18/04/2019 10:09

Notre-Dame: Une cathédrale de bois "éphémère" sera élevée sur le parvis tout le temps des travaux de reconstruction

Une cathédrale de bois «éphémère» sera élevée sur le parvis de Notre-Dame, en partie détruite par les flammes, tout le temps des travaux de reconstruction, a annoncé Mgr Patrick Chauvet.

«Il ne faut pas qu’on dise +la cathédrale est fermée pendant 5 ans et c’est fini+», a expliqué le recteur de Notre-Dame interrogé sur CNews. «Donc je me suis dit:+est-ce que sur le parvis je ne peux pas construire une cathédrale éphémère?+ » «Je veux un lieu qui soit beau», a-t-il ajouté, «un lieu un peu symbolique, un peu attirant». La maire de Paris Anne Hidalgo a encouragé le projet et accepté de prêter «une partie du parvis» pour la construction de cette église «en bois».

Ce «lieu d’accueil où il y aura des prêtres pour pouvoir parler» servira aussi à accueillir les «curieux» et les cohortes de touristes qui visitaient chaque année Notre-Dame. Ils étaient 12 millions en 2017. Le bâtiment aura vocation à rester jusqu’à la fin des travaux. Victime d’un incendie lundi soir, la cathédrale Notre-Dame de Paris, bâtiment le plus visité d’Europe, a été partiellement détruite, la flèche qui la surplombait ainsi qu’une grande partie de son toit s’effondrant sous les flammes.

L’installation de sa remplaçante provisoire aura lieu «rapidement», a précisé le recteur. Dès qu'«on pourra avoir accès» au parvis, encore fermé. L’enquête, ouverte lundi soir par le parquet de Paris pour «destruction involontaire par incendie», est toujours en cours.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de jeanseb54
19/avril/2019 - 02h16 - depuis l'application mobile

Ce qui a brûlé ne peut être remplacé, jamais on ne remettra de chêne millénaire dans la charpente, on nous en fait tout un cirque, je me pose juste cette question : est-ce que Stonehenge , les pyramides, le SPHYNX ou même le Colisé etc sont moins visités par ce qu’ils sont endommagés ? De plus qui nous dit que le fait de refaire une charpente en un temps record ce qui en terme de bâtiment n’est pas synonyme de longévité va être une bonne chose, on l’a vu avec la flèche qui a fait des dégâts qu’il n’y aurait peut-être pas eu si elle n’avait pas été ajoutée à l’édifice, sans parler du nombre incalculable de pierres qu’il faudra changer, finalement on nous amuse un peu on nous fait pleurer une cathédrale morte qui est encore debout, que l’on cherche à la consolider ok mais ce qui a été perdu dans l’incendie ne pourra jamais être récupéré, réinventé ou copié on nous vend un rêve mais le réveil sera sans doute très dur

Portrait de Jean Bonneau
18/avril/2019 - 11h58

Ce n'est pas inutile. Mais le "problème", c'est qu'on entendra des voix qui s'élèveront pour dire qu'on ne peut pas détruire ce bâtiment provisoire qui sera devenu un lieu hautement symbolique, faisant partie de l'histoire de l'édifice. Je vois déjà le futur collectif de défense se poster devant...