C'est merveilleux mais c'est pas une famille, on ne le connait pas, on ne l'aime pas, il n'élève pas notre fils, il n'élève pas nos enfants, c'est pas un père. Un père c'est quelqu'un qui élève. Et nos enfants ils n'auront pas besoin d'un homme en plus, ils ont déjà des hommes dans la maison: des grands parents, des oncles ou des copains. Nos enfants, en tout cas Nils, il a déjà de l'amour, de nous deux, et il pousse très bien. Et un enfant, tant qu'il a de l'amour, même si ce n'est qu'une femme, même si ce n'est qu'un homme, je pense que c'est l'amour qui fait pousser bien" a t-elle conclu.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Jacques K.
22/mai/2019 - 21h14
rude boy a écrit :

que chacun s'occupe de ses oignons

Voila, c'est finalement le meilleur résumé que l'on peut faire ! Hélas, le principe des religions c'est très précisément de se mêler de la vie privée de chacun...

Portrait de Jacques K.
22/mai/2019 - 21h04
Lepton a écrit :

Pour répondre à ta question toute "simple ". C’est pas demain la veille que ça se fera. A ce jour on n'a pas réussi à communiquer utilement avec un ovule ou un spermatozoïde.

Et j'ajoute que si on avait pu donner le choix à l'enfant entre naitre avec 2 mamans ou  ne pas vivre du tout, je pense qu'il aurait choisi de vivre... Comme quoi, les gens n'arrivent même plus à faire de raisonnement simple dès qu'il s'agit de justifier leurs croyances religieuses...

Portrait de garlaban
22/mai/2019 - 17h14

Avec la vulgarisation des tests Adn sur les sites de généalogies. Ces enfants découvriront facilement l'identité de leur père. Ca a déjà commencé, des frères et soeurs se découvrent via ces sites.

Portrait de Lepton
22/mai/2019 - 15h20
megadrive a écrit :

une question toute simple a t'on demander a l'enfant si il était pour ou contre d'avoir 2 maman . tous ça pour le caprice de 2 adultes

Pour répondre à ta question toute "simple ". C’est pas demain la veille que ça se fera. A ce jour on n'a pas réussi à communiquer utilement avec un ovule ou un spermatozoïde.

Portrait de medo2511
22/mai/2019 - 14h05
Polska a écrit :

@endimion34
Qu’est ce que vous chercher à faire en comparant toujours les familles homosexuelles à tout ce qu’il y a de plus naze en matière de famille hétérosexuelle ?
A décrédibiliser complètement les familles hétérosexuelles pour apporter un peu plus de crédibilité aux familles homosexuelles ?
Votre père faisait les 3.8 pour subvenir aux besoins matériels de sa famille, aucun rapport avec la situation présente donc.
C’est la façon dont elles faussent le débat qui me dérange, il commence par une phrase malhonnête et incorrecte :
«  il n’a pas besoin de son père »
La phrase correcte est la suivante : « NOUS n’avons pas besoin de son père »
Le reste, à savoir si lui en a besoin ou pas, ne leur appartient pas.

bravo !

 

Portrait de rude boy
22/mai/2019 - 14h03

que chacun s'occupe de ses oignons

Portrait de france66
22/mai/2019 - 13h30
endimion34 a écrit :

c'est quoi qui vous dérange dans ce discours ? moi j'ai un père, mais il faisait les 3 8, donc je ne le voyais presque jamais, et le week end il partait au rugby avec ses potes

avoir un père n'implique en rien que le père est présent dans l'éducation du gamin

ce qu'elle dit est vrai, le géniteur n'a pas élevé leur fils donc il ne peut être considéré comme un père

et au mois le petit nils a deux maman qui l'aime, et combien de familles en france, font des gosses pour les allocations, et n'en ont rien à foutre des gamins

donc qu'est ce que vous préférez, deux mamans qui aiment profondément leurs enfants

ou des parents qui font des gosses pour le fric

ou des parents qui passent leurs vie au travail, et n'ont pas le temps de s'occuper de leurs gosses et espèrent que ça soit l'école qui éduque leurs enfants

donc là je m'adresse à tout les bouffons qui ont déjà posté un message ici, car vous êtes tous sur la même lignée, depuis quand tout les hétéros sont irréprochables dans l'éducation de leurs enfants

Votre père n'était pas parfait mais c'était le vôtre, vous avez au moins cette chance de le connaitre, et de connaitre votre filiation,vos racines.

Portrait de megadrive
22/mai/2019 - 13h28
endimion34 a écrit :

c'est quoi qui vous dérange dans ce discours ? moi j'ai un père, mais il faisait les 3 8, donc je ne le voyais presque jamais, et le week end il partait au rugby avec ses potes

avoir un père n'implique en rien que le père est présent dans l'éducation du gamin

ce qu'elle dit est vrai, le géniteur n'a pas élevé leur fils donc il ne peut être considéré comme un père

et au mois le petit nils a deux maman qui l'aime, et combien de familles en france, font des gosses pour les allocations, et n'en ont rien à foutre des gamins

donc qu'est ce que vous préférez, deux mamans qui aiment profondément leurs enfants

ou des parents qui font des gosses pour le fric

ou des parents qui passent leurs vie au travail, et n'ont pas le temps de s'occuper de leurs gosses et espèrent que ça soit l'école qui éduque leurs enfants

donc là je m'adresse à tout les bouffons qui ont déjà posté un message ici, car vous êtes tous sur la même lignée, depuis quand tout les hétéros sont irréprochables dans l'éducation de leurs enfants

une question toute simple a t'on demander a l'enfant si il était pour ou contre d'avoir 2 maman . tous ça pour le caprice de 2 adultes

Portrait de france66
22/mai/2019 - 13h27

Un cadeau ? Un enfant ? ce n'est pas un chien ou une marchandise, non ?? c'est aberrant d'entendre ça ! Elles sont purement égoïstes ces filles.

Portrait de hummerH2
22/mai/2019 - 12h41
Polska a écrit :

No uterus = no opinion.
La culture de l’exclusion.
«  Nils a déjà de l’amour de nous deux, et il pousse très bien »
Continuez à bien l’arroser surtout.....

smileysmileysmiley

Portrait de endimion34
22/mai/2019 - 12h36
C'ptainWhat© a écrit :
Deux égoïstes en puissance qui n'ont aucune considération de l'enfant. Elles vont faire quoi le jour où ces enfants demanderont qui est le père ?

ton discours peut aussi s'appliquer aux enfants adoptés

donc si on suit ton raisonnement, on n'adopte plus aucun orphelin sur la planète

tu sais c'ptainwhat, partout où tu t'exprimes, tu parles comme un vieux con catholique, mais on est en 2019 et non en 1819

Portrait de endimion34
22/mai/2019 - 12h34

c'est quoi qui vous dérange dans ce discours ? moi j'ai un père, mais il faisait les 3 8, donc je ne le voyais presque jamais, et le week end il partait au rugby avec ses potes

avoir un père n'implique en rien que le père est présent dans l'éducation du gamin

ce qu'elle dit est vrai, le géniteur n'a pas élevé leur fils donc il ne peut être considéré comme un père

et au mois le petit nils a deux maman qui l'aime, et combien de familles en france, font des gosses pour les allocations, et n'en ont rien à foutre des gamins

donc qu'est ce que vous préférez, deux mamans qui aiment profondément leurs enfants

ou des parents qui font des gosses pour le fric

ou des parents qui passent leurs vie au travail, et n'ont pas le temps de s'occuper de leurs gosses et espèrent que ça soit l'école qui éduque leurs enfants

donc là je m'adresse à tout les bouffons qui ont déjà posté un message ici, car vous êtes tous sur la même lignée, depuis quand tout les hétéros sont irréprochables dans l'éducation de leurs enfants

Portrait de Riquet
22/mai/2019 - 12h12

2 grosses poufs!