27/03/2019 14:00

TV Magazine lance vendredi une nouvelle formule pour notamment donner plus de place aux programmes des plateformes type Netflix

TV Magazine, distribué chaque dimanche avec une cinquantaine de titres de la presse régionale et Le Figaro, lance vendredi une nouvelle formule pour faire place aux programmes des plateformes type Netflix mais aussi offrir plus d'articles avec les grilles télés. Le magazine va s'enrichir de dix pages avec des interviews de personnalités mais aussi des pages de recommandations par type de programmes : deux pages pour les films, deux pour les séries, une pour le sport et une pour les autres programmes (divertissement, documentaire, jeunesse), ce qui permet d'intégrer les sorties des plateformes de SVOD qui ne publient pas de grille. Edité par le groupe Le Figaro pour la presse régionale, il est le magazine télé le plus diffusé en France, mais entre la baisse de la publicité (-15% de recettes publicitaires l'an dernier) et la hausse du prix du papier TV Magazine doit se renouveler pour gagner des lecteurs, a expliqué lors d'un point presse le directeur de la rédaction Philippe Larroque.

"Aujourd'hui, il y a plus de 400 chaînes et avec l'arrivée de nouveaux opérateurs de type Netflix nos lecteurs sont déstabilisés et ont besoin de recommandations", estime-t-il. Avec une moyenne d'âge de 57 ans, le lectorat est un peu perdu face à l'offre pléthorique et aux plateformes de SVOD, mais prêt à franchir la barrière technique avec un peu de pédagogie poursuit-il, précisant que ses lecteurs consomment déjà énormément de télévision de rattrapage. Pour attirer de nouveaux annonceurs et répondre à une attente de ses lecteurs, le magazine s'enrichit aussi d'un cahier magazine "TV Mag et moi" avec des articles liés au bien-être, aux loisirs et à la maison. Les grilles de programmes sont quant à elles déplacées vers la fin du journal.

"C'est le plus gros investissement papier du groupe Le Figaro cette année", précise Philippe Larroque. Créé en 1987, TV Magazine emploie 38 personnes dont 17 journalistes. Il a été diffusé à 4,3 millions d'exemplaires chaque semaine en 2018, une baisse de 5% par rapport à 2017, dans un secteur de la presse télé moribond et en plein bouleversement (Télé Star et Télé Poche viennent d'être achetés par Reworld Media et Télé 7 jours a été cédé au groupe Czech Media Invest).

Ailleurs sur le web

Vos réactions