12/05 07:16

Grande-Bretagne: Le métro londonien bannit les publicités de 11 pays aux lois homophobes et qui enfreignent les droits de l’Homme de manière flagrante

"Les régimes qui enfreignent les droits de l’Homme de manière flagrante ne devraient pas être autorisés à y faire de la publicité", a expliqué un porte-parole de la ville à The Independent.

L'organisme public Transport for London (TfL) a ainsi fait le choix de ne plus afficher les publicités qui proviennent de 11 pays aux lois homophobes parmi lesquels : l’Iran, l’Arabie saoudite, les Emirats arabes unis, le Qatar, la Somalie, le Nigeria, l’Afghanistan, le Soudan, le Yemen, le Pakistan, et la Mauritanie. Parmi ces 11 Etats, six condamnent à la peine capitale les relations homosexuelles. 

"Les publicités de TfL sont vues par des millions de personnes chaque année et, compte tenu du rôle mondial que joue Londres dans la défense des droits des LGBT+, le maire a demandé à TfL de revoir la manière dont elle traite la publicité et les parrainages de pays dotés de lois homophobes", a indiqué un porte-parole de la mairie à "The Independant".

Toujours selon un porte-parole de la ville, le maire Sadiq Khan est "fier que Londres soit une ville où on est libre d'être qui ont veut, d'aimer qui on souhaite".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Nono75
12/mai/2019 - 09h44

Genre comme si la France était le seul pays dans lequel des pays homophobes investissent.

Et sinon quel est le rapport entre la France et le métro de Londres ?

Parce que la news ne dit pas que c'est le Royaume Uni mais seulement le métro londonien...

Autre fait amusant, certains de ces pays de cette liste sont des anciennes colonies françaises, mais plusieurs sont des anciennes colonies britanniques dont la législation actuelle en est souvent héritée.