07/05 08:00

Le sang de Sophie Le Tan, l'étudiante de 20 ans disparue dans le Bas-Rhin en septembre 2018, retrouvé sur les chaussures de Jean-Marc Reiser, déjà mis en examen dans cette affaire

Le sang de Sophie Le Tan, l'étudiante de 20 ans disparue dans le Bas-Rhin en septembre 2018, a été retrouvé sur des chaussures appartenant à Jean-Marc Reiser, mis en examen pour "assassinat, enlèvement et séquestration", révèle Le Parisien.

La paire de chaussures a été saisie dans un appartement de Schiltigheim et passée au peigne fin par l'Institut national de police scientifique (INPS), précise le journal.

Selon une source proche du dossier, qui confirme ces informations à l'AFP, une trace de l'ADN de l'étudiante a été aussi nouvellement relevée sur du linoléum, dans l'appartement du suspect, et sur l'une de ses vestes.

Ces expertises ont aussi confirmé la présence de traces de sang de la jeune fille sur le manche d'une scie saisie dans la cave du suspect, précise cette source.

Le 7 septembre, Sophie Le Tan devait visiter un logement à Schiltigheim, en banlieue de Strasbourg. Elle n'a plus donné signe de vie depuis. Déjà condamné, notamment pour viols, Jean-Marc Reiser avait mis en ligne l'annonce immobilière à laquelle elle avait répondu.

L'homme de 58 ans, longuement interrogé fin mars par la juge d'instruction de Strasbourg chargée du dossier, continue de nier son implication dans la disparition de Sophie Le Tan.

Il affirme l'avoir bien accueillie chez lui, mais simplement pour l'aider à soigner une blessure à la main. Malgré des fouilles et plusieurs "battues citoyennes", l'étudiante n'a toujours pas été retrouvée.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de memoirevive

Il faut des mois pour s'apercevoir qu'il a du sang sur ses chaussures !